Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Dim 31 Mar - 18:18

@ Abigail : O'Malley te répond, un peu sur la défensive.

Comment ça ta merde ? Je croyais que tu avais quitté le gang des Niners ? C'est toi qui a tué ces innocents ? Tu te rends compte de ce que tu as fait ? Ils ont brûlé vifs !! Tu es complètement folle !!

Bryan ne pourra sûrement rien faire sans mettre sa couverture en danger ! Et pour ce qui est de ta boîte d'escort, peu importe son statut ou sa mission, l'enquête est confidentielle et sans autorisation du juge pour une collaboration tu n'auras rien de notre côté !


@ Bryan : Tu entends tout ce qui se dit et entre en fermant la porte derrière toi.

@ Tous : La parole est au premier d'entre vous qui sera le plus vif.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Dim 31 Mar - 18:47

J'ai tendance à me pointer toujours aux mauvais moments, ou aux meilleurs, tout dépend de quel côté on se trouve. Et encore une fois j'arrive au moment où O'Malley enguirlande notre ancienne collègue à propos, a priori de son retour dans le gang des Niners, et plus exactement à propos de l'affaire du casino incendié.

Contrairement à lui, je ne suis pas surpris par la révélation qu'elle semble lui avoir faite concernant son retour au sein des Niners. Je m'adosse à la porte avant de prendre la parole calmemenrt, peut-être un peu trop :


Cela t'étonne-t-il vraiment qu'elle ait réintégré les Niners, O'Malley ? Moi pas. On ne quitte pas un gang aussi facilement, et surtout pas celui-ci. Tout au plus peut-on s'en écarter quelques temps.

Puis je m'adresse ensuite à l'intéressée de façon posée :

Bonjour Abigail, tu n'as pas chômé à ce que je vois, tu as rapidement repris du service apparemment. Je crois que O'Malley a été clair concernant l'affaire de l’assassinat du Ministre de la Défense. Pourquoi cela t'intrigue-t-il autant ? Viens-tu ici au nom de ton agence ou sous ton autre identité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Dim 31 Mar - 20:34

Je sais que ce n'est pas forcément une bonne idée, mais O'Malley est l'un des seuls avec qui j'avais assez sympathisé au point de devenir un ami pour que je lui annonce ce retour chez les Niners, mais finalement il semble beaucoup plus choqué que prévu. En même temps, je peux le comprendre, cela me rend néanmoins un peu triste de le voir réagir aussi vivement.

Par contre, quand Bryan entre et m'empêche de répondre, je me crispe légèrement avant de me tourner vers lui. Je l'écoute en silence, ce qu'il dit n'est pas entièrement faux mais pas entièrement vrai non plus.


Bonjour Bryan. Avant de dire quoi que ce soit, toute cette histoire n'était pas voulue. Et si j'ai réintégré le gang, c'est justement à cause de l'affaire du Ministre. Cela ne fait donc que deux jours. Je n'en faisais plus partie donc, jusqu'à ce que Charlie Nine vienne nous chercher en personne chez nous.

Je fais ainsi comprendre à O'Malley que cela fait à peine quelques jours que je suis redevenue Niner, et non quelques années comme il semble le croire.

Et au point où vont les choses, je n'en ferai sûrement plus partie dans peu de temps. Bref. Je viens ici au nom de mes deux identités Bryan. Mon agence m’envoie pour l'affaire du ministre car ils ne sont pas contents de ce qu'il s'est passé, je présume que toi non plus ?

Je connais assez Bryan pour savoir que c'est le genre de chose qui pourrait le foutre en rogne facilement, car ce serait quelque chose qui retomberait illico sur le directeur du NYPD.

Et ensuite, forcément au nom de mon gang. Si j'y suis retournée, c'est bien à cause de cette affaire. Et donc aussi à cause de l'incendie. Il ne devait pas y avoir de morts, les russes n'ont pas fait leur part du contrat ou plutôt... sont sans pitié. C'est eux qui n'ont pas vérifié leur salle. Je comptais sur le fait qu'ils vérifieraient les lieux plutôt que nous courser. Donc Bryan, je te demanderai juste de brûler tout indice compromettant les Niners, par exemple d'éventuels enregistrements ou empreintes. J'y ai perdu des hommes là-dedans aussi.

Je parle le plus vite possible regardant tour à tour O'Malley et son patron, avant de refixer mon regard dans celui de ce dernier.

C'est important Bryan. Demande-moi ce que tu veux. Je peux coopérer ou vous aider d'une quelconque manière, mais c'est nécessaire que vous fassiez disparaître toute trace qui pourrait s'affilier à notre gang. Tout ça n'était pas voulu ! Seuls les Sadovski sont responsables. Et si j'obtiens les infos sur le ministre, Charlie Nine sera satisfait également. Bryan, cela a fortement surpris les gangs, et bien qu'il semblait s'y attendre plus ou moins, il s'attendait pas à ça. Il faut me croire.

Je me passe une main dans les cheveux avant de parler une dernière fois.

Je n'ai rien à gagner véritablement ici, mais j'ai une famille à protéger aujourd'hui, cela ne me concerne plus seulement, eux aussi le sont, même indirectement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Dim 31 Mar - 23:19

Je crois rêver, elle se pointe au NYPD en mettant ma couverture en danger pour venir se plaindre. Je garde le silence, ferme la porte à double tours avant de me propulser vers la Niner.

Je pose mon indexe sur mes lèvres, lui faisant signe de ne plus dire un mot. Je plonge mon regard intense dans le sien. Si mes yeux pouvaient lancer des éclairs, elle serait foudroyée sur place. Je ne cache pas ma colère, elle ne se voit pas sur mon corps, non, mais l’atmosphère qui nous entoure se fait oppressante par le charisme que je dégage. Puis je prends la parole, un ton plus bas que d’habitude :


Soit tu es trop affectée pour réfléchir, soit tu as perdu la tête. Tu t’es crue dans une de tes planques ou quoi pour balancer le nom de ton patron au sein du NYPD ? Et non Abigail, je n’effacerais aucune de tes traces. Tu as merdé, okay ! Mais tu n’es pas obligée de tous nous mettre dans ta merde. De toute façon c’est trop tard. Les personnes que je viens de recruter ont déjà fait le lien entre l’incendie et les Niners.

Je secoue la tête de dépit :

J’hallucine quoi, tu te pointes ici alors que tout le monde te crois morte, tu menaces de faire sauter ma couverture. Et tu me demandes de te sauver la peau parce que tu as complément foiré ton coup ? Tu risques de te faire tuer, je le comprends bien, mais moi Abigail, tu as pensé à moi, bordel ?! Tu crois que je ne suis pas suffisamment dans la merde comme ça avec ces deux affaires ? Je vais me taper un procès pour lequel je vais avoir un mal fou à me défendre pour garder la tête du NYPD. Et ma propre famille, tu y as pensé aussi ?

Je me passe une main sur le visage, réfléchissant après lui avoir fait la morale. Puis plus calme, faisant retomber ma colère et tout ce qui va avec :

Je suis désolé Abigail, mais je ne pourrais pas t’aider directement à te sortir de ton pétrin. Tu vas devoir assumer tes erreurs. En revanche, je veux bien t’aider à te trouver une solution pour remonter dans l’estime de ton patron. Mais pour cela tu vas devoir tout reprendre de A à Z. Comment se fait-il qu’il y a eu des morts alors que ce n’était pas censé être le cas ? Et c'est quoi cette histoire de part de contrat avec les russes ?

J’élude volontairement l’autre partie de sa demande, elle n’a aucun intérêt dans la conversation pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 10:21

Je savais que ça serait mal passé mais qu'il se la joue charisme, ça non ! Ce n'est pas un putain de chef, et surtout pas le mien !
Je serre les dents durant toute sa plaidoirie, O'Malley toujours en arrière à nous écouter. Lorsqu'il enlève un peu de son aura, je le foudroie du regard.


Putain Bryan ! Ne refais plus jamais cette connerie de charisme ! Je ne suis pas l'une de tes subalternes ! Et si tu crois que ça m'amuse d'être ici, tu te trompes ! Et putain, c'est grâce à qui que tu l'as cette foutue "couverture" qui n'en est plus une aujourd'hui ? Hein ?! Grâce à nous, donc c'est une demande en tant que membre de l'un de ces fichus groupes qui t'ont aidé ! Ne renie pas ce service qu'on t'a fait bordel !

Le coco a l'air d'avoir pris quelque peu la grosse tête bien qu'il sache ce qu'il fait vu qu'en cinq ans, à part cet assassinat il n'y a eu aucune bévue.

Et ne me fais pas rire Bryan Summer, toi, un procès dans lequel tu vas avoir du mal à t'en sortir ? Tu as les meilleurs avocats de New York derrière toi, à commencer par ta femme ! Et si j'ai fait allusion à la famille, c'est parce que toi aussi tu en as une justement. Arrête de penser qu'à ta petite personne ! Je suis venue ici en ayant tout retourné dans ma tête ! Et tu as été mon dernier choix possible, ok ? Donc arrête ta foutue morale ! Tu as autant à perdre, si ce n'est plus que moi si tout ça tourne encore plus mal.

Il m'a énervé. Je ne suis pas venue pour me prendre la tête avec lui. Je change de position dans la pièce, en tentant de faire les cent pas, sans grande réussite. Au final, je me repositionne près de Bryan, les bras croisés et le fixe.

Et après ça, tu voudrais vraiment m'aider ? J'y crois pas une seconde. Tu te mets en valeur, toi, pendant plusieurs minutes avant de t'intéresser à mon problème ? Je ne sais pas si je dois être déçue ou non. Tu as beaucoup changé Bryan. Mais si tu y tiens... Cela devait juste être la routine, effrayer les gens, faire un peu de casse, récupérer de la maille si possible et foutre le feu. Mais les russes étaient mieux organisés que prévu et ils se sont ramenés plus vite que prévu aussi. Impossible de sauver les civils, j'aurai pensé qu'ils auraient d'abord vérifier les lieux, au lieu de quoi ils nous ont coursé. D'où le fait qu'il y ait eu ces morts. Les fautifs dans cette histoire, ce n'est pas nous mais les Sadovski. D'où ma demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 11:43

Mes mâchoires se contractent sévèrement lorsqu'elle retourne la situation. Je ne réponds rien un instant et tourne la tête vers O'Malley, en mimant "je vais la tuer." Je fais quelque pas dans la pièce en respirant lentement au risque qu'elle se prenne une gifle en guise de toute réponse. Puis je lui réponds calmement :

N'inverse pas les rôles Abigail, et ne te méprends surtout pas sur ma personne. C'est justement parce que je n'ai rien oublié que j'ai tenu à te rappeler qu'il y a des choses qui ne devaient pas être dites n'importe où. J'espère que tu te souviens de ça. Pour ce que tu viens de dire, tu te serais déjà retrouvée six pieds sous terre dans une boîte en bois si ta hiérarchie était informée.

Je m'approche du bureau et écarte la chaise située en face de O'Malley :

Je t'en prie, prends place.

En attendant qu'elle se décide, rapidement je l'espère, je plonge ma main dans une de mes poches pour en sortir de la monnaie sonnante et trébuchante. Je la tends à mon Capitaine en lui demandant :

Apporte-nous 2 sandwichs, un café et un cappuccino, s'il te plait.

Tandis qu'il se lève je prends sa place à son bureau qui n'a rien à voir avec le mien soit dit en passant. Je fixe Abigail avec un regard de compassion :

Quelque chose me dit que ce n'est pas de l'avis de ton patron, et ce ne sera pas du mien non plus. Nous faisons tous des erreurs stratégiques Abigail, et moi le premier. La preuve en est avec l'affaire de l'assassinat. La grande différence c'est que j'assume pleinement mes erreurs.

Je sais que ce sont eux qui ont exécuté le Ministre de la Défense. Mais en ce qui concerne le casino, c'est une erreur de stratégie de ta part. Ne mets pas tout sur le dos des autres, Abigail et je t'assure que tu en sortiras plus responsable aux yeux de ta hiérarchie, dans tout ce que tu entreprendras.

Pour l'affaire en question le mal est fait, tu ne pourras rien y changer. Mais si cela peut te rassurer, je n'en fais absolument pas ma priorité, je ne mets pas en lumière les Niners, mais bien les Sadovski.


Je m'arrête un instant avant de reprendre :

Écoute, d'après ce que tu me dis tu les as réintégré depuis ce week-end seulement. Ce qui t'as été demandé était certainement un peu trop complexe pour une reprise après 5 ans d'absence. Si tu veux remonter dans son estime, tu ne peux pas te permettre de poursuivre ta double vie. Mets-toi en congé maternité et concentre toi sur tes missions. Demande toi-même à te refaire la main en acceptant d'exécuter des ordres purs et simples, comme à tes débuts. En faisant ça, tu feras preuve d'une grande responsabilité envers les Niners. Profite de ces missions pour exploiter l'ensemble de tes talents et t'imprégner des stratégies de tes mentors.

Je termine enfin :

Tu dois te recentrer sur toi-même Abigail, cinq ans d'absence c'est très long, tu dois revoir tes objectifs et les accomplir les uns après les autres, sans précipitation. Dans une mission comme celle que l'on t'as donné, il est impératif de prévoir tout ce qui peut arriver. Et, sans vouloir te rabaisser, loin s'en faut, je pense que tu as besoin de te refaire la main sur ces points là. Ton patron ne te diras pas ce qu'il attend de toi, il garde une estime suffisante pour espérer que tu le fasse de toi-même, sinon il t'aurait déjà éliminée.

Comprends-tu ce que j'essaie de te dire ?


J'espère qu'elle va saisir le sens de mes réflexions, que je ne lui offre pas une partie de mon temps pour rien. Mes paroles sont sincères, ce serait exactement celles que je dirais à n'importe qui d'autre dans une telle situation de détresse. Non je ne suis pas devenu un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 18:29

Aurais-je touché le directeur du NYPD ? Peut-être vu qu'il prend un temps de silence avant de me répondre.
Il faut croire qu'il lui arrive enfin de s'énerver et perdre son calme, même s'il fait tout pour le cacher bien sûr. Le grand et stoïque Bryan Summer. Tu parles...
Ce n'est que du blabla tout ça. Que j'informe ou pas ma "hiérarchie" cela serait revenue au même, ma mort pure et simple, peut-être la manière dont cela aurait été serait différente éventuellement, mais le résultat aurait été le même. Je sais parfaitement les risques que je prends en étant ici, mais s'il me fallait ce genre de choses pour m'arrêter et m'empêcher de vivre, je serais morte depuis longtemps, et de moi-même. C'est mon lot quotidien, et c'est mon leitmotiv après tout, renier et ignorer cette partie de ma vie ne me ressemblerait pas.

Mais j'accepte quand même de m'asseoir, qu'est-ce que je perds à l'écouter parler ? De toute manière, je suis là pour mon boulot, pas pour mon intérêt personnel même si ça en fait forcément partie.
Je m’assois donc de dépit. Je l'écoute en silence une fois O'Malley sortit de la salle, assise nonchalamment sur cette chaise, dans ce petit bureau. Si je n'avais pas été aussi dépitée, peut-être que j'aurai ri ouvertement de voir le grand patron du NYPD assis derrière l'un des bureaux miteux de son commissariat, coincé entre des piles et des piles de dossiers. C'est une situation assez comique il faut l'avouer, surtout vu le personnage qui adore le rangement.


Bryan. Ce genre de mission n'est pas quelque chose de trop important. Je ne sais pas où tu t'es arrêté dans tes réflexions, mais j'étais devenue lieutenant avant de quitter le gang. Je suis pratiquement au niveau du bras droit, mon mari, que je seconde. Donc ce genre de mission, c'est ce que je suis censée faire. Et détrompe-toi. Tu-sais-qui, vu que je ne prononcerai plus son nom pour te faire plaisir, ne m'a jamais eu en grande estime. En fait, si Bastian n'avait pas été là et n'était pas là, je serai simple gangster, et surtout je ne serais peut-être plus en vie, et certainement pas face à toi là, tout de suite.

Petit sourire triste. C'est la vérité, encore aujourd'hui. Si Bastian n'avait pas été là, j'aurai été banni du gang depuis longtemps, et six pieds sous terre comme il vient de le dire. En réalité, si je suis bien là où j'en suis, c'est grâce à mon fantôme de mari. Bien que ce dernier m'avait dit le contraire cinq ans plus tôt, ça n'en reste pas moins la fatale réalité.

Donc son estime est proche de zéro. Et je n'ai pas envie de mettre mon boulot de côté alors qu'il peut être utile à l'heure actuelle pour obtenir des informations sur ce qui a raté pour le ministre. Mon dernier enfant est née il y a un an Bryan, je n'ai plus aucun congé depuis longtemps. Et "tu-sais-qui" m'a dit de régler cette merde en ce qui concerne la salle de jeux. Il ne veut plus me voir tant que je n'ai pas réglé cette histoire. Je ne peux pas faire autre chose.

Je m'arrête, je veux qu'il comprenne véritablement la situation dans laquelle je me trouve.

Si je suis venue ici alors que je n'ai pas à y être c'est bien parce que je prends ce qui est à ma portée pour avancer et rebondir. Tu es injoignable autrement, et tu es le seul à être le mieux placé pour certaines informations. J'ai d'autres contacts ici, mais moindre par rapport à ma situation. Donc me recentrer sur moi-même est compliqué. Dans un gang, tu dois être optimal à chaque fois, ce qui n'a pas été le cas alors que ça aurait dû. Vu ma place, je n'ai pas le droit aux erreurs comme tu le dis, auquel cas, je n'ai plus qu'à quitter le gang, ce qui est impossible.

Il faut qu'il comprenne que je ne suis pas ici de gaieté de cœur. Toute cette histoire me ronge, et d'autant plus car si je me rate, mes enfants risquent d'en pâtir indirectement, mais je ne veux pas être un pion pour autant.

C'est bien de ma propre initiative que je suis là, Bryan, car je cherche à régler ce problème moi-même, donc je comprends tes paroles, mais dans mon cas ça ne peut s'appliquer que difficilement ou peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 19:20

@ Bryan : O'Malley, lorsque tu lui demandes d'aller chercher ton déjeuner te taxe plus un billet de vingt que quelques pièces. Après tout s'il doit faire le larbin, ce qui n'est pas du tout son genre, autant qu'il en profite pour que TU lui payes son déjeuner qu'il va sûrement prendre dans un fast-food vu sa gourmandise pour les hamburgers & co.

@ Abi : Tu sembles être en face d'un mur malgré tes plaidoiries. Tu le sens, toi et Bryan n'êtes pas du tout d'accord sur la marche à suivre. Après tout, c'est normal. Tu lui demandes d'étouffer purement et simplement cette affaire qui a déjà été révélé à une partie de l'équipe AG. Comment le pourrait-il sans attirer des soupçons sur lui ? Est-ce vraiment ce que Charlie t'a demandé ? Tu repenses à tes principales erreurs : la mort des sept civils, les caméras TE filmant TOI, et le coffre fort que tu n'as pas pu atteindre. T'a t-il vraiment demandé d'effacer l'affaire ou bien de faire en sorte de te dépêtrer de cette situation toi ?

@ Tous : Quelqu'un toque à la porte et entre pour s'excuser en voyant que vous êtes en "rendez-vous". Mais l'officier dépose un carton et demande une signature à Bryan pour lui délivrer le colis. Dessus il y a écrit au feutre indélébile : "Vidéo surveillance Cercle de Jeux Bronx".

@ Abigail : Voilà ce que tu veux ! Les vidéos qui pourraient être compromettantes pour toi !

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 19:35

Bien que j'ai parlé et étayé mes idées, je vois bien que Bryan n'est pas ok. Bon, ça arrivait déjà souvent avant qu'on ne soit pas sur la même longueur d'onde. Mais de toute façon, en venant ici, j'avais une idée en tête.
Cela me revient à l'esprit quand quelqu'un entre déposer quelque chose pour Bryan. Ce que je lis dessus me fait tilter que c'était de ça que j'avais parlé en premier à O'Malley ! Que je voulais qu'il efface tout enregistrement de la scène s'il y en avait.

Mais avec l'arrivée de Bryan et la surprise d'O'Malley, tout avait pris une tournure différente. Comment tirer les vers du nez de quelqu'un avec parcimonie mais efficacité ? Mettez Bryan Summer sur le coup, et vous le saurez.
Bref. Je m'adosse totalement à ma chaise, fixant l'étiquette sur le carton puis le directeur du NYPD. Comment j'ai pu me laisser aller à raconter tout et n'importe quoi à cet homme alors que je venais pour ça au départ ? Merde. Bryan a gagné de ce côté-là aussi. Fait chier.

Peut-être la nostalgie d'être ici m'a également perturbé... Quoi qu'il en soit, je dois proposer quelque chose.


Je dois te paraître vraiment chiante au final, hein ? Si tu savais comme mon mari me le répète souvent. Mais je ne sais comment ni pourquoi la conversation a dévié ainsi, mais je venais voir O'Malley et toi-même pour ceci au départ.

Je lui présente d'un signe de tête le colis. Je n'y touche pas. Ce n'est pas ma propriété, pas encore en tout cas.

Certes, je préférerai étouffer l'affaire purement et simplement, mais en fait, je venais pour demander l'effacement total de tout enregistrement de la scène et de l'incendie, si les caméras étaient encore en état de livrer des cassettes. Je pensais que tout avait fondu, mais je voulais en être sûr, et ce colis semble dire que j'avais peut-être raison. Bryan. Donne-moi ces vidéos, c'est la seule chose que je te demande. Si tu pars sur les sadovski avec les membres de l'équipe AG, laisse-moi brûler ces vidéos qui risqueraient de me compromettre et de compromettre le gang ensuite.

Je garde à nouveau le silence, et j'attends sa réponse. Comment ça se fait que ce soit parti si loin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 20:20

Je m'apprête à reprendre la parole après cet intermède administratif, lorsque mon ancienne collègue me propose de lui donner les vidéos et qu'on n'en parle plus. Je hausse un sourcil à cette proposition :

Ben voyons Abi, je te donne les vidéos, et hop on n'en parle plus ? Ce n'est pas si simple que cela, tu t'en doutes bien. Mais je comprends ce qui t'inquiète.

Je me lève de ma chaise et attrape le colis avant de me diriger vers la porte :

Suis-moi dans mon bureau, je ne supporte plus ce débarras.

Je la conduis immédiatement à mon bureau, à cette heure-ci tout le monde mange ou presque, nous ne risquons pas d'être aperçus par quiconque devrait connaître la demoiselle. Mon bureau est tout l'opposé de celui d'O'Malley, tout est rangé au millimètre près. Je repose le carton à côté du bureau et allume aussitôt mon portable.

Je vais fermer mon bureau à clef afin que nous ne soyons pas dérangés. J'ouvre ensuite le carton et sors un à un les différents enregistrements de la salle de jeux. J'accélère sur tout ce qui ne nous intéresse pas et m'arrête sur les images les plus compromettantes.

Je lâche un soupire lorsque l'on distingue bien la Niner :


Tout de même Abi, tu aurais au moins pu t'équiper pour que l'on ne te reconnaisse pas à ce point là. C'est clair que si je passe cet enregistrement en salle de réunion, non seulement t'es grillée, mais je perds aussi toute crédibilité auprès de mes équipes.

Comprends bien malgré tout que je ne peux pas te donner la vidéo, c'est impossible. Sois certaine en revanche qu'elle ne fera pas partie des pièces à convictions que je transmettrais. Heureusement que tu n'apparaîs pas sur toutes...On serait dans de beaux draps tiens !


Je me retourne vers ma collection de livres que je parcours des doigts, a priori au hasard, mais cela a une raison bien plus importante. Je me saisis d'un livre, l'ouvre à une page déterminée, et lis un code avant de refermer le livre. Je parcours à nouveau les autres rangées interminables en poussant légèrement sur un autre livre prédéfini. Cela fait descendre le cadre de ma photo de famille derrière le quel un pan du mur coulisse à son tour pour laisser apparaitre une sorte de coffre fort. Après de nombreuses manipulations aussi tordues les unes que les autres je l'ouvre et y dépose soigneusement les vidéos compromettantes après les avoir enroulées dans le drapeau d'Amérique qui m'avait été transmis à la mort de mon père. Lorsque je referme le coffre, tout se remet automatiquement en place, ne laissant aucune trace suspecte.

Je retourne à mon bureau et fais un simple signe de tête à Abigail.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 20:47

Forcément c'était obligé qu'il refuse. Je m'y attendais, et sa réaction me fait donc sourire légèrement. Comme le fait qu'il perde patience dans ce bureau des plus encombré. C'est déjà incroyable qu'il est pu tenir aussi longtemps entre ces murs.

Je le suis donc jusque dans le sien, et le changement est plus que flagrant. Plus grand, plus aéré et surtout beaucoup mieux rangé et ordonné. Y a pas à dire, ce côté maniaque du rangement lui est resté. Pas un dossier de travers de ce que je vois.
Je m’assois à nouveau, face à lui, et le regarde farfouiller dans le colis avant de mettre une à une les vidéos dans on portable.
Et comme on s'y attendait tous les deux, il y en a bien une dans laquelle je suis de manière plus que flagrante. Hum...

J'ai à peine eu quelques minutes pour me préparer à cette mission, difficile de me protéger. Par contre je grimace quand il refuse toujours de me refiler cette vidéo. Non, à la place, je le vois la prendre et réaliser tout une multitude de choses pour faire apparaître un coffre-fort dans lequel il met la fameuse vidéo.

Hum... Il est plus qu'équiper ce directeur, mais est-il bien le seul à connaître cette cachette, certes sophistiquée ?


Intéressant. Mais il aurait été beaucoup plus simple de la détruire. Je présume que d'autres personnes doivent être au courant de cette petite cachette ? Bien qu'elle soit très élaborée je l'avoue. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance, mais cette cassette me ferait tomber plus facilement qu'une mouche. Détruite, il n'y aurait eu plus aucune trace. Sauf que...

J'essaie de réfléchir, je n'ai rien pour prouver que je me suis débarrassée de cette vidéo.

Il me faut autre chose. Bryan, rien ne prouve que je me sois débarrassée des preuves. Et tu-sais-qui m'étripera déjà de savoir que je t'ai contacté. Je dois pouvoir le lui prouver. N'y a-t-il aucune info que tu pourrais me donner ? Même incomplète... Je dois permettre la validité de mes propos, sans te vexer et te remettre en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 21:48

Je ferme les yeux un instant avant de refaire la même manipulation pour en ressortir l'enregistrement. Je le fais tourner entre mes doigts à la recherche d'une solution. Mes sourcils se froncent, signe que cette situation ne me convient pas du tout :

Comme tu le soulignais tout à l'heure, tu fais vraiment chier sur ce coup là. Autant supprimer ton dossier en te faisant passer pour morte était assez simple, autant avec cette affaire tu me mets un casse tête sur les bras.

Je me mordille la lèvre inférieure avant de lui glisser le double du document que j'ai signé sous les yeux avant de poursuivre :

Il est clairement écrit qu'il y a un nombre de pièces précises. Brûler la vidéo, ça te sortira d'affaire certes, mais ça me rajoutera une charge sur le dos. Je crois que je n'ai pas besoin de développer plus pour que tu comprennes pourquoi ce n'est pas si simple que cela.

Un ange passe avant que l'esquisse d'un sourire vienne creuser ma joue droite :

Fort heureusement j'ai un rendez-vous très bientôt, et cette partie de l'affaire n'existera plus. La vidéo paraitra comme neuve sans ta présence dessus. J'ai de bonnes relations avec certaines de nos connaissances communes.

Je me concentre à nouveau ensuite :

Commence par me dire ce que tu sais concernant l'assassinat du Ministre de la Défense. Je pense de toute façon n'avoir aucune information officielle de plus que toi. Mais si tu te pointes avec une information aussi primordiale soit-elle, tu devras justifier tes sources et dans tous les cas, il saura que tu m'as contacté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 22:24

Ah !
Il reprend la vidéo au final. Cela me tire un sourire, c'est assez amusant de le voir hésiter, bien que cela soit de ma faute. Bref, je retire mon sourire aussi vite qu'il est venu pour pas qu'il croit que je me moque de lui, c'est tout sauf le moment pour ça. Intérieurement par contre...

Je l'écoute. Oui, je sais que je fais chier. C'est souvent ce qu'on me dit, mais bon, on fait avec d'habitude, et il faudra faire avec cette fois aussi.
Mais les preuves, même si elles sont effacées, il en reste, et qui pourrait prouver encore d'avantage que j'ai réglé une partie de ma merde. Sauf que Bryan n'y a pas encore fait allusion vu qu'il repart sur le ministre.


Tout ce que je sais, à propos du ministre, c'est qu'on avait dépêché deux gardes du corps, un à ses côtés, un autre qui devait agir dans l'ombre. Ils avaient normalement tout vérifié autour des lieux du discours, comme vous je présume, mais le fait est que quelque chose a merdé quelque part pour qu'on n'est pas vu le tireur. Je devais en faire partie au départ, mais mes weekends sont devenus sacrés aux yeux de ma famille, donc je ne bossais pas. Le reste, tu dois en savoir plus que moi. Pour notre part, on est coincé, des clients se désistent et notre patron veut sauver l'agence.

Je le regarde. Est-ce que je peux aborder l'autre type de preuve de l'affaire du casino qui pourrait rajouter au fait que j'ai réglé tous les problèmes ? Car cette histoire d'effacement ne me satisfait pas entièrement.

Mais cette affaire ajoutera quelque chose à ma résolution du problème, mais ça ne sera pas quelque chose en rapport avec l'incendie. Même si tu me passes la feuille que tu as signé prouvant les indices présents sur place... Il y a peut-être autre chose qui pourrait m'aider dans cette affaire. Je crois que vous n'avez pas encore vérifier ce qu'il se trouve derrière la porte blindée ?

J'essaie de lui faire comprendre indirectement que je suis intéressée par ce qui se trouve derrière cette porte. Puis je rajoute, l'air de rien tout en lui montrant la feuille des indices des yeux.

Donc il n'y aurait aucun souci à ce que je le récupère vu que cela ne fait pas partie de cette liste, n'est-ce pas ? De façon discrète bien sûr, et entre nous, entre ces murs. Vu qu'elle est déjà signée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Lun 1 Avr - 23:18

Je secoue la tête lentement et je réponds en commençant par sa dernière intervention :

Je ne sais pas ce que tu comptes faire avec mais...

Je passe la feuille dans le photocopieur et lui tends la copie :

Si tu tiens vraiment à avoir une preuve de tes démarches, prends celle-ci.

Je poursuis ensuite à propos de l'affaire du casino :

Pour l'affaire de l'incendie, je n'ai pas encore ordonné que mes hommes forcent la porte. J'ai appris la nouvelle ce matin à 6.00 a.m en arrivant à mon bureau, je n'ai pas eu le temps de m'y pencher davantage. Comme je te le disais, j'ai procédé à près de 3 heures d'évaluation de candidats dans la salle de réunion. Et il a bien fallu que je potasse leurs dossiers au préalable.

Je lui fais comprendre par là que je suis overbooké depuis ce Week-end et que notre conversation est vraiment exceptionnelle.

Je ne sais pas ce que tu t'attends à découvrir derrière cette porte blindée, mais à mon humble avis, si tu t'attends à un pactole, tu fais fausse route. Cette porte était trop proche du barman pour qu'il s'agisse de cela.

Comme lors d'une réunion, je ne dis pas ce à quoi je pense, elle ne fait de toute façon plus partie du NYPD.

Je prends le temps de faire une pause pour reprendre ensuite l'affaire de l'assassinat :


Pour ce qui est de la mort du Ministre de la Défense, je n'ai rien de plus que toi, je me suis personnellement rendu sur place et je n'ai trouvé aucune trace de poudre, rien. Nous avons affaire à un professionnel.

Je me garde de lui parler de la douille russe et du fait qu'il étaient 5 et non un seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Mar 2 Avr - 12:06

Pour ce qui est du pactole justement, j'ai mes sources. Et c'est ce qui m'intéresse aussi en plus de cette vidéo. Si tu vois ce que je veux dire.

Je lui annonce ces paroles tout en prenant la copie de la liste des preuves qu'il me tend. Je lui fais ainsi sous-entendre que l'information selon laquelle il y aurait de l'argent derrière cette porte est fondée, et provient d'une source plus que sûre, comme un certain chef de gang entre autre.

Je me rasseois pour ranger ma feuille.


Le barman n'était pas près de la porte blindée quand je l'ai laissé. Il était plutôt proche de sa réserve.

Je l'écoute parler ensuite par rapport à l'affaire du ministre. Aucun résidu de poudre ? Aucun indice ? Hum... C'est curieux.

Il n'y avait vraiment rien sur cet immeuble Bryan ? Je trouve ça étrange qu'il n'en reste plus rien. Même s'il s'agit d'un professionnel, pour ce genre d'affaire, les gens aiment bien se vanter ou provoquer la police ensuite. C'est trop propre à mes yeux.

Je sens qu'il y a autre chose, mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Mar 2 Avr - 12:21

Je plante mon regard dans le sien lorsque je réponds sans la moindre ironie dans la voix, voire même avec une pointe de frustration, concernant la mort du Ministre :

Trop propre Abi, beaucoup trop propre à mes yeux. Et pour être très sincère avec toi, si vous n'aviez pas agi contre les Sadovskis, je n'aurais rien eu à mettre sous la dent de l'équipe AG en salle de réunion pour les détourner des Niners. J'ai eu les informations de sources aussi sûres que toi pour la porte blindée, mais je suis le seul à le savoir. Frustrant n'est-ce pas ?

Je regarde ma montre et me mordille la lèvre inférieure.

J'ai encore beaucoup à faire Abi, tu aurais du me laisser un message sur mon portable, je t'aurais rappelé...Je vais devoir faire de cette vidéo ma priorité maintenant. Je me charge de cette partie, ne t'en fais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Mer 3 Avr - 8:10

Je ne suis pas satisfaite de sa réponse, mais vu qu'il est têtu... Je ne vais pas insister.

Même si tu es sûr de toi Bryan, pense à moi s'il y a quoi que ce soit d'intéressant : argent ou pas, came ou pas. Vu que ça ne fait partie d'aucune liste, ça n'est pas encore votre propriété.

Je vois bien que je lui fais perdre son temps à présent que les choses essentielles ont été abordées. Je décide donc de me lever, fermant mon sac au passage avec la feuille des indices de l'incendie.

Tu sais aussi bien que moi qu'un simple coup de fil n'aurait rien permis de tout ça. Cela aurait eu moins d'impact et tu n'aurais rien fait. Je te fais donc confiance pour effacer la vidéo et tiens-moi au courant de l'avancée de l'enquête pour le Ministre. Je te file ma carte.

Avant de partir néanmoins, je lui refile la carte de l'agence avec son nom, et les numéros de téléphone à appeler.

Bon courage pour la suite.

Je me dirige ensuite seulement vers la porte, que je déverrouille avant de sortir, et de passer le plus inaperçu possible dans le commissariat en direction de la sortie. Une fois dehors, j'irai en direction de mon agence pour manger quelque chose et tenter de joindre Bastian, voire Charlie par téléphone pour leur parler de cet arrangement. Bien que j'aurai préféré récupérer l'argent s'il y en avait bien à l'intérieur de la salle de jeux... Aux dires de Bryan, ça ne semble pas être le cas... Des armes alors ? Aucune idée, mais j'ai l'impression qu'il n'a pas tout livré comme info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   Mer 3 Avr - 10:34

@ Bryan : Tu attrapes la carte que tu mets dans ton portefeuille avant de faire un signe de tête quand Abigail sort de ton bureau. Tu te retrouves donc seul pour cogiter à la façon dont tu peux t'en débarrasser.

@ Abigail : Tu sors du NYPD le plus discrètement possible. Par chance, la plupart des agents sont partis manger au réfectoire ou à l'extérieur. Tu ne rencontres donc pas de mauvaises connaissances. Tu montes dans ta voiture et file vers ton lieu de travail qui est étrangement vide...

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 1 : Retour & Russian Roulette [Abigail & Bryan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RUSSIAN ROULETTE.
» Russian roulette → 19/07 | 15h45
» Russian Roulette ♦ Samyon Demyan Armyanski
» RUSSIAN ROULETTE + Monroe
» Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: RP :: Jeu à plusieurs-
Sauter vers: