Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Villa de la famille Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Villa de la famille Jones   Sam 28 Mai - 22:11

Mais pourquoi j'ai fait ce chemin stupide depuis le Bronx ? Je rentre en territoire ennemi, seule pour affronter ma famille. Enfin, surtout ma mère. Je pense que mon père sera plus compréhensif. Heureusement, en tout cas, qu'il fait encore frais, ainsi j'ai pu mettre un haut à manche longue pour cacher mon tatouage.
Et j'ai coiffé mes cheveux de sorte à ce qu'il ne soit pas attaché mais libre sur mes épaules. Logiquement, comme l'a si bien dit Lola, on ne me reconnaitrait pas, à moins que l'on ne m'ait déjà vu bien entendu. Elle, ce n'était pas le cas, et elle ne m'a pas cru avant d'en avoir la confirmation par rapport à la photo du journal...

Bref, j'arrive sur la propriété de mes parents en roulant très lentement. J'ai un peu peur d'aller me garer dans l'allée. C'est curieux. Cela ne m'était jamais arrivée avant. Enfin, je souffle doucement, et je m'engage.
Je me gare en faisant un petit demi-tour pour être certaine de pouvoir partir rapidement si jamais il y a un problème chez mes parents. Puis je reste quelques secondes, les mains sur le volant à hésiter. Mais je ne peux plus reculer à présent. Je suis devant leur maison.
J'avale ma salive et je sors enfin de la voiture. Petit vertige. Mince. J'aurais dû prendre un truc à manger vu que j'ai tout vomi tout à l'heure. Je me sens un peu faible là. Enfin, je me tiens droite et je m'approche d'un pas décidé de la porte. Je vais le faire. Si je ne le fais pas, je n'avancerai pas et Bastian sera sans arrêt déçu de mon comportement et ne voudra plus de moi, quoiqu'il dise.

Je sonne plusieurs fois puis j'attends que quelqu'un vienne m'ouvrir. Ce qui ne tarde pas. Ma mère apparaît alors devant moi.


Bonjour maman. Tu me laisses entrer ou tu préfère faire un scandale dehors, quitte à rameuter les voisins de ce quartier tranquille?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Villa de la famille Jones   Dim 29 Mai - 12:35

Tout au long de ta conduite, tu entends à la radio que le Capitaine Summer a été arrêté hier lors d'une prise d'otage dans la CBD -une banque très connue- et qu'il est désormais incarcéré au poste du NYPD. Apparemment, on ne sait pas qui va le défendre car son dossier est tellement lourd que les avocats ne se jettent pas en avant pour le représenter devant le juge. Ce serait se casser les dents, surtout devant le FBI. Plusieurs avocats donnent leur pronostic, beaucoup pensent qu'il ne gagnera pas le procès sauf si par miracle il se dégotait un avocat très réputé.

Quand tu gares ta voiture dans l'allée. Tu te rends compte que tu viens d'agir comme une bleue :

- Si tu es activement recherchée, cela veut donc dire que les caméras qui sont placées pour sécuriser ce genre de quartiers riches t'ont repéré aussitôt dans ta voiture flambant neuve. Bastian ne roule pas dans de la merde.
- De plus, que t'a dit Bastian ? Que ta famille était sous protection depuis l'accident du métro dans le but que tu ailles la voir avec ton frère. N'est-ce pas là une leçon de base ? Le malfaiteur revient toujours dans un endroit familier ?
- Qui te dit qu'il n'y a pas des agents du FBI planqués dans la maison ? Ou même autour ? Que l'alerte n'a pas été donné à peine es-tu descendue de la voiture ? Ils ont ton nouveau visage grâce à la mission du Jewish Hospital, Lola n'était pas au courant car elle revenait de l'étranger et ne s'était pas tenue au courant des affaires new-yorkaises.

Néanmoins, par une chance incroyable, ta mère t'ouvre et personne ne te saute dessus pour t'arrêter. Ne tente pas trop le destin, ça risquerait de se compliquer, sinon... Elle reste la bouche ouverte en te voyant et te tire brusquement à l'intérieur et referme la porte à clé.

Abigail ! Mais tu es complètement folle !! Que fais-tu ici ? Oh ma fille ! Mais qu'est-ce qui t'as pris d'aller magouiller avec ces gangsters ! Le FBI n'arrête pas de dire que c'est la peine de mort qui t'attend s'ils t'attrapent !

Les agents sont partis en pause déjeuner, ils vont revenir bientôt ! Il faut que tu te sauves Abigail !


Ton père descend les escaliers avec lenteur, il est fatigué, tu le sens à ses yeux. Il a pris quelques rides, sans doute à cause du soucis que vous lui avez donné toi et ton jeune frère. Il te serre dans ses bras.

Ma fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Villa de la famille Jones   Dim 29 Mai - 15:38

Je sais le danger que j'encours mais si je ne vais pas les voir, je ne me sentirais jamais bien et fidèle à moi-même. Je préfère affronter mes problèmes que les fuir une nouvelle fois. Plus de cinq mois que je me cache de mes parents.
Je sais qu'ils peuvent être surveillés, je sais qu'il peut m'arriver n'importe quoi ici mais il faut que je le fasse. Je sais comment fonctionne la police pour protéger et surveiller une famille de témoin très importante. Je sais à peu près comment m'y prendre mais je ne resterais pas longtemps. Cela ne servirait à rien de tenter le diable.
La radio ne m'a fait ni chaud ni froid en annonçant que Bryan Summer avait été arrêté, n'était-ce pas ce qui avait été prévu lors de la réunion? Ils parlent d'avocat. Mais justement, ils auront Mary Wolf pour le secourir et le défendre, n'est-ce pas une avocate réputée?

J'entre donc précipitamment dans la maison, surprise de voir que ma mère semble près à l'écoute par rapport à ce qu'elle me sort. Intéressant... La peine de mort? Parti en pause déjeuner? Bien. Au moins n'aurais-je pas à me défendre immédiatement. Je me sens un peu patraque de toute manière et curieusement je suis très nerveuse en la présence de mes parents car mon père rejoint très vite ma mère à la porte...
De le voir si fatigué, si épuise me fait mal au cœur. Pardon. J'aurais du vous prévenir depuis bien longtemps... J'aurais du être la seule à me trouver dans un gang et non pas deux de vos enfants avec Josh... Je serre avec difficulté mon père dans mes bras, savourant son étreinte avec tristesse.
Puis je m'écarte un peu pour le regarder plus en détail. Et je tourne ensuite la tête vers ma mère qui semble encore plus nerveuse que moi.


Ne t'inquiète pas. Je ne resterai pas longtemps. Je connais les risques. Mais il fallait que je vous vois. J'ai appris pour Josh, pour le fait que finalement il est retourné vers les Nordic's. Je suis vraiment désolée. Cela n'aurait jamais du arriver. Josh n'aurait pas du se retrouver sur ce terrain glissant à son tour. Je voulais en prendre la seule responsabilité. Si je l'avais su plus tôt, je l'aurais dissuadé de faire ce tatouage. Comment réagit Jay?

Il faut que je leur fasse comprendre que je veux juste les dernières nouvelles et rien d'autre. Je regare papa quelques secondes avant de reporter mon attention vers ma mère.

Ce que je fais, à magouiller avec ces gangsters? Mais je fais juste ma vie maman. En ayant rejoint les One Niners, je n'ai fait que vivre, fidèle à moi-même plutôt que de travailler dans la police. J'étais détective privée pour te faire plaisir à toi et papa, pas pour moi-même. Mais je n'aurais jamais pensé que Josh se ferait avoir, moi j'ai choisi de les rejoindre, pas lui. Il le croit mais je n'en suis pas certaine, je vais essayer de le rencontrer. Il ne vient plus, non plus, n'est-ce pas?

Je me sers le bras gauche avec ma main droite comme si ce geste pouvait me réconforter face aux questions de mes parents et à leur nervosité ainsi que leur déception, qui sait?

Tu le comprends, n'est-ce pas Papa? Que j'ai fait ce choix pour vivre pleinement? Tu comprends ma décision? Je n'attends plus grand chose à présent, juste que j'ai besoin de savoir que vous me soutenez toujours et que vous êtes encore ma famille. J'ai rencontré quelqu'un avec qui je vis depuis plus de cinq mois maintenant mais je veux savoir si je pourrais un jour revenir ici, une fois que tout ce sera calmer... Car cela ne saurait tarder. Je veux juste savoir si vous me considérez encore comme une Jones. Je n'ai pas changé. Je vis juste comme je l'ai toujours voulu... Tu dois t'en douter maman vu tous les tours que je jouais enfant, adolescente et à la fac...

Je déplace mon regard de l'un à l'autre avant de terminer avec ces mots. Ensuite, j'attendrais leurs paroles et je m'en irais immédiatement. Pas besoin de trainer trop longtemps ici, surtout si le FBI revient bientôt de sa pause déjeuner. Ils semblent encore plus sur le pied de guerre maintenant que Bryan est entre leurs mains.

Je ne vous renie pas. J'ai choisi ma voie, et elle est différente de la vôtre. Maintenant, dites-moi ce que vous voulez mais après je m'en irais. Comme tu l'as dit, je dois m'en aller avant qu'il ne soit trop tard.

Voilà. Une fois ça fait, je m'en irais pour retourner soit à l'appartement de Bastian soit vers le QG des Niners après m'être assurée que je ne serais pas suivi, auquel cas je ferais en sorte de les esquiver et j'irais dans une planque plutôt que le QG ou l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Villa de la famille Jones   Lun 30 Mai - 11:32

Ton père prend la parole :

Jay comprend le choix de son frère et le regrette. Tu sais bien comme leur relation est très développé. Ne plus l'avoir près de lui 24h sur 24h a été difficile. Nous n'avons plus revu Josh depuis l'affaire du métro. Il est rentré avec nous le soir mais a réussi à échapper à la vigilance des agents fédéraux. Nous supposons qu'il a rejoint le gang.


Il soupire.

Abigail, tu es ma fille, j'ai l'impression que si tu as choisi de rallier ces gangsters ce n'est pas que parce que tu en avais envie étant petite. On ne rejoint pas la racaille de New York pour ça. Tu dois sûrement cacher en toi, un désir d'accomplir quelque chose.

Non ?

Le FBI agit de plus en plus étrangement, il laisse faire les Yakuza mais sert la gorge aux autres gangs. Il se passe quelque chose de très important non ? Le président abandonne son mandat pour une raison étrange et c'est le sénateur Haruchiki qui prend la relève ? Mais pourquoi ?

Ces paroles te troublent. Qui est cet homme ? Comment se fait-il que tu ne saches pas tout ça ? As tu lu les journaux, écouté les nouvelles à la radio ou à la télévision ? N'est-ce pas là ce que doit faire une chef ? Bastian sait-il tout ça ? T'aurais t-il encore menti ?

Tes parents te serrent dans leur bras,


Fais attention à toi, surtout. Ne va pas te faire tuer, nous ne nous en remettrions pas.... Tu es une Jones et rien d'autre à nos yeux, tu es notre fille. Maintenant file !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Villa de la famille Jones   Lun 30 Mai - 12:59

Je suis soulagée de voir qu'ils ne me renient pas et acceptent fatalement ce qu'il se passe dans la famille. Mais je me promets à moi-même d'avoir le fin mot de l'histoire avec Josh. Que fait-il donc de son propre frère jumeaux ? Cela me surprend qu'il l'est abandonné ainsi... Enfin. J'aurais voulu discuter avec Jay aussi mais je suppose qu'il doit être occupé et de toute manière je dois m'en aller. Plus je reste ici et plus le risque de voir le FBI revenir est grand, trop grand même.
J'écoute donc en silence mon père qui semble vraiment lasse. Je ne l'avais jamais vu aussi vieux auparavant... Et ça me rend un peu triste de voir que c'est de ma faute et de celle de mon frère. Par contre, je ne peux pas lui répondre.

J'aurais rejoint le gang pour un accomplir quelque chose ? Mais je n'en sais vraiment rien moi-même... Justement. En ce moment, je suis un peu perdue et à la recherche de ce que je dois véritablement faire.
Mais ce qu'il rajoute à propos du président attire un peu plus mon attention. Haruchiki ? Les yakuza ? Mais de quoi parle-t-il ? Y aurait-il encore des choses dont je ne suis pas au courant mais que je devrais ? Bastian m'aurait-il menti une nouvelle fois en ne me disant pas ce genre de choses, mais si mon père m'en parle c'est ce que cela doit faire grand bruit.
Qu'ai-je donc fait ces derniers temps pour ne pas être au courant d'un changement aussi radical dans la politique de notre pays ?


Je ne peux rien dire d'autres papa. C'est confidentiel, et moi-même, je ne suis pas au courant de tous les détails. Je peux juste te dire que tout ça, la présence des fédéraux, se terminera bientôt et vous pourrez reprendre une vie à peu près normale.

J'ai appris certaines choses qui ne me plaisent pas, mais alors pas du tout... Il faut que je me tienne au courant et que j'obtienne des réponses. En tant que "sous-bras droit", même si ce n'est pas encore le cas, je devrais le savoir, non ? Je crois... que Bastian doit encore me révéler quelques petites informations cruciales.
Je savoure une dernière fois le contact de mes parents avant de m'en aller.


Ne t'en fais pas, maman. Je reviendrais dès que possible. Merci.

Puis je déverrouille la porte d'entrée avant de filer vers ma voiture. J'enclenche le contact et je pars à toute vitesse, vérifiant que je ne suis pas suivie, auquel cas je ferais en sorte de semer mes poursuivants, et je me dirige vers le QG. J'ai des chances de trouver Bastian là-bas, sinon je l’appellerais.

Arrow QG des One's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Villa de la famille Jones   

Revenir en haut Aller en bas
 
Villa de la famille Jones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: Brooklyn :: Williamsburg & Greenpoint-
Sauter vers: