Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Jeu 27 Jan - 23:18

Un appartement dans le quartier riche du Bronx. Dernier cri et très bien entretenu dans un quartier surveillé et protégé de toute délinquance...


Dernière édition par Maître de Jeu le Ven 28 Jan - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Jeu 27 Jan - 23:32

La rencontre était inévitable. Oui, je le savais. Et pourtant, j'avais quand même réussi à la reculer de plusieurs années. Je n'avais pas revu Ellen depuis bien longtemps. Et je n'étais étrangement pas pressé de la revoir sans pour autant ressentir un étrange sentiment d'excitation. Mon père et ma mère m'avaient bien fait comprendre que les Little Dolls n'était pas à prendre à la légère depuis leur trahison.

Mais depuis plusieurs mois, les attaques à répétition ne faisaient que me fatiguer et exciter la haine que mes hommes avaient pour ces derniers. C'est pour cette raison que je cédais enfin à cette demande. Le fait que Bastian ait blessé June lors de la dernière attaque était quelque chose à ne pas prendre à la légère. Elle était prête à tout pour me rencontrer. Je l'attendais donc. Dans mon propre appartement.

Je sors de la salle de bain, attachant ma montre puis retrousse mes manches de chemise. La tête haute, vêtu d'un jean simple et d'une chemise blanche, je replace ensuite la chaîne que l'on hérite de père en fils comme il se doit. Et j'attends. Devant ma baie vitrée. Balayant du regard mon territoire.

La sonnette retentit, et je dis simplement :


Entre Bastian.

Mon homme de main me salue respectueusement, me chuchote quelque chose puis je reprends :

Tu peux la faire entrer, ne t'en fais pas. Tu peux partir. Je la connais, elle ne me fera rien. Et June sera sûrement postée non loin d'ici pour être sûre que je ne lui fasse rien aussi.

Après un regard entendu, je le laisse partir, attendant que la chef des Dolls arrive. Lorsqu'elle frappe finalement, je réponds simplement, toujours de dos.

Entre, Ellen.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 0:03

Oui, je suis excitée comme une puce. Non, je peux pas m'en empêcher. Mais extérieurement, je me contrôle, hein, ça va.

J'ai pas pu m'empêcher de me faire un peu jolie. Je fais pas ça sans raison, en général, mais là... Bah là, c'est pour Charlie. Mon bon vieux Charlie, toujours avec moi pour faire les pires conneries, jusqu'à ce qu'on nous chope et nous sépare. Alors je sais pas, j'avais envie de faire un effort pour les retrouvailles. Un coup de maquillage, un peu d'ordre dans mes cheveux récemment coupés courts, un petit haut noir sous la veste militaire. Et puis un peu de talons. Je crois qu'il m'a jamais vue aussi féminine, quand on était gosses, à part peut-être une ou deux fois, quand on sortait en boîte en fraude.

C'est Bastian qui me fait entrer. Lui, par contre, je ne fais aucun effort pour lui paraître aimable. June a toujours ses bandages à l'épaule, grâce à ses bons et loyaux services...

Je toque. Premier changement, par rapport au bon vieux temps avec Charlie : jamais je ne pensais à frapper à la porte avant d'entrer dans une pièce, gamine. Un vrai courant d'air.


Salut, Cha'. Ca fait un bail ! À peu près cinq siècles, non ?

Je rentre, tranquille. J'aurais pu avoir le trac, mais non. J'ai du mal à avoir le trac, maintenant. Je suis trop rodée, faut croire.

Il est de dos, face à la baie vitrée, mais rien que comme ça, je peux constater le changement. Il a pris en carrure, et troqué les t-shirts de baseball pour les chemises classes. Ca lui va bien. Les cheveux toujours légèrement longs... Sexy, l'ex-meilleur pote. Ouais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 0:22

Je reste un instant de dos, ne réagissant pas à son salut. Toujours aussi excitée du bocal celle la. Au moins une chose qui n'aura pas changé depuis toutes ces années. Finalement, après un dernier regard, je me tourne finalement vers elle.

Mon regard se fixe sur elle, et je la détaille lentement. Ah, au moins, elle a changé niveau physique, je ne peux m'empêcher un léger haussement de sourcil face à sa tenue, un peu trop féminine. Aurait-elle pris en maturité ? Pourtant... Vu ses paroles, on ne dirait pas.

Elle vient, comme ça, et me salue comme si nous n'étions pas de vieux ennemis. Comme si je n'étais pas celui qui lui avais volé la vie de nombreux hommes ou de nombreuses cargaisons de drogues dans les docks. Elle me déconcerte, et pourtant je reste stoïque.


Bonjour, Ellen.

Cinq siècles, toujours les grands mots avec toi. Une bonne quinzaine d'années disons.


Je ferme les yeux quelques secondes, soufflant :

Bien. Maintenant que tu as eu ce que tu voulais. Si nous en venions au fait. Que me veux tu ? Au point de mettre la vie de June en danger.

Mon ton est froid, ma mine sérieuse, comme d'habitude en négociations.


Tu me fatigues avec tes attaques répétées tu sais ? Je n'ai pas que ça à faire de m'amuser à batailler avec toi comme un gamin qui joue au policier et au voleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 0:40

J'ai un petit sourire en coin.

C'est normal, tu perdais toujours. Je suis trop rapide pour toi.

Je m'installe tranquillement dans un des fauteuils qui font face au bureau. Confortable, dis donc. On ne se refuse rien.

La blessure de June, c'était un coup bas, je te signale. Il va falloir que tu inculques à tes hommes le sens de l'honneur, un peu, hein. Après ça me met en rogne, et j'ai envie de les castagner encore, ça leur sert pas.
Bref, pour les attaques, justement...

Oh non, je ne peux pas le retenir, le petit sourire satisfait, alors que j'allume une clope...

... Fallait bien que je te rappelle qui je suis, on dirait que tu m'oublies. Et merci pour le petit cadeau, au passage, plusieurs dizaines de kilos de coke inespérés, ça fait toujours du bien aux caisses. J'apprécie beaucoup le geste.

Je passe une jambe par-dessus l'accoudoir. Ca aussi, c'est une habitude dont je n'ai jamais pu me défaire. Je l'ai chopée quand je traînais dans la rue avec lui et quelques autres gars.

Enfin... Comment vas-tu, depuis tout ce temps ? Pas sur le plan des affaires, j'entends, le peu que je ne sais pas, je sais bien que tu ne me le diras jamais... Mais en général ? Au fait, tu caches toujours du whisky volé dans tes tiroirs ? Ca me dirait bien, un petit verre, comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 1:00

Je serre légèrement la mâchoire lorsqu'elle insinue que Bastian n'est pas loyal au combat et surtout le fait que lors de cette attaque, elle a réussi à me pigeonner à son tour.

Bastian n'a fait que se défendre. Et je lui donne raison, s'il l'avait voulu, il aurait tué June. Donc, surveilles tes paroles, Ellen. Mon bras droit est irréprochable.


Je la suis du regard, croisant les bras à sa demande et devant sa posture. Et sa petite confidence. L'oublier ? Comment aurais je pu ? Sachant que mes hommes se battent avec les siens régulièrement, non, elle avait simplement envie de s'amuser.

Je m'approche du bureau, ouvrant le tiroir du bas pour en sortir comme elle le dit si bien un Whisky de 12 ans d'âge. Je pose la bouteille sur le bois massif du meuble et pose deux verres à côté. Je ne peux m'empêcher d'ajouter :

Tu es complétement folle, Ellen. Tu te rends compte comme cette rencontre est pitoyable ? Crois tu seulement que nous sommes encore les adolescents du passé ? Je ne suis plus le Charlie que tu as connu et avec qui tu as flirté quelques soirs en boîtes de nuit lorsque tu n'arrivais pas à obtenir l'homme que tu voulais. C'est fini.

Si l'on nous a séparé, c'est pour une bonne raison.


Je verse un peu de l'alcool dans les deux verres, en poussant un de la main vers elle,

Je ne sais même pas pourquoi j'accepte de te recevoir, Ellen. Il y aurait tellement de raisons pour que je te tue, là maintenant...

L'alcool me brûle la gorge quelques instants et je repose mon verre, c'est pas de la piquette mon whisky.

Que veux tu que je te dise ? Je vais bien. Je couche régulièrement avec des femmes, je suis riche, j'encule l'Etat. Comment ne pas aller bien ? Depuis une dizaine d'années ? Ce que je deviens. Le chef des Niners, un homme de réputation. Que dois je faire maintenant ? Ah. Je sais.

Je m'installe dans mon fauteuil aussi,

Et toi, que deviens tu depuis tout ce temps, Ellen ?

Un léger sourire se dessine. Peut-être que je me prends vraiment au jeu finalement. Diabolique, cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 11:47

Je le regarde en silence quelques instants. Oh putain, le rabat-joie, hé.

Effectivement, y a au moins un de nous deux qui a changé. Y a un balai qui t'est rentré dans le cul, depuis la dernière fois qu'on s'est vus, on dirait...

Je bois tranquillement quelques gorgées de whisky, promenant mon regard tout autour de la pièce. Bon, au moins, en déco, il a bon goût. Ca change des posters de Nirvana de quand on avait quinze ans, mais c'est pas mal.

Tu me tueras pas, Charlie. Tu me tueras pas, parce que t'es encore attaché à moi. Parce que je suis la seule part de folie et de bons souvenirs qu'il te reste, apparemment. Et puis merde, je suis pas venue te tuer !

Contrariée, les sourcils froncés, je prends encore un peu de whisky. Putain, il décape. C'est du bon. Meilleur que les fins de bouteilles de Jack Daniels qu'on chouravait quand on était marmots pour aller les siffler en douce.

Au fait, c'est quoi ton problème avec Bastian ? Il est si parfait que ça ? Tu couches avec, ou quoi ?

Il me retourne ma question, et je le regarde de nouveau, posant mon verre à présent vide sur la table.

Moi, je me tape des mecs et des nanas au moins aussi régulièrement que toi, je fais du fric, je t'encule en plus d'enculer l'Etat. En gros, ça roule. À part que j'imaginais pas que tu deviendrais aussi coincé. Merde, Charlie ! "Ils ont eu raison de nous séparer" ? T'as déjà dit plus gros, comme connerie, ou bien c'est ton nouveau record ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 12:13

Je continue à boire tranquillement mon whisky, m'enfonçant confortablement d'un mon fauteuil en cuir noir, je la fixe avec un petit sourire. Visiblement, j'ai réussi à la contrarier vu ses paroles.

Je n'ai pas un balai dans le cul non. Je suis juste plus réfléchi et surtout plus sérieux que toi. Peut-être t'es tu permise de rester aussi folle que tu l'étais dans le passé et que tes hommes s'en contentent, mais les miens doivent être tenus avec dureté. Après dix ans de contrôle, je pense que ce n'est pas le moment pour moi de me laisser aller. Il n'y a aucune raison pour que je le fasse. Surtout pas avec une ennemie.

Je soupire, acceptant finalement la vérité,


Et pourtant. Je viens de le faire, en te recevant, Ellen. Tu n'as rien perdu toi. Moi j'y ai perdu ma vie en acceptant cette vendetta de merde qui hante les Niners. Bien sûr que j'ai souffert de notre séparation mais c'est fini... Je ne souffre plus. Mais ne t'inquiète pas, je n'en ai que faire de cette trahison. Je ne marche plus avec ça, si je continue à jouer avec toi, c'est uniquement parce que ça m'amuser derrière mon bureau de t'imaginer enrager lorsque je te vole tes cargaisons ou que je t'envoie le NYPD aux trousses. Pas trop de soucis lors de ta dernière livraison d'ailleurs..?


Mon verre va se poser sur le bureau, vide, et je reprends :


Pour ce qui est de Bastian. Non, je ne couche pas avec lui. C'est mon meilleur homme, le plus fidèle qui soit, tout comme l'est June pour toi. Je l'ai moi même entraîné et formé, donc il est normal que je le défende. Moi, je n'ai pas besoin de coucher avec mon homme pour qu'il me soit fidèle.

Je souris finalement,

Maintenant, quand à ce qui est de m'enculer. Méfie toi que ce ne soit pas moi qui le fasse vraiment. Après tout ne viens tu pas de me dire que tu coures autant les hommes que les femmes ? Personne n'est capable de combler ta folie et ta faim, ma chère Ellen ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 13:00

Je le défie du regard. Non, tu ne m'impressionnes pas, monsieur je-sais-tout.

Oh, t'inquiète pas pour mes hommes, je les tiens bien. Merci de t'en soucier, mais j'ai pas encore eu de mutinerie. Ma vie sexuelle, c'est très gentil de t'en préoccuper aussi, mais ça va. Et non, ça ne me rassasie pas. Mais t'as qu'à essayer de m'enculer pour de bon, on verra bien ce que ça donne. Peut-être que ça t'ouvrira les yeux. Parce qu'il faudrait que tu sois honnête avec toi-même, un peu, mon petit Chacha. C'est un beau mensonge que tu viens de me servir, hm ? Ose me dire que quand je t'attaque, tu souffres pas en pensant à ce qu'on était avant l'un pour l'autre.

Je me ressers un fond de whisky. Parce que putain, il est borné le blondinet, mais il a bon goût.

Et la dernière livraison t'emmerde profond, mon cher, tu m'as bien fait chier sur ce coup. Espèce de salaud, tu l'aimes ce petit jeu. En fait, c'est pour ça que tu voulais plus me revoir. La vendetta, c'est un prétexte. On est en train de jouer aux échecs grandeur nature, c'est tout.

Je tire sur ma cigarette, me renfonçant dans le fauteuil, souriant de nouveau. J'y peux rien, ça m'amuse. Il fait la statue de marbre, mais je vois de mieux en mieux qu'il y a toujours un truc chez lui. C'est exactement comme quand il me faisait chier, gamine, et que je le lui rendais bien. Pareil, mais en pire. Il a changé, mon cul.

En fait, t'es toujours pareil. Tu le caches, c'est tout. T'es un bel enfoiré, mon Chacha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 13:24

Je plisse les yeux à ses paroles, puis en la voyant se resservir, je ramène la bouteille vers moi,

Oh hé. Tu vas pas commencer à boire hein. Je sais comment tu finis après. C'est pas parce qu'on s'est pas vu pendant plus de 15 ans que t'as pas changé avec l'alcool.


Sur ces mots, je range la bouteille dans le tiroir. Puis après un soupir je me lève, lui tendant une main, gentleman pour l'aider à se relever.


Bon. Maintenant que tu as eu de mes nouvelles et deux verres de mon meilleur whisky, peut-être pourrions nous, nous séparer en bons termes ?

Un léger sourire apparaît sur mes lèvres.


Dernière édition par Charlie Nine le Ven 28 Jan - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 13:28

Je hausse les sourcils.

Se séparer ? Putain, ça fait quinze ans que tu m'as pas vue, et tu veux déjà qu'on se sépare ? C'est toi qui abuses du whisky, mon vieux, tes neurones se ramollissent. Mais pour les bons termes, je vais y réfléchir. Tu proposes quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 13:45

Je la fixe un instant, un sourire mystérieux aux lèvres, la mine toujours sérieuse. Elle me fait sourire cette folle. J'ai l'impression de me retrouver quinze ans en arrière. Je baisse mon regard sur ses jolies jambes quelques secondes puis les remonte jusqu'à sa poitrine, puis ses yeux.

Tu sembles vexée par tant de hâte de ma part. Ellen. Ça m'amuse beaucoup.


Je l'aide donc à se relever, et au lieu de la tenir à distance je la ramène à moi, brusquement, la collant contre mon corps, ma main droite dans son dos. Je la fixe, un long moment, avant de sourire. Puis je la plaque brusquement contre le bureau, sur mes papiers. Me penchant sur elle, j'approche mes lèvres des siennes, chuchotant de ma voix grave, m'allongeant à moitié sur elle :


Je propose ça.


Mon coeur s'emballe, mon corps s'embrase tout entier alors que je suis en contact avec son corps. Je lève ses jambes de chaque côté de mon bassin, les tenant et les caressant lentement. Passant mes doigts sur ses vêtements. Puis, délicatement, je pars m'emparer de ses lèvres.

Un baiser empli de frustration qui finit par se transformer en baiser passionné, trahissant tout mon désir de la retrouver enfin et de l'avoir à ma merci. Ellen. Celle que je n'ai jamais eu le temps d'avoir, d'attraper dans mes filets. Je te tiens enfin.


Tu es à moi, Ellen. Tu entends...? Soufflé je contre ses lèvres, m'attaquant à son cou avec douceur. Je mordille sa peau, soupire, à moi. Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 21:47

Ah ouais, comme ça ? Là, maintenant, sur le bureau ?
Oh, putain, oui.

Je joue des abdos pour me relever un peu, agrippant le col de sa chemise. Mes jambes se croisent autour de son bassin, je l'attire encore plus vers moi. Série de frissons. Wow.


Et t'as mis quinze piges pour te décider à faire ça ? Depuis le temps que t'en crèves d'envie ?

Je me jette ensuite sur ses lèvres, l'embrassant à n'en plus finir, fougueuse, les lui mordant de temps en temps, la respiration hachée. Il y a un tiraillement bien familier dans mon ventre qui s'est réveillé, et je ne peux pas m'empêcher de me coller encore plus à lui, alors que je vais lui mordre le cou. J'ai chaud. Trop chaud. Je m'écarte et jette ma veste, avant de me jeter de nouveau contre ses lèvres. Bon sang, ses lèvres...

Je serre les poings sur son col, et d'un grand coup, ouvre sa chemise en l'arrachant à moitié. Et enfin, là, devant moi, son torse musclé, parfait, le grand 9 noir tatoué dessus. Je ne peux pas m'en empêcher : je le serre, je l'embrasse, je le mords. Je le découvre encore et encore, complètement oublieuse du temps et de toute ce qu'il y a autour de nous.

Je porte finalement la main à son entrejambe, serrant un peu, avant de commencer à lemasser à travers son jean, doucement.


C'est moi qui te tiens, idiot. C'est moi qui suis venue te chercher... C'est toi qui m'appartiens. Premier arrivé, premier servi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Ven 28 Jan - 22:54

Je serre les lèvres en sentant sa main sur mon entrejambe et je lui vole un nouveau baiser, violent, passionné, quémandant encore et encore ses lèvres. Je les lui mords, mes mains passent sur tout son corps, son visage, son cou, ses épaules, ses seins, son ventre, ses hanches...Ah ses hanches....Elles me rendent fou. Je n'ai qu'une envie, entrer en elle et m'y accrocher pour la faire hurler de plaisir. Ellen. Mon Ellen.

Tais toi !
Dis je légèrement agressif à ses moqueries, lui mordant de nouveau la lèvre, la laissant s'amuser avec le bas de mon jean. Je descends mes lèvres dans son cou et je la mords longtemps, très longtemps, suçant la peau avec avidité, terminant par un baiser avant de repartir à la charge.

Je la plaque à nouveau sur le bureau, violemment. Ah t'as voulu que je sorte de mes gonds, tu vas le regretter ma belle, t'auras plus de voix demain, parole de Charlie Nine. Je plonge, tout électrifié, parcouru de frissons, dans son décolleté, et frotte mon visage contre ses seins généreux avant de me mettre à les mordre à travers le tissu.

Ma main glisse dans la poche arrière de mon jean. Et je sors un magnifique couteau en argent que je passe sur le bas de son ventre avant de le faire remonter et de déchirer le vêtement avec un grand bruit. Sans plus attendre, je pars découvrir le corps de ma partenaire, lâchant le couteau à terre. J'ai tellement envie d'elle que c'en est frustrant de devoir découvrir son corps si parfait !

N'y résistant pas, je déboutonne son jean, le lui enlève, ou tout du moins lui baisse légèrement, je déboutonne le mien après avoir enlevé sa main, et après avoir fait glisser mon boxer et son string provoquant, j'entre violemment en elle non sans retenir un grognement de plaisir enfin assouvi.

Je ne lui laisse aucun répits et je commence à donner des coups de reins violents, durs, toujours aussi frustré par cette tentation divine à laquelle j'ai succombé si rapidement. Tout en donnant mes coups de bassin, je pars lui mordre les lèvres, l'oreille, tout son visage. Mes cheveux se mêlant aux siens. Ma légère barbe se frottant contre sa peau...


Ah...Hn...Putain, Ellen...!

Je lui donne un nouveau coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 2:18

Habituellement, j'aurais laissé personne me donner l'ordre de me taire. Mais là, il m'a prise de court. Et faut dire qu'il a donné de très, très bonnes raisons.

Mais en fait, ça marche pas longtemps. Parce qu'il me fait gémir, de plus en plus bruyamment. Je peux pas m'en empêcher. C'est trop bon, trop fort, trop magnifique pour que je puisse me forcer à la fermer.

Je rejette la tête en arrière, envoie valser une pile de papiers d'un geste brusque, et serre les jambes autour de sa taille. Je vais le mordre, aussi, dans le cou, lui laissant un beau suçon pour me venger de celui de tout à l'heure. Il s'enfonce plus profondément en moi encore, et cette fois, je crie pour de bon. Je plante mes ongles dans ses épaules, m'accrochant à lui, le griffant derrière les omoplates. Et je crie encore. Et encore. Je peux plus m'arrêter. Lui non plus, apparemment. Il va de plus en plus vite, de plus en plus fort, et j'ai un orgasme phénoménal, et je crie son nom :


OHHH, CHARLIE !!!

Et il continue un bon bout de temps, et je crie son prénom encore et encore, lui infligeant de nouvelles marques. Il finit par se retirer, me laissant retomber complètement sur le bureau, à bout de souffle, le coeur battant à tout rompre. On fait une petite pause.

Et puis, je me débarrasse complètement de mes bottines, bas et jean, et me jette de nouveau dans ses bras, l'embrassant passionnément. Il chancelle un instant, le temps de retrouver son équilibre, puis recule jusqu'à se laisser tomber dans le fauteuil où j'étais assise tout à l'heure. Je me positionne correctement pour qu'il puisse me prendre de nouveau, et on recommence.

Et putain, c'est le nirvana. Des années qu'on en rêvait tous les deux. Eh ben on avait bien raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 2:59

Ma respiration est lourde, rauque, et je lui donne un nouveau coup de rein, vers le haut, toujours installé dans le fauteuil. Mon visage est dans son cou, bordel de merde, qu'est-ce qu'elle est bonne. Je le savais, je l'avais toujours imaginé comme ça. Et pourtant, je n'arrête pas d'être surpris par l'effet qu'elle me fait au fil des secondes.

Ses cris m'arrachent un sourire satisfait, et je recommence, j'accentue mes coups de bassin, mes mains serrant ses cuisses, ses fesses, les rapprochant le plus possible de moi. Je plonge mon visage sur sa gorge puis sur ses seins. Putain. Ellen. Y'a pas à dire, ça c'est de la carrosserie, et pourtant qu'est-ce que ça me fait chier de le dire...! J'ai jamais eu des pensées aussi dégueulasses pour une fille, elle m'ensorcelle. Elle me tue. Elle me rend fou.


Ellen...!! Han !

Je souffle, alors que je me retire enfin d'elle, mes mains sur ses hanches, je soupire, trempé de sueur. C'est le cas de le dire. J'ai chaud. Le cœur qui bat à une vitesse inimaginable. Et pourtant, après lui avoir fait l'amour deux fois, j'ai...J'ai encore envie d'elle. J'ai envie de l'entendre crier mon nom. Oh, oui, encore une fois, Ellen ! S'il te plait ! J'ai tellement attendu ce moment ! Montre moi, montre moi comme tu me désires !

Nouvelle pause. Je la garde longtemps, sur moi. Mes cheveux tombant sur mon visage. J'avale ma salive, et je la regarde, droit dans les yeux. Un regard qui en dit long. Sans paroles, sans rien de plus que mes yeux bleus dans ses yeux à elle.

Je finis par la repousser. Tout du moins lui faire croire, et je la vois bien sa petite mine déçue. Déjà fini ? Oh non, loin de là. J'ai pas fini.


J'ai pas fini, Ellen, t'entends ? T'es à moi... Toute la nuit.

Je souris, et je lui vole un baiser passionné. Mes mains passent sous ses cuisses, je me lève, et tout en marchant, je me débarrasse de mon jean et de mon boxer qui étaient toujours sur moi. Ma chemise ouverte aussi, je la sens glisser de mes épaules. Et alors que je cherche à l'emmener vers mon lit, pour être plus à l'aise, je ne peux m'empêcher de la reprendre contre le mur qui coupe une partie de l'unique pièce de l'appartement. Violemment. Toujours. Oh putain que je l'aime cette fille. Bordel de merde oui.

Finalement, on termine enfin dans le lit, la grande douche étant derrière ce dernier, je n'y fais même pas attention, et je m'enfonce sous les draps avec mon amante. Repartant à la charge en la coinçant sous moi, je lui vole des baisers langoureux, mordants, brûlants. J'explore la moindre parcelle de son corps. Je soupire. Je la refais mienne, enfin. Je murmure des paroles contre ses lèvres, je la regarde.


Mon Ellen...

Nouveau baiser, nouveau coup de rein. Les draps en soie noir ondulent en même temps que nos mouvements. Bon Dieu que je l'aime cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 3:45

J'arrive à peine à crier, à présent. À chaque coup de rein de Charlie, un gémissement sonore et aigu m'échappe. Bon sang, j'adore ça. Je le savais qu'il deviendrait un coup génial. Il est taillé pour, ça se voyait déjà à l'adolescence.

Charlie... Han ! Oui ! OUI ! AHH !!

Je reste longtemps sous lui, écartant les jambes le plus possible pour lui laisser une plus grande liberté de mouvement. Mes cheveux sont trempés, ils collent à ma nuque. On est en sueur, tous les deux, tous les deux hors d'haleine, tous les deux le coeur cognant. Ah, je suis à toi ? Oui. J'ai trop attendu cette nuit pour une rébellion féministe hypocrite. Prends-moi, encore une fois, garde-moi, fais de moi ce que tu veux jusqu'à demain matin. Tant que tu es en moi, tant que je te tiens, que je suis sûre que tu ne t'échapperas pas, c'est bon.

Oh oui, c'est bon. Bordel de merde, il sait y faire. Il réussit à me faire hurler encore une fois, avant de se retirer. Sa main appuie sur ma hanche. Pas besoin de plus, j'ai compris. Et je dis oui. Oh, oui, oui, encore oui, toujours oui.

Je me tourne alors, le sentant attraper aussitôt mes hanches pour me pénétrer de nouveau. Je rejette la tête en arrière, criant encore, d'une voix maintenant rendue rauque par tant de sollicitation. Je crie jusqu'à ce qu'on s'écroule, l'un sur l'autre.

Mais c'est pas fini. Nous sommes loin d'être rassasiés, ni lui, ni moi. On recommence à s'embrasser, se caressant partout. Son entrejambe est toujours tendue contre ma cuisse, et je m'amuse à la prendre doucement dans ma main, la frottant contre l'intérieur de ma jambe, bougeant doucement pour la faire remonter petit à petit, frémissant autant que lui à ce contact. Il n'en peut plus, il me veut encore, et il vient me prendre. Souriant de satisfaction, je stoppe néanmoins son geste pour entrer de nouveau en moi, les deux mains sur son bassin.


Hey, du calme... Prends ton temps, profite. Tu m'as toute la nuit, tu viens de le dire. Applique-toi. Tu me connais pas encore par coeur, Chacha, alors découvre. Je vais pas m'envoler si tu me défonces pas, tu sais...

Je laisse de nouveau son bassin libre, l'embrassant en fermant les yeux, une main dans sa nuque. Charlie... Mon Charlie, enfin. Et dire qu'il aura fallu attendre autant, et faire autant d'efforts... Mais le jeu en vaut la chandelle. Il est parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 4:18

Mon mouvement de pénétration s'arrête, je la regarde, intrigué par son geste, la respiration lourde. Je souffle, respire avec difficulté contre ses lèvres. Je la fixe un long moment alors qu'elle me parle, elle essaye de me calmer, de me dire de ralentir. De m'appliquer...? Je fronce les sourcils, ah, parce que je ne m'applique pas, selon elle ? Pourtant ses gémissements prouvent le contraire. Je murmure contre ses lèvres,

Excuse-moi... Je n'ai, juste pas envie de perdre une seule seconde, avec toi...

Reprenant plus doucement, je la laisse passer sa main dans ma nuque, je me penche pour l'embrasser doucement, amoureusement. Je ferme les yeux, submergé par une vague de frissons irrésistibles qui me font trembler. Mes bras tremblent légèrement, puis je laisse mes lèvres glisser dans son cou. Je l'embrasse, une fois, deux fois, délicatement. Savourant, comme elle me le dit si bien.

Ma main droite caresse son corps, et je descends toujours mes lèvres sur ce dernier. Je lui mordille la peau, sentant sa respiration encore toute accélérée, alors que je l'embrasse délicatement, prenant soin d'elle, comme elle me le demande. Je peux bien faire ça pour elle... C'est Ellen. La seule femme que je serais prêt à écouter, la seule à qui je cèderai n'importe quel caprice.

Ses seins sont une source de désir intarissable, et je les caresse et les embrasse un long moment, avant de descendre le long de ses côtes, allant dessiner des arabesques de baisers et de coups de langue sur son ventre plat et parfait. Je finis par reculer encore, et je pose mes lèvres sur son intimité, l'embrassant juste, au dessus de la douce toison brune. Je vais lui embrasser les cuisses, l'intérieur de ces dernières... Puis je remonte délicatement, toujours avec doigté.

Je me remets correctement au dessus d'elle, entrant en elle, une nouvelle fois, reprenant mes mouvements énergiques et semi-violents, baissant l'intensité quelques instants avant de succomber à la tentation d'accélérer encore et encore. Je lâche malgré moi des grognements près de son oreille, des murmures où l'on devine son prénom... des paroles qui trahissent mes réelles pensées. Je t'aime Ellen Jackson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 4:57

Son moment de tendresse a été un pur délice. J'ai bien fait de le lui demander. Des frissons, des soupirs, du plaisir lent et lancinant. Même si je sentais son empressement contenu, son envie de reprendre son rythme précédent, il a su se retenir pour me donner le plus de plaisir possible. Je l'adore pour ça.

Après un baiser coquin qui me fait trembler d'un désir sans cesse renouvelé, il revient, reprenant sa rapidité et sa violence habituelle. Le contraste par rapport aux minutes précédentes ne me font l'apprécier qu'encore plus.


Surtout, t'arrête jamais... Oh, Charlie... Ooohh...

Je m'étends complètement sous lui, le laissant faire de moi ce qu'il veut. Est-ce que je pourrais m'évanouir, là, maintenant ? Avec autant d'émotions et de sensations grandioses, c'est possible, non ? Et crever ? Entre ses draps, entre ses bras, j'ai l'impression qu'il n'y a pas de plus bel endroit pour mourir heureuse.

Je relève les jambes, les croisant haut autour de sa taille. Mon bassin, du coup, change d'orientation, et les nouvelles sensations que m'offrent ses coups de reins passionnés me coupent le souffle. Finalement, l'inertie, c'est pas mon truc. Je me jette contre lui, me cambrant contre son torse, le serrant dans mes bras, l'embrassant de toutes mes forces. Il continue de murmurer à mon oreille, je m'entends pas tout, devinant souvent mon prénom dans les syllabes qu'il chuchote, une partie étant étouffée par les sons qui s'échappent de mes propres lèvres, mais rien que sentir son souffle et entendre sa voix grave et maintenant rauque prononcer des mots tendres, ça m'électrifie presque.

Je lâche des grognements de plaisir, l'embrassant, lui mordant les lèvres puis l'oreille, me penchant en arrière, les yeux fermés et la bouche ouverte dans un nouveau cri alors qu'un énième orgasme nous saisit. Je me laisse tomber lourdement sur le matelas. Oh, ne t'arrête pas. Fais de moi ce que tu veux, mais ne t'arrête pas.

Est-ce que je pourrai jamais me satisfaire entièrement de lui ? Est-ce que j'en aurai jamais fini avec Charlie Nine ? Je n'ai pas l'impression. Mais je n'ai plus l'intention d'attendre jusqu'à ce que la réponse vienne à moi. Pas après avoir goûté à ça, à lui. Jamais je ne pourrai le laisser repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 5:14

Je poursuis, encore et encore. Longtemps. Très longtemps. Je commence à ressentir les premières fatigues puis finalement après de nombreux nouveaux coups de reins, je finis par me retirer, la laissant enfin respirer, sans qu'il n'y ait de gémissement.

Haletant, ma main sur mes abdominaux, je tourne la tête pour voir l'heure: 5h39. Merde. Je tourne la tête vers la baie vitrée. Il fait encore nuit. Je souffle doucement, perdu dans mes pensées. Merde. Qu'est-ce que j'ai fait ? J'ai pas pu lui résister... Je soupire.

Le silence s'installe, nos respirations se calment doucement, je suis emmêlé dans les draps. Totalement en sueur. Finalement. Sans aucune pudeur, je me lève du lit. Faisant le tour de celui-ci, sous les yeux d'Ellen, allant me glisser sous la douche.

L'eau froide me fait du bien. J'ai atrocement chaud. J'y reste quelques minutes, avant d'en sortir, propre. Avec une odeur de gel douche de marque. Une odeur qui ne fait qu'accentuer mon côté viril et dominateur. Je m'installe finalement en boxer noir de nouveau sur le lit. Silencieux. Les yeux dans le vague.

Non, je ne regrette rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 5:31

Je reste un long moment à fixer le plafond, ma respiration redevenant à peu près calme après de longues minutes.

Putain. Le petit salaud. Quinze ans qu'il me cachait ça ! Et ça aurait duré beaucoup plus longtemps, si j'étais pas venue le chercher ! Les mecs, j'te jure, pas dégourdis pour deux sous. Même mon bon vieux Chacha.

Je jette un oeil au réveil, alors que Charlie est sous la douche. 5h46, maintenant. Wouh là, je suis arrivée vers quelle heure, moi ? 23h30, je crois... Eh ben. On n'a pas chômé. Tu m'étonnes que je sois crevée. C'est pas comme si j'étais déjà reposée avant de venir, en plus.

Je me sens glisser, doucement, bercée par le bruit de l'eau qui coule à quelques mètres de moi. L'odeur de Charlie est partout sur les draps, tout comme celle de notre sueur, celle du sexe. J'enfouis mon nez dans le rebord d'un des oreillers, rempli du parfum de mon amant de ce soir. Il sent bon. Ca m'apaise. Je ferme les yeux, me détendant complètement, sereine pour la première fois depuis un bout de temps. Je devrais me poser des tas de questions, sur lui, moi, comment il voit les choses, les éventuelles disputes. Parce que j'ai pas un caractère facile, et je vois déjà la discussion venir. Mais non. Rien de tout ça. Pour l'instant, je suis juste bien.

Il revient dans le lit. Je me retourne vers lui. Il sent bon. Je ne dis rien, et pose juste une main sur son bras, l'invitant à s'allonger tranquillement, n'ouvrant pas les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 5:50

Après un moment à réfléchir, sans un regard pour mon amante, je tourne la tête en sentant sa main sur mon bras. Je souris, la voyant somnoler légèrement. Oui, je l'ai épuisé. Il semblerait. Je finis pas me rallonger, et passe mon bras libre derrière ma tête et je ferme les yeux.

Je sombre enfin dans un léger sommeil. Sommeil qui se fait perturber par une sonnerie de portable, quelques heures plus tard. J'ouvre les yeux, soupirant, grognant légèrement. Puis en me penchant pour attraper l'appareil, je dis adieu à la légère étreinte d'Ellen.


Allô ? Oui. Non. Ne t'inquiète pas, tout s'est très bien passé. Oui, Bastian. Je vais m'en occuper. A tout à l'heure, c'est ça.

Je regarde ma belle brune, endormie dans le lit, dans les draps. Un regard perçant et à la fois si mystérieux... Je me relève, je passe un jean, puis un coup d'eau sur mon visage avant de passer un t-shirt noir en col V, , légèrement moulant,la chaîne des Niners au dessus.

Je vais m'asseoir à mon bar, après avoir fait griller quelques tartines et préparer mon café. Une fois que tout est prêt, je mange en silence, et allume une cigarette. Le réveil s'active,la radio annonce l'heure et le jour, la température, et une musique se diffuse pour mes oreilles et celles de ma compagne... Je souris. Secouant la tête, légèrement. Le destin est parfois bien fait. Il est 7h30. Nous sommes le 1er octobre 2021.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 14:20

Je grommelle en sentant Charlie partir. Déjà ? J'ai l'impression qu'on vient seulement de se coucher...
Je m'enroule dans les draps qu'il laisse libres, l'entendant vaguement parler au téléphone. On n'a pas idée d'appeler aussi tôt le matin !

Je somnole encore un peu, sentant une odeur de café qui se répand rapidement dans l'appartement. C'est très tentant, mais je suis trop bien, pour l'instant, au chaud dans le grand lit.

Je me réveille doucement, ouvrant un oeil, puis deux. J'ai les jambes toutes raides, et mal à la gorge. Je m'en fous. Je me souviens de la cause de tout ça, et ça en valait la peine. Bon sang, le pied que j'ai pris cette nuit ! Sacré Charlie...

Je me lève, encore dans le brouillard. Je vais me passer un coup d'eau sur le visage. Ca fait du bien. Je cherche mes fringues, pour trouver quelque chose à me mettre, mais je me souviens soudain de l'état de mon t-shirt. Bon. Elle est où, son armoire, au blondinet ? Je la trouve, je l'ouvre, et enfile une chemise trop grande pour moi. Puis, je traverse la grande pièce qui compose la majorité de son appart', et je récupère mon string près du bureau. La flemme de mettre le jean, ça attendra tout à l'heure.

Et puis je vais le rejoindre dans le coin cuisine, parce que décidément, ça sent bon le pain grillé, et moi, j'ai une faim de loup. Je souris soudain en entendant la chanson qui passe à la radio. Belle coïncidence...

And I swear, I don't have gun, no I don't have a gun..., chanté-je doucement, amusée, en même temps que Kurt Cobain, en m'asseyant en face de Charlie. Wouh putain, ma voix ! Déglinguée ! Six heures à gémir, crier, hurler de plaisir, ça a pas eu l'air de plaire à mes cordes vocales...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Nine

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
760/760  (760/760)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 14:35

Ma tasse de café aux lèvres, un sourire étire ces dernières quand j'entends la voix légèrement cassée d'Ellen. Mes yeux bleus brillent d'amusement. On dirait bien que je ne l'ai pas seulement épuisé au niveau physique la demoiselle. Je la fixe plusieurs minutes.

Toujours ce regard qui en dit long, je la détaille. Sexy avec ma chemise. Faut le dire. Surtout le fait d'imaginer qu'elle ne porte qu'un string en dessous. Miam. Je ferme les yeux un instant, écoutant la fin de la chanson, ne chantant pas pour autant. J'ai beau être intelligent, j'ai jamais très bien chanté dans la vie...

Quand je relève les yeux des seins d'Ellen pour la regarder dans les yeux à nouveau, je ne peux pas plus retenir ma fierté d'homme de l'avoir fait autant hurler pour une première rencontre après des années.


Et bien. Quelle voix sublime... On dirait que tu as beaucoup forcée sur les cordes vocales cette nuit...

Nouveau sourire. Je reprends du café et croque dans une tranche de pain grillée après avoir étalé de la confiture dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Dolls

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
640/640  (640/640)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   Dim 30 Jan - 18:23

Je me sers du café, en buvant une longue gorgée sans un mot. Eh ben, ça fait du bien. J'ai tellement la tête dans le cul que je pourrais en boire trois litres, je crois.

Je hausse les sourcils aux paroles de Charlie, et réponds, de ma magnifique voix cassée :


Ouais, hein, on se demande pourquoi. Ca te fait bander de te vanter toi-même, ou quoi ?

Mais non, c'est pas méchant. Il le sait. Et puis, c'est le matin : faut pas se foutre de ma gueule, hein.

Je mords dans une tartine beurrée, la dévorant comme si j'avais pas mangé depuis des jours. Quand j'ai fini, je trempe un doigt dans le pot de confiture de groseilles, le léchant ensuite, ne me rendant même pas compte des mouvements très, hm, suggestifs que je fais avec mes lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement CN "Come, as you are, as you were, as I want you to be" [Charlie&Ellen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]
» Mieux qu'une fontaine d'appartement (19.12.10 à 15h32)
» Appartement de Louane, étage 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: The Bronx :: Districts :: Districts & Avenues :: Arthur Avenue [Quartier italien]-
Sauter vers: