Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La salle d'arts martiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: La salle d'arts martiaux   Sam 25 Déc - 23:30

Recouvert de tatamis avec des sabres décoratifs et des coups installés sur des planches contre les murs, pour les débutants il est conseillé de payer un entraîneur personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Lun 11 Avr - 21:09

Bastian t'amène à la salle de sport près du Yankee Stadium, vous y entrez sans payer et il te dit de te changer pour t'entraîner, il y a des tenues à disposition des clients contre quelques billets, il te donne 200$.

Il t'attend sur les tatamis. C'est leçon d'art martial visiblement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Lun 11 Avr - 22:14

Je lutte contre mon propre petit ami quand il fait mine de vouloir m'éloigner de Charlie tant je suis hors de moi et telle une grosse boule de nerfs. Tout le stress de la semaine, toute cette attente ressort. Ce que ça m'énerve !
Mais je ne peux pas m'écrier d'avantage car Bastian se dépêche de sortir de l'appartement, visiblement le grand chef serait prêt à intervenir, bien ! Au moins fait-il autre chose que rester passif et dans son mutisme ! Mais, et Noah? Je suis bien tentée de dire à Bastian de le prendre avec nous le temps que son père se calme, comme le mentionne son bras droit, mais il ne m'en laisse pas le temps et me pousse vers la sortie de l'immeuble pour nous diriger tout les deux vers une salle de sport. Celle du côté de Yankee Stadium de ce que j'ai cru voir à travers ma colère, tant j'aimerais faire demi-tour et affronter Charlier, sauver son fils !

Je serre les dents alors qu'il me pousse à entrer, sans payer outre mesure, mais me donnant tout de même un peu d'argent pour louer une tenue d'entraînement. Ce n'est qu'à ce moment-là, quand il me lâche enfin, que je comprends que je vais avoir droit à un cours d'art martial. Je me prends donc un kimono, l'enfile avec rage avant de rejoindre Bastian sur les tatamis.
Même si je sais qu'au fond de moi, cela va me permettre de me défouler, et d'évacuer toute cette rancœur, je ne peux réprimer un soupçon de méfiance... C'est pas que j'aime pas ce genre de sport hein... Mais je viens à peine de me crêper le chignon avec le grand boss des One Niners, devant son bras droit qui plus est...
Je le sens pas trop du coup... Comme si j'allais me prendre au centuple ce que j'ai balancé à Charlie... Bah ! Qu'importe ! C'est pas ça qui m'arrêtera ! Si je ne peux même plus m'assumer complètement, à quoi ça sert que je suive Bastian? J'ai ma fierté, comme tout le monde !

Je le rejoins donc avec brusquerie avant de me stopper devant lui, je remarque à peine le fait qu'il semble bien séduisant dans cette tenue. Je suis encore énervée, j'ose à peine le regarder en face de peur d'y voir de la déception ou de la honte...
Je me tiens juste bien droite, prête à recevoir ce qu'il a à me dire ou à me faire. Je l'aurais mérité même si je ne regrette aucune de mes paroles.


Alors? Qu'allons-nous faire exactement?

Il existe en effet plusieurs arts martiaux différents, lequel a-t-il prévu d'utiliser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Mar 12 Avr - 20:23

Contrairement à ce que tu t'attends, Bastian est très calme. C'est vrai, tu as raison, il est très très sexy dans son kimono noir, surtout avec sa ceinture noire. Il attire d'ailleurs le regard des filles présentes dans la salle et celui de la prof de fitness qui passe par là... Il n'y fait pas attention, et prend la parole :

Déjà. Tu vas tout de suite te déstresser. C'est pas comme ça que tu vas réussir à faire quelque chose. Donc fais ce que tu veux, des pompes, des abdos, une course, des étirements, mais tu te calmes. L'affaire de Charlie est close, je n'aurais jamais dû t'emmener là bas.

Sans te dire plus, il commence à faire des étirements.


Ah, et sinon, je vais t'apprendre quelques prises de défense, un peu de combat de rue et on ira faire un peu de course et de la musculation tout à l'heure. On finira par faire un tour dans les planques Nners.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Mer 13 Avr - 13:12

Je suis peut-être nerveuse mais s'il y a un bien quelqu'un ici qui devrait s'énerver c'est lui ! Il était bien un peu en panique tout à l'heure, non? Quand il m'a sortie de chez Charlie. Alors pourquoi il s'énerve pas? Pourquoi il ne fait rien? Alors qu'il vient de l'avouer lui-même qu'il n'aurait pas dû m'emmener là-bas. Mais qu'est-ce qui aurait pu me montrer que Charlie pèterait un câble comme ça, hein? Il ne me l'avait pas dit ça, Bastian ! Nan, il n'avait rien dit sur le fait que Charlie semblait à fleur de peau et prêt à partir au quart de tour pour un rien !

Et pourquoi toi tu t'énerves pas, hein? Dis quelque chose ! Crie, j'en sais rien mais énerve-toi, merde ! C'est pas toi qui t'es tapé la honte, c'est pas toi qui t'es lâché devant lui, c'est moi ! MOI ! Et personne d'autres ! Donc arrête de dire des trucs comme "j'aurais pas dû t'emmener là-bas", il compte pour toi, je le sais, mais fais quelque chose, bordel ! Fais quelque chose...

Je contiens des larmes de rages en serrant les poings pour me retenir de le frapper et lui faire perdre son assurance. Marre ! Vraiment marre !
Je l'écoute à peine énumérer ce qu'il a prévu de faire comme entraînement, je tourne le dos avec violence pour aller me mettre dans un coin et m'étirer seule même si ça ne servira à rien, je ne suis pas assez calme pour que je puisse les faire correctement et me concentrer. Du coup, j'arrête d'en faire et je commence à faire des abdos. Il faut que j'ai mal, j'ai besoin de la douleur pour me calmer. Oui, voilà ! Plus je forcerais et plus je me calmerais, mais saurais-je m'arrêter pour autant?
J'aurais peut-être besoin de Bastian mais je n'oserais jamais lui demander, je lui en veux, je ne suis pas une fille fragile, j'ai pas besoin de ses fausses remarques. Ah merde. Voilà que je pleure de rage maintenant... Fait chier ! Je m'assoies, j'essaie de sécher mes larmes, merde, merde, merde !
Des abdos, vite !


Merde... Se calmer... se calmer...

Je murmure ça, à travers mes larmes, puis je cherche Bastian, s'il est tout prêt tant mieux, sinon je crierais à travers la salle ces paroles :

Bastian ! Frappe-moi ! Frappe-moi ! Je pourrais pas me calmer, frappe-moi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Mer 13 Avr - 17:45

Bastian arrive près de toi, t'oblige à te relever et te colle à terre d'un coup par une prise qui te coupe le souffle. Il est presque sur toi, un genou sur ton ventre, ses mains sont sur tes poignets, et son visage ne montre aucun signe d'énervement.

Abigail ! Je t'ai dit de te calmer ! Non je ne te frapperai pas, non je ne m'énerverai pas. Le problème de Charlie n'est pas le mien. C'était visiblement personnel et je ne peux rien y faire. Il est le seul à pouvoir faire changer les choses. Donc maintenant, tu te calmes ou alors je te ramène à l'appartement.

Son ton est ferme et tu sens soudain comme une vague de calme s'abattre sur toi. Comme si le simple fait de regarder ses yeux, ses lèvres bouger et d'entendre sa voix te droguait. Il semblerait que son charisme lui permette de reprendre en main des situation comme celle-ci.

Il ne te parle plus comme petit ami mais comme un chef. Comme le bras droit qu'il est, à la gangster de basse classe que tu as toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Jeu 14 Avr - 12:50

Alors que je viens de crier des paroles incompréhensible pour les autres personnes qui se trouvent dans la salle, Bastian s'approche, me relève, et me projette au sol avec une prise d'art martial. Elle me coupe le souffle quelques secondes. Le choc contre le tatami était vraiment violent. La vache !
Mais je n'ai même pas le temps de réagir, que Bastian est déjà en train de me maintenir avec force contre le sol, m'emprisonnant les poignets dans ses mains, un genou sur mon ventre.
Je ne pleure plus de rage et de stress mais je ne le regarde pas moins avec colère. Il m'a fait foutrement mal cet imbécile ! Ouais je l'avais mérité, ouais je l'avais demandé mais quand même ! Putain, ça m'a fait trop mal !
Et puis... Il est encore tellement calme... Je ne peux que le regarder alors qu'il reprend la parole et qu'il répond à ma précédente intervention. Et je dois bien avouer... qu'encore une fois il a raison, et c'est rageant ! Mais curieusement... Le calme m'envahit au fur et à mesure qu'il parle. Je me sens comme hypnotisée par ses lèvres, ses yeux et sa voix... Mince... Il est en train d'utiliser son autorité de bras droit sur moi.

Nan, nan, nan... Je ne veux pas ! Mais en même temps c'est trop tard... Il m'a déjà calmé, il n'est plus mon petit ami mais mon supérieur là, et l'image que je viens de lui donner est vraiment négative... et honteuse.
Je le fixe en silence, le temps qu'il voit parfaitement que j'ai repris mon calme puis je reprends la parole à mon tour.


Pardon... J'ai été submergée par mes émotions... Excuse-moi, ça va maintenant. Tout va bien, tu peux me lâcher.

J'attends qu'il relâche sa prise sur moi pour m'asseoir puis me relever. Je me frotte légèrement le dos, comme pour vérifier qu'il est toujours bien là.

La vache... T'aurais pu y aller mollo quand même ! Sérieux.

Puis, pour bien lui signaler que je suis parfaitement redevenue normale, et que j'ai bien retrouvé mon sang-froid, je lui adresse un petit sourire.

On commence, ou je dois retourner faire des étirements? Avec ce qu'il vient de se passer, je suis prête, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Jeu 14 Avr - 13:06

Il t'aide à te relever, et soupire face à tes plaintes,

Tu m'as demandé de te frapper. Abigail. Je ne sais pas ce que ça veut dire pour toi. Mais moi, je ne frappe pas sans raison. Je vais t'apprendre à maîtriser tes émotions aussi. Sinon, les hommes ne te respecteront jamais. Le rôle d'un bras droit est d'être le lien entre le chef de gang et les hommes mais aussi celui de catalyseur. Il maintient la cohésion, le calme quand il faut, ne doit pas perdre son sang froid.

Jamais. Tu entends ? Bien sûr, tu n'as pas toutes les pièces du puzzle pour comprendre la situation de Charlie. Je t'en parlerai peut-être plus tard, si tu fais des efforts.

Maintenant, vas t'échauffer. Si tu as eu mal quand je t'ai mis au sol, c'est parce que tu n'étais pas échauffée, pas uniquement à cause de ma force. J'ai fait mon possible pour que tu n'aies pas trop mal, celle-ci doit te couper la respiration pour cinq minutes au moins.


Il s'écarte de toi et commence à s'échauffer de son côté. Il s'allonge sur le sol et commence à faire des pompes et du guénage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Ven 15 Avr - 12:49

Je fais en sorte de mettre ma fierté de côté. Ce qu'il me dit est des plus sérieux, et surtout cela agit comme une véritable douche froide. On est ici pour s'entraîner, pour m'entraîner moi... A quoi? A devenir une sorte de bras droit, sans l'être, Bastian vient de me le rappeler. Ce n'est donc pas le moment de se laisser submerger par des émotions stupides même si c'est vrai qu'avec plus d'informations, ça ne serait peut-être pas arrivé...
Je suis ici car je veux aider Bastian, je veux le soutenir et le seconder, je ne suis pas là pour jouer à l'adolescente effarouchée ou quoique ce soit d'autre. J'ai dû mal à l'admette mais parfois je ne peux vraiment rien lui dire, je ne peux qu'encaisser ses paroles. Je le regarde, je l'écoute en silence tout en frottant par moments mon dos. C'est vrai... J'ai eu mal, mais la douleur commence à se dissiper. Et de savoir que c'est le cas parce qu'il s'est retenu me motive encore plus et raffermit ma détermination à m'entraîner physiquement et moralement.
Car je le vois bien que si je veux pouvoir être utile, j'ai intérêt à canaliser encore plus mes émotions, celles en tout cas qui sont trop importantes et trop imposantes.

Je tourne les talons pour aller m'échauffer à son opposé. Je fais chaque geste que j'avais pris l'habitude de faire avant ma mission chez les NYPD, quand je partais courir tous les matins. Je m'étire les jambes, les bras, le dos... Je m'échauffe les poignets, les pieds et je fais quelques abdos pour fortifier un peu mon ventre...
Je fais ça alors que lui-même est en train d'en faire autant de son côté, et même si c'est tentant de rester là à l'observer avec un intérêt non dissimulé de part sa tenue, je me retiens et me concentre entièrement sur mon échauffement. J'ai tout sauf envie qu'il revienne me dire que je ne l'ai pas écouté et que c'est donc normal si j'ai encore mal. Je ne lui donnerais plus aucune occasion de venir me faire ce genre de remarque.
Je veux apprendre, je veux évoluer, je veux progresser et je veux savoir la vérité qui se cacher derrière Charlie, que je ne sais toujours pas. Si je veux être utile au gang, et jouer le rôle que Bastian me propose, j'ai intérêt à avoir toutes les cartes en ma possession.

Une fois terminé mes étirements et autres postures pour s'échauffer correctement, je retourne vers Bastian en foudroyant du regard les autres minettes qui lorgnent sur lui, au passage. Ce mec m'appartient, ok? Donc pas touche ! Voilà ce que je leur transmet par le regard.
Arrivée devant lui, j'attache mes cheveux en une queue de cheval, plus pratique pour un entraînement physique.


Je t'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   Ven 15 Avr - 13:38

Il te sourit et t'attrape avant de te coller au sol d'un coup. Tu n'as même pas le temps de riposter. Il se penche sur toi, et dit,

Sympa non ? Je vais te l'apprendre, comme ça celui qui te fera trop chier, tu l'envoies au tapis. C'est du combat de rue. Je pense que je vais me contenter de ça uniquement. On passera à la pratique sur le terrain dans quelques jours quand on ira distribuer les salaires, là ça risque de faire un peu tard, si on passe l'après midi ici.


Il te relève et te laisse lui coller un coup de poing sur le torse pour te venger, ça lui fait plaisir de t'entraîner visiblement. Il se place derrière toi et tu es obligée de réprimer tes frissons pour ne pas te retourner et lui sauter dessus pour l'embrasser.

Vous vous entraînez toute l'après midi, tu apprends plusieurs prises : immobiliser quelqu'un, faire une clé à quelqu'un peut importe sa force, le faire tomber au sol puis le maintenir, lui couper le souffle avec un coup dans le plexus, faire tomber quelqu'un dans les pommes sans le tuer en lui coupant la respiration un certain nombre de secondes, et quelques prises de combat. Tu es bien loin du niveau de Bastian mais pour un début c'est plutôt pas mal ! Pas mal du tout, même !

Vous partez l'esprit tranquille et pour toi les muscles endoloris, mais bon tu te dis qu'avec un peu de volonté tu arriveras à obtenir un massage ce soir de sa part... Ca a beau être une tête de mule, tu connais les moyens pour le convaincre maintenant. Le Bastian... Vous partez dans le Bronx et vous vous arrêtez dans un bar qui est installé dans un immense jardin luxurieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle d'arts martiaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle d'arts martiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]FT Kansas auf Elsass
» Fürdrin Hache-de-Feu [Seigneur de Durkrein]
» Mazato, ou le maître des "ténèbres" [Terminé]
» présentation de alzir
» QIN : Shaolin et Wutan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: The Bronx :: Yankee Stadium :: Salle de sport [1/2]-
Sauter vers: