Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Lun 16 Sep - 14:15

[XP up!]

Tu as pris pour trois ans.

Mais ton avocat d'office t'a annoncé dernièrement que tu risquais d'être relâché plus vite grâce à ton bon comportement. Habillé de ta tenue orange, tu reviens de chez le coiffeur. Du moins coiffeur, le détenu qui rase les têtes pour éviter une invasion de poux chez les détenus.

Les premiers jours ont été difficiles, avec ta gueule d'ange et ton joli cul, tu as manqué te faire violer plus d'une fois. Heureusement, tu as vite retrouvé des compagnons NW et a intégré leur bande. Ton tatouage t'a sauvé la vie. Mais tu ne peux t'empêcher de craindre chaque nuit la visite d'un autre détenu qui aurait payé grassement un gardien. Déjà la fin août.


Surtout, il ne faut pas que tu fasses de grabuge si tu veux sortir. A chaque bagarre bien que tu tapes, tu t'arranges pour ne jamais être pris. Tu ne peux t'empêcher de ruminer parfois sur le compte d'Aïcha.



Alors que tu lis sur ton lit avant la 'cour de récréation' sous ce soleil de plomb, tu entends un sifflement qui vient de la cellule d'en face.


Hey mon joli, prépare le lubrifiant ce soir, t'es tout à moi. Tu remercieras Garry.

Garry. Le gardien le plus ripoux de toute la prison. Il fait entrer des prisonniers dans d'autres cellules et s'amuse à les regarder se faire violer en plus d'être payé. Ton compagnon de cellule est un ancien toxico qui passe sa vie à l'infirmerie. Sûr que vous n'allez pas être dérangés ce soir puisqu'il est encore tombé dans les vapes à midi.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Lun 16 Sep - 19:07

Et me revoilà au trou à cause d'une bonne femme. J'aurai du m'en douter, j'ai jamais été du genre repoussant, mais en terme de sex symbol, c'est pas bibi qui faisait se déchirer la gente féminine pour avoir le droit de me violer. Alors j'aurai du me douter qu'une nana pareil c'était trop beau pour être vrai. Mais je sens l'embrouille quelque part dans ct'histoire. Cette nana m'a toujours laissé sur les lèvres un arrière goût d'emmerdes, mais pas ce genre là. Je m'attendais plus à voir débarquer trois quidam, ex catcheur et ex de la demoiselle pour me refaire le portrait qu'à ce qu'elle me livre au flic. Et c'est quoi la pression que les flicailles ont sur elles, à moins que ça soit juste le fric et un boulot d'indic' ? Non ça rapporte pas assez gros par rapport à putain ou strip-teaseuse pour qu'elle foute sa couverture en l'air, et elle s'est sacrément compromise chez les wolves en me livrant moi. Et je suis pas un assez gros poisson quand même. Certes du emmerder le poulet faut éviter, mais je valait que 3 ans, j'ai pas appuyé la détente, me suis pas servi de l'arme du crime, certes complicité dans la théorie tu risque autant, dans les faits... Puis je l'ai rencontré pour la première fois quand elle faisait pute, et c'est pas possible que le coup ait été arrangé à partir de là, je vaut clairement pas le coup. Première chose que je fais en sortant d'ici, c'est de retrouver la petite, de la questionner, et de m'offrir le service complet. Pas question de la buter par contre, ça vaut clairement pas le coup. Puis ça serait clairement du gâchis vu la donzelle, mais ouh putain elle va regretter que je veuille pas la buter et je vais y prendre mon pied.

En attendant je suis coincé ici, mais je sais me faire discret, et je connais le principe des rouages des emmerdeurs. Et j'ai jamais été choppé, un seul écart et l’engrenage s'amorcent, mais tant que tu fais pas le con, c'est plutôt facile de rester en dehors du système et de participer à «  la vie de la prison ». Je suis plutôt satisfait du nombre de quenotte que j'ai prélevé par-ci par là, sans jamais ramasser de gnons qui laissent des marques visibles, ni me faire engueuler par les matons. Et surtout le plus important, j'ai réussi à garder mon cul à l'abri. Parce qu'autant le premier séjour je l'ai fait chez les délinquants, la plupart étaient des gamins paumé qui s'étaient fait choppé après avoir relevé un défi bourré. Défi qui impliquait souvent le vol, et l'attaque sur grand mère, donc là y avait pas de souci, et quand les séjours sont court, y a pas de raison de remettre en question ta sexualité, et de prendre des risques juste pour tirer un coup, même pas avec une donzelle. Et pour ceux qui sont déjà de l'autre bord, déjà sont moins nombreux, j'en ai connu que deux au derniers séjours, et vu que c'était un couple qui s'était fait gaulé pour « agression sexuel sur officier de police » alors qu'en réalité ils avaient juste beaucoup d'humour, et ne pouvaient savoir que le flic en question était résolument homophobe et prendrait mal les avances un peu osés, je ne craignais pas grand chose. Mais là je suis chez les criminels, et à partir de la troisième année à « faire la conversation » avec sa main droite, ou gauche pour ceux qui trouvent ça plus commode, je comprends que t'ai envie de t'exprimer autrement. Seulement autant j'ai jamais eu un succès monstre auprès des nana, autant il semble que toute la population carcéral masculine en ait après mon corps et pas pour des raisons très très catholiques ! Et c'est le genre de flatterie dont je me passerai volontiers. Surtout en ce moment où je ne peux pas répliquer. Parce que bon au début c'est en leur pétant les burnes que je pouvait traiter les gens qui écoutaient un peu trop leurs ardeurs, mais là avec la possibilité d'être libéré sous peu y a pas intérêt à ce que je fasse le con, et si quelqu'un tente de me faire les fesses, y a de fortes chances que je fasse une boulette.

Enfin la suite des événement allait pas me décevoir, puisque j'apprends que le connards d'en face avait sur lui de quoi payer Garry. Merde pas Garry quoi. Avec la plupart des autres matons à vendre, j’aurai pu éclater la face du gars contre le mur, ça l'aurait fait marrer et je m'en serais tiré sans souci. Même pour des biftons, la plupart préfère les bastons aux scène de viols en prison, mais c'est pas le cas de Garry, donc si je résisté il me le fera payer en inscrivant sur mon dossier un cas d'insubordination, et je pourrai dire adieu à la libération anticipé.

Et merde, je vais pas le laisser toucher à mon cul quand même. Faut que je trouve un moyen de l'empêcher de faire ça, sans m'y mêler directement. Mais le truc c'est qu'il faudrait peut être neutraliser Garry et le gars en question dont j'ai bien noté la tête. Je sais, Garry c'est un garde, il devrait forcement être quelque part en train de nous surveiller quand on sera tous dehors dans pas longtemps. Il devra bien intervenir si jamais ça commence à s'échanger des politesses salées, surtout du genre direct dans les valseuses sans sommation. J'ai quelques potes ici qui vont pouvoir m'arranger ça. On a tous envie de mettre des pains à Garry mais personne à les couilles de le faire. 5000 dollars plus cet honneur, ça devrait largement suffire comme promesse à mes potes wolves pour les faire déclencher une bagarre ou se retrouvera impliqué le gars d'en face et Garry, et faire en sorte que les deux y perdent leur virilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mar 17 Sep - 11:28

La sonnerie retentit pour signaler que c'est l'heure de sortie. Vous vous dirigez sagement dans la cour sous la surveillance des gardes dont Garry. Tu rejoins rapidement tes compagnons NW dans la partie ouest de la cour. Parmi eux se trouvent Alan, Mick, Josh et Bran. Les autres sont en isolement à cause de la bagarre que vous avez provoqué avec des mexicains il y a deux jours dans les douches.



Vous vous checkez tranquillement avant de vous poser contre le grillage, mains dans les poches. Tu remarques Garry fumant une cigarette à l'entrée de la cour. Il n'y a pas le détenu d'en face étrangement.

Putain, quelle chaleur, au moins à l'isolement il fait frais, grogne Mick en s'épongeant le front. 


Il a encore un oeil au beurre noir de la bagarre dans les douches. Il est sorti de l'isolement ce matin.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mar 1 Oct - 19:44

Je rejoins le groupe des collègues du côté ouest du patelin. Le soleil est une vraiment saloperie qui nous semble nous broyer le crâne sous son emprise, j'ai tout le bas de la nuque qui pourrait faire barbecue.

Je rejoins vite fait les potes Wolves, et je confirme ce que dit Mick, non seulement il fait pas frais, mais les gars aussi sont pas frais. Ça fait seulement deux jours depuis la dernière baston avec les mexicains. J'avais bien fait gaffe ce coup ci aussi, et tout les bourre-pif que j'ai donné n'ont reçu aucune réponse malgré l'accusé de réception sous forme de bruit de craquement de nez. Depuis hier matin je veilles à toujours couvrir les jointures de mes paluches, pour pas qu'on voit les bleus et que je me fasse pas mettre en isolement. J'ai été con de participer à la bagarre aussi alors que le gars en cravate m'avait assuré de me faire relâcher pour bonne conduite. Bon tant que je me fais pas chopper y a pas de soucis.

Enfin bref le fait que les gars soit pas au point pourrait être une emmerde, j'ai pas envie qu'y en ai un qui se fasse buter pour me rendre un service, surtout un service qui va sans doute leur valoir des gnons, des coups de matraque, et peut être une rallonge de peine. Raah mais je suis obligé.


« Bon les gars je vais devoir vous demander un service, vous savez que jusque là, je l'ai joué discrète et que c'est sur le point de payer parce que je vais me faire relâcher avant l'heure. Seulement y a un blèm', ce soir mon cul va prendre si on fait rien, et comme c'est Gary qui est chargé de veiller sur l'opération y a pas moyen que je m'en sorte si on laisse le temps filer jusqu'à ce soir. Mon connard de voisin d'en face, merde il est où d'ailleurs ce con ? »

Je regarde vite fait mes alentours immédiat, et je ne le vois pas. Je sens monter un coup de panique, mais j'arrive a reprendre mon cale très vite, en me disant qu’éliminer Gary devrait déjà suffire.

« Enfin bref c'est pas le souci, lui on pourra s'en occuper plus tard, mais là tout de suite j'ai besoin que quelqu'un foute Gary hors jeu au moins pour ce soir et au mieux pour une bonne semaine, le temps que je sois loin de là. Une fois dehors, je peux faire parvenir 5000 dollar en prison en guise de remerciement. Vous pourriez y aller à la brutale directe sur Gary mais ça me semble pas le bon plan. Les mexicains se sont pas vraiment remis de la dernière raclée niveau ego. Je suis sur qu'en titillant un peu, on peut les foutre en rogne genre sévère, et ça serait bête que par incident Gary soit mêlée à la bagarre et que, toujours par le plus grand des hasards, celui-ci prenne un gros coup venu d'on ne sait où, vous trouvez pas ? »

Ça c'est le plan, et je prie pour qu'il marche. Pas que je doute de la volonté de vengeance des mexicains, z'ont le sang chaud ces latinos, mais j'ai peur que ce soit aussi bien trop des lopettes pour faire un gros barouf pas loin de Gary, sachant que ça pourrait leur valoir une matraque dans le cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mar 1 Oct - 21:44

Tes compagnons hochent la tête vivement quand tu leur parles de défoncer Garry grâce à une bagarre. Chacun d'eux ne rêve que d'une chose c'est de foutre une patate à cet enfoiré. Pourtant Will, le chef de votre petite bande, un mec fin au crâne rasé secoue la tête négativement,

Écoute Luc', t'es cool comme gars mais on t'a rendu pas mal de services jusqu'ici. Si on démonte Garry, il va s'en souvenir et il va se venger sur chacun de nous. Et personnellement, ici, c'est moi qui encule pas l'inverse.

Donc va falloir trouver autre chose.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mar 1 Oct - 22:25

Hé merde, en fait c'est mes potes qui ont pas de couilles. Non je ne dois pas penser ça, ils ont raison, ça vaut pas le coup et je les achèterais pas avec du pognon. Le souci c'est que si je met pas Gary « out », c'est mort quoi qu'il se passe, le prochain pourra toujours acheter son droit de passage sur mes possessions, et clairement, quand on touche au fondement, ça va pas le faire !

Je me passe nerveusement la main sur le visage et regarde à droite à gauche. Je pourrai juste me payer 20 ans de tranquillité en butant Gary, mais c'est pas vraiment l'idée de la vie que je me fait que de passer les 20 prochaine année au trou, sans compter que des connards, chez les matons on en engage à tour de bras, donc passera peut être un peu moins de 20 ans avant de nouvelles emmerdes. Si je peut pas virer Gary de l'équation faut que je trouve le moyen de m'en extraire moi, mais ça c'est clairement impossible, je peux quand même pas organiser une évasion là maintenant avant ce soir.


« Je comprends, c'est mon cul, c'est à moi de le sauver. Je peux toujours tenter de m'acheter du temps en tentant d'aller chopper le gars lorsqu'il sera seul avant ce soir, et en l'assommant par derrière avant de m'occuper de Junior, en espérant qu'un autre aura pas la même idée d'ici que je sois sorti, même si j'ai comme l'impression qu'avec la prochaine disparition du produit, va y avoir une forte augmentation de la demande sur le marché. »

Les faire culpabiliser ça se fait vraiment pas, et j'ai peu d'espoir que ça marche, mais là je suis un peu en panique donc je sais pas quoi faire. Peut être vraiment exécuter ce que j'ai dit. Je regarde par dessus mon épaule au cas où je le localiserai.

Je suis vraiment à court d'option. La dernière sera de se laisser faire, je suis pas con, je sais que je suis pas la plus grosse brute du coin même si je me débrouille pas mal dans les baston, c'est plus par la technique et le côté fuyant, donc si je défonce le gars qui me choppe, et que Gary pourri mon dossier en représailles, et que donc je reste encore au trou pour purger le total de la peine, je finirai de toute façon un jour où l'autre comme ça.

Cette pensé me fait lâcher un léger soupir. Je suis un putain de lâche, je m'en rends compte. Oh et puis merde, vous savez quoi, rien à branler, je suis en tôle, j'ai été trahi par une gonzesse dont je suis tombé amoureux comme un con, j'ai jamais buté un connard de ma vie, on en veut à mon cul et je suis là à discuter et à tramer comme une tafiole. Je connais un mexicain la dernière fois qu'il a vu mes phalanges il a ramasser ses dents sur le sol.

Je fais volte face et me dirige poing serré vers le groupe des mexicains que j'ai repéré. Enfin vers ceux qui sont sorti. Je me rapproche d'eux a pas lourd, je jette un coup d'oeil discret aux matons, m'assurant de ne pas être vu et remarquable. Juste assez fort pour être entendu des mexicains je lance un :


« Hola chicas, paraît que vous aimez en prendre plein le cul ? J'ai 5 doigts d'or qui vous attendent pour vous faire goûter les joies du fist, mes petites salopes. »

3 solutions à ce plan foireux : 1 je me fais tabasser, et quand je sors de l'infirmerie ma peine est finie. 2 je cour jusqu'à Gary avant de me retourner et mon plan foire quand même parce que les mexicains seront des lopettes et n'oseront se battre avec Gary a proximité, et là c'est la merde. 3 ça marche, je rentre dans les ordres, ça tombe bien j'ai déjà presque la coupe réglementaire, me manque que les bords. Non je déconne mais je remercie ma bonne étoile.  

Ou alors, je reste là, et je leur défonce leur mères à ces putains d'amochés d'y a deux jours, et j'affirme ma putain d'autorité, rien à foutre de ma libération conditionnel, on les encules de toutes façons ces encravatés de juriste, je me fais plaisir à enfin me battre pour de vrai, et j'assume les conséquences. Aujourd'hui je devient un homme dans la douleur. Je laisse pas les autres se mêler à ça, ils vont pas prendre pour moi, ils ont rien à voir. Aujourd'hui c'est moi que j'affronte dans cette horde de latins enragés, j'apprendrai sur moi en ce séjour. Ce sera mes limites physiques pour l'instant, je continuerais de développer la furtivité plus tard. C'est un idiot qui est rentré en prison, c'est Le Lucas Sokolov qui en sortira, et plus jamais je me ferais chopper, et plus personne me chiera dans les bottes ou en voudra à mon cul sans en assumer de lourdes conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mer 2 Oct - 21:17

Les mexicains ne se font pas prier devant ton insulte. Ils arrivent vers toi comme des boulets de canon le poing levé. Comme tu fais celui qui est innocent, tu t'encaisses une énorme patate qui t'envoie au sol.



Les Northem Wolves qui t'observaient de loin viennent immédiatement à ton secours, ou du moins échanger plusieurs pains généreux avec leurs camarades bronzés. Les blacks et les chinois s'en mêlent ce qui crée une belle baston générale qui fait retentir l'alarme dans la cour.



Les gardiens sont obligés d'intervenir pour vous séparer. Ca tape brutalement, Garry s'en prend plus d'une au passage mais le clic bien connu des armes des gardes des pourtours vous fait rapidement revenir au calme.


Plusieurs mecs ont été bien amoché, dont toi qu'on est obligé de porter à l'infirmerie sur un brancard. Tu as sans doute plus d'une côte cassé et tu as un œil qui ne veut plus s’ouvrir en plus de quelques dents en moins.


Le médecin de garde te prend en charge après une dizaine de mecs, il te rafistole rapidement. Tu ne mérites guerre mieux. Au moins ce soir tu es condamné à rester à l'infirmerie. Tu reçois une visite trois jours plus tard de ton avocat qui grimace en te voyant.

Monsieur Sokolov... Je vous avais dit de vous tenir tranquille...

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mer 2 Oct - 21:56

Ainsi que je le pensais ça dégénère, je me doutais bien que les potes s'y mêleraient, même si j'aurai préféré le contraire. J'ai laissé le premier coup être porté pour tenter d'assurer mon dossier, mais visiblement on me l'a quand même carabiné vu la tronche de six pied de long de mon avocaillon. C'était la pire idée de toute ma vie, mais sur le coup ça me semblait hyper important de faire la plus grosse connerie possible, je sais pas pourquoi.

Jusque là j'ai jamais autant pris cher et je me suis jamais autant donné à fond. J'ai pas hésité à rester jusqu'à l'évanouissement et pas de manœuvre d'évasion ce coup-ci. Du coup mon corps me présente la facture, ma canine supérieur gauche est fendu en deux dans le sens de la longueur, 2 molaires inférieurs, ainsi qu'une supérieure, gauches qui ont cédés, et la première prémolaire supérieure droite qu'est vraiment pas belle à regarder et qui me lance à intervalles réguliers. Heureusement à part pour la canine c'est des dents du fonds, j'ai réussi à conserver mes incisives c'est l'essentiel. Par contre une fois a terre je me suis bien fait marcher dessus, je peux pas respirer sans voir mal, mais bon je crache pas de sang, d'après ce que je sais ça veut dire que j'ai pas plus d'une ou deux côtes cassés et qu'aucune n'a perforé de truc, donc c'est bon. J'ai plus peur pour mon œil, devenir borgne ça me ferait chier. Le côté 3D c'est quand même un sacré avantage,

Raah merde ces fumiers, on leur avait foutu une sacré raclé, comment ils ont fait pour être aussi énergique après seulement deux jours. Moi je suis sacrément pas en bon état et je vais devoir me farcir un gars en robe, une sale engeance.


« Désolé monsieur l'avocat, mais là j'ai pas vraiment pu faire autrement. Vous savez ce qu'on dit des mexicains, alors quand ils vous foncent dessus la bave aux lèvres, moi je leur tourne pas le dos. Jusque là j'ai toujours su éviter les ennuis, c'est pour ça que y avait du bon dans la progression de ma demande de libération conditionnelle. La c'est juste un incident auquel je ne pouvais rien. Bon dieu ! Regardez-moi ! Je suis la victime ici. Et en plus, même si j'ai répliqué, techniquement je suis en cas de force majeur. Je suis pas sorti de mon droit ! Et bon dieu que le droit chemin pique. Vous pourriez me faire plaisir et me passer une poche de glace si vous savez où on peut en choper une, je crois que j'ai une dent qui est en train de se déchausser. »

Ma complainte ressemble à celle d'une saloperie d'ado trop gâté, et je sais que c'est pas vraiment lui que je vais devoir convaincre, mais plus les juges avec lesquels je n'aurai jamais un seul contact, mais merde ils me font toujours ces effets ces avocats. T'as toujours l'impression qu'il est pas vraiment de ton côté, surtout quand c'est pas ton fric qui sert à le payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 3 Oct - 8:35

Il fait une moue devant ta défense. Tu veux te donner un genre mais ça ne passe pas aussi bien que tu le voudrais.


Écoutez Monsieur Sokolov, il y a un témoin qui affirme que vous avez provoqué les mexicains. Et les caméras montrent que vous vous êtes approchés d'eux avant qu'ils ne vous sautent dessus.


Qu'avez vous dit ?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 3 Oct - 19:47

Et là l'avocat me pose la question a 100 000 milles dollars. Sa phrase en sous titré veut sans doute dire « Espece de gros con, tu viens toi même de te jeter la tête la première dans un océan de merde en te mettant dans le cul la perche dorée qu'on te tendait » ou quelque chose du genre. Je parle pas encore assez bien l'avocat, mais je saisis l'idée générale, alors je soupire et je reprends d'une voix tout autre bien plus posée et calme, bien moins arrogante.

« Vous connaissez déjà la réponse, sinon vous me l'auriez pas dit comme ça. Bien évidemment personne n'a vraiment balancé, ou alors ça tiendra pas le coup devant un juge, mais vous savez déjà, en gros, ce que je leur ai lancé. La question c'est « est-ce que vous pouvez m'aider », en réalité. J'ai vraiment besoin de sortir de ce trou, et vous êtes actuellement le seul qui peut me sortir d'ici, donc oui je ferai tout ce que vous me demanderez si j'en ai la possibilité. Rester sage en prison par contre je n'en ai pas la possibilité, un jour où l'autre un mec voudra me faire les fesses, m'arracher les dents ou même dessiner des poneys sur mon corps, y en a qui sont taré là dedans, et le jour où ça va arriver, je pourrais décemment pas me laisser faire sans au moins foutre un pain dans la pomme du clampin qu'aura essayé. »

J'en serais presque suppliant, j'ai clairement pris une douche froide depuis toute à l'heure, aromatisé aux rangées de phalanges et aux genoux pointus. Un truc que je me dis c'est que je vais devoir vraiment bosser sur moi même. Je peux pas continuer a faire des conneries à la première gonzesse qui me tourne la tête ou a la première situation qui m'agace un peu, je vais devoir devenir zen, un putain de vieil ermite chinois si je veux me barrer d'ici, ne pas y revenir et regagner la confiance du gang, parce que je sais que dehors, y a un Gabriel qui va me dévisser la tête pour insubordination, mais ça vaut toujours mieux que de rester là à pourrir lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 3 Oct - 20:19

Il fait une moue légère devant ton honnêteté. Il pose une main calme sur ton dossier qu'il tient sur ses genoux.

Il y a des chances pour que le juge vous laisse sortir mais il faudrait que ayez un travail honnête avant de sortir de prison. Vous avez des connaissances qui pourraient vous aider dans cette branche ?



Bien sûr si c'est le cas, vous serez sous surveillance, aucune récidive ne sera tolérée ou bien vous retournerez directement en prison sans possibilité de remise de peine si jamais j'arrive à vous faire sortir.

Un taff honnête... Ça court pas les rues dans New York. Mais tu sais que les garages des Northem Wolf bien qu'ils se fassent du travail crapuleux derrière les réparations et les ventes de voitures de luxe embauchent les sortant de prison. Evidemment pour avoir une place, il faudrait contacter Gabriel...

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 3 Oct - 20:51

Je ne peux réprimer un petit mouvement brusque de tête, content de la réponse de mon avocat, ce qui réveille toute une série de point de douleur à la base de ma nuque et me fait faire la grimace alors que je souhaiterais pouvoir faire un grand sourire.

« Je connais des gars qui pourraient m'aider oui, trouver un travail honnête ça peut très bien se faire. Et je connais bien évidemment les conditions quand au fait que je vais devoir me tenir très tranquille. Est-ce que vous avez un portable et un annuaire que je puisse contacter ceux qui pourraient m'obtenir un boulot simple et légale ? »

La petite boule de joie au creux de mon estomac ne veut pas s'éteindre même si je sais que je vais sans doute devoir affronter Gabriel. Pas que je le redoute pas assez bien au contraire, mais je suis du genre à croire qu'il y a une énorme différence entre crever comme une merde dans un fossé, et finir crevé comme une merde dans un fossé, mais en ayant fait face à la mort tête haute, même si bon au final, pour le connard de base ça fait pas une grande différence mais bon. Oh et après tout il a toujours été plutôt sympa le Gabriel, même si j'ai toujours fait en sorte de jamais a voir son côté énervé. Après tout là je risque de morfler sévère quand même, je lui ai menti alors qu'il avait besoin de moi, pour au final me faire coffrer pour complicité de meurtre, sur de la volaille qui plus est, mais bon il va quand même pas me buter ou me laisser pourrir en tôle, enfin j'espère, j'en suis plus si sure tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Dim 6 Oct - 11:36

Il hoche la tête, te tend son portable professionnel et va demander un annuaire à l'infirmier de garde qui lui en sort un.


Tu trouves rapidement le numéro du garage Wolf & Co à l'intérieur. Mais il faut que tu réfléchisses bien, car tu ne tomberas sûrement pas sur Gabriel, plutôt sur un mécano ou bien la secrétaire s'il y en a une.


Un nom de code peut être pourrait te permettre d'être mis rapidement en contact avec le bras droit.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Sam 3 Mai - 16:05

J'laisse échapper un petit soupir, franchement, j'ai un peu la frousse et le stress qui commence à jouer aux ping pong avec mes entrailles. Mais je dois pas me laisser faire, je prends alors le putain de téléphone et compose le numéro. Je suis sur le portable de l'avocaillon, donc pas reconnaissable par les Wolves, mais au moins sûrement pas écouté comme les autres coups de fils en prison. Je vais donc pouvoir faire passer un peu de code sans risquer de me faire interroger pendant 2 heures à ce sujet, d'autant que je me sens pas en état de parler.

J'attends que les sonneries cessent, et lorsque finalement l'on décroche je lâche, d'un ton un peu résigné.


« Désolé, ça serait pour vous prévenir qu'un louveteau a fait une sacré connerie, qu'il se rends compte qu'il a complètement merdé et il a besoin que la meute le pardonne et le sorte de la merde dans laquelle il s'est fourré. Si vous pouviez transmettre le message au loup qui avait tenté de m'éduquer, ça m'arrangerait, merci ! »

Je sais pas si ça suffira, mais je pense que si Gabriel entends parler de ça il fera le lien, lui qui m'appelais toujours par ce surnom ridicule. En tout cas me reste plus qu'a prier, en souffrant, qu'il daigne bien répondre et m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Sam 3 Mai - 16:29

L'homme que tu as au bout du fil te répond du tac au tac,

Je vais voir s'il est là.

Tu entends qu'il pose le combiné ce qui accentue le bruit des machines des mécanos. Tu attends quelques minutes avant de reconnaître la voix de Gabriel.

Tiens le louveteau, j'ai appris pour ce que t'as prix. C'est vraiment pas de chance. Mais bon je t'avais prévenu que ces filles là à part faire le tapin c'est des vrais garces. T'es tombé pour une connerie en plus.

Bref je vais pas te faire la morale cent ans, tu veux sortir c'est ça ? Avec un job comme couverture? Sache qu'on peut te faire sortir, mais c'est pas gratuit. Et dans ce sens j'entends que tu vas devoir rendre un paquet de services... Ou bien tu restes en prison et tu nous rends des services de l'intérieur. On te fera parvenir ce dont tu as besoin.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Sam 3 Mai - 17:10

Ha, il réponds, bordel je suis soulagé. J'avais sacrement les jetons qu'il me soit même pas passé. J'intègre ce qu'il me raconte, mais j'arrive pas a déchiffrer le ton de sa voix au bigophone. Bon, déjà il est d'accord pour me sortir de la panade, je suis soulagé. Il m'annonce de but en blanc que ça va me coûter sacrément cher, mais il me laisse une sorte de choix. J'examine les options, mais très vite, le choix est clair. Pas envie de moisir entre quatre murs, j'ai besoin d'un peu d'air, d'un peu moins de monde qui cherche à m'attaquer, d'un verre de vodka rempli à ras bord aussi.

« Je laissera pas ma signature dans le livre d'or au moment de décamper ! Je pense que j'ai besoin d'un peu plus d'espace. Je suis déjà au courant du fait que tu va pas me faire sortir gratuitement, et je pense que comme leçon c'est suffisant pour me faire comprendre qu'il faut éviter de recommencer ce genre de connerie avec les putes. »

J'essaie de reprendre mon ton familier et un peu confiant habituel. Maintenant que la liberté on me l'a fait miroiter, j'ai sacré pas envie de faire de vieux os ici, je décampe aussitôt que les gars en robe auront discuter et m'auront accordé la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 8 Mai - 10:50

Reste sage alors, je vais voir ce que je peux faire, te répond t-il avant de raccrocher.

Tu redonnes le portable avec un air serein. Tu sais que Gabriel ne te laissera pas tomber.

Tu es placé en cellule d'isolement pour la semaine à cause de la bagarre dans laquelle tu étais impliqué.


-----


Il a fallu moins que ta semaine d'isolement pour qu'on te libère. Tu n'en es pas revenu. C'était un jeudi matin quand les gardiens sont venus te chercher en te balançant "t'es libre Sokolov dehors allez".

Tu n'y as pas cru tout de suite.

Dehors pourtant t'attendait Gabriel, appuyé sur une berline noire, bras croisés.

Allez, je t'emmène bosser.

Le trajet a plutôt été silencieux. Tes yeux glissants sur le paysage et tes oreilles se concentrant pour entendre tous les bruits de New York.

Gabriel t'a déposé dans un des garages de Wolf & Co. C'est là que tu bosseras pour prouver au juge que tu es capable de bosser sans faire de grabuges. Tu t'es vite intégré à la bande de mécanos qui ont rapidement commencé à te former. Tu retapes des motos, des voitures de luxe.


-----

Septembre 2027

Deux ans ont passé depuis ton passage en taule. Malgré la tentation, personne ne vole ou ne fait le con au volant des véhicules confiés. C'est là que tu comprends que Damon Wolf fait confiance à ses hommes et leur a appris le respect. Tu as géré des petits coups en plus de ton travail au garage. Rien de bien méchant.

Tu es en train de policher une moto quand une arrive avec une jeune fille dessus. Tu le vois a la finesse de ses cuisses puis bientôt à ses cheveux longs bruns qui tombent en cascade lorsqu'elle enlève son casque noir.

C'est bientôt la rentrée de septembre, il fait toujours aussi beau et chaud. Tu es sale de cambouis.

La jeune femme s'approche, elle doit avoir dans les 17-18 ans. Elle salue joyeusement la bande de mécanos qui lui font signe ou bien vienne la serrer dans leurs bras. Tu la connais maintenant, c'est Clara Wolf, la fille ainée de tes patrons. Elle traîne souvent dans le garage pour apprendre la mécanique, ce qui est amusant avec elle c'est qu'elle a grandi parmi des gangsters et les considère comme des grands frères un peu tous. Personne ne lui a jamais fait aucun mal malgré sa beauté.


Bonjour Luc', ça va? Tu termines ce petit bijou?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 8 Mai - 12:36

La mécanique me vient petit à petit. Moi dont la connaissance en matière de bagnole se limitait à faire tenir debout l'antiquité qui me trimbalait, j'ai du apprendre à chouchouter des bijoux qui valent plus que ce que le péquenot moyen pourrait imaginer toucher en 10 vies. Mais comme je suis pas le dernier des blaireaux, j'ai pas pris trop de temps à intégrer ce que jactait les autres gars de la bande. C'est pas le boulot le plus passionnant de l'univers, mais actuellement ça me permet de respirer de l'air frais et de pouvoir remplir le frigo de mon appart', même si ça fait un bout de temps que je carbure qu'à la pizza et à la binouze.

Je me tiens à carreau par respect pour le gars qui m'a sorti de la merde dans laquelle je m'étais fourré tout seul, et si j'enrage un peu de rester sur la touche, et de rester au stade de vulgaire clampin chez les wolfs, j'ai malheureusement pas grand chose à y redire. Je tente plus rien en solo sans qu'on m'en ai donné l'ordre, et bordel 2 ans ça commence à faire sacrément long à vivre de façon banale. J'avais un peu oublié comment c'était, et je comprends pourquoi j'ai essayer de m'en tirer. C'est pas les 2-3 course faites pour Gabriel qui me sortent de ma monotonie ! Je tourne comme un clébard dans un immense jardin, attaché à un piquet par une corde de même pas trois pieds de long !

Aujourd'hui est un jour comme un autre et on m'a livré une beauté à entretenir, quittes à devoir faire ce boulot encore un bout de temps, je m'y applique, espérant qu'on notera un peu le zèle que j'emploie, mais pas trop, qu'on se dise pas que je suis indispensable à ce garage, la mécanique c'est loin d'être le hobby qui constituerait tout ma chienne de vie.

Mais voilà un événement qui égayera un peu ma journée se pointe à l'horizon. La descendance des patrons se pointe pour dire bonjour. Une sacré joli brin de fille que celle là ! Toujours agréable pour les yeux la jeunette, même si on sait tous que c'est comme si elle portait une armure à pointe, avec des AK-47 en batterie dessus !

Je la vois d'ailleurs qui se dirige vers moi après avoir saluer un peu tout le monde, ici c'est un peu la petite sœur de la bande, et elle se comporte comme telle. Je suis accroupi près du pot d'échappement de la bête de guerre à mes côtés, m'occupant de faire briller le métal de la belle. Lorsque la petite me salue, je lui rétorque :


« Salut Clara ! Ouais, désolé si je te te fais pas la bise mais comme tu le vois, la japonaise derrière moi a marqué son territoire et je voudrais pas la vexer alors que je suis sur le point de conclure. »

Je montre d'un geste éloquent, et avec un sourire entendu, l'état peu présentable de ma tenue, avant de m'écarter pour la laisser voir le taf' que j'ai mené sur ce « bijou » comme elle l'appelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Jeu 8 Mai - 20:34

Elle rit à ton explication en se passant une mèche de cheveu derrière l'oreille.

J'adore ton humour, tu sais ? Dis-moi, est-ce que tu pourrais jeter un coup d'oeil à ma moto ?

Elle est neuve mais j'ai l'impression qu'elle fait un bruit bizarre et j'ai du mal à passer les vitesses parfois, ça peut être dangereux.

Je l'aime beaucoup et j'aimerai éviter que mon père balance de l'argent par les fenêtres en m'en rachetant une autre qui sera pas livrée avant deux semaines minimum...

Si c'est réparable ce serait super. Et si tu le dis pas, je te devrais un service ?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Sokolov

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Karma:
0/7  (0/7)
XP:
60/60  (60/60)
Respect:
45/150  (45/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Sam 10 Mai - 9:28

Ça fait toujours plaisir quand ça fait mouche. J'écoute attentivement le problème que la gamine m'expose. Je comprends bien le souci, le paternel est pas du genre à s'embêter et vu qu'il a du pognon tout le tour du ventre, et la petite a pas envie d'être privé de 2 semaines de motorisation. Je réprime une blague salace du genre « Tu sais que ton père me ferait descendre s'il savait que j'allais inspecter ta mécanique », bien que ça me démange de la sortir et je réponds :

« Y a pas de souci ma petite, le Lucas saura se montrer discret, t'as qu'a convenir d'un point de chute, me faire passer la datte, et je verrais ce que je peux faire pour mettre au pas ta bécane, t'as pas à t'inquiéter la dessus, signale moi juste avant si faut que je ramène mon propre matos ou si tu peux fournir sur place. »

Après réflexion, je suis un peu étonné qu'elle me demande à moi, doit y avoir du gars de confiance qu'elle connaît depuis plus longtemps dans le coin. Quoi qu'elle craint peut être trop la fidélité du gangster envers leur patron ? Baah, c'est pas comme si réfléchir allait changer quelque chose, je me suis engagé, et je vois pas de toute façon pourquoi j'aurai refusé de rendre service alors que c'est si gentiment demandé, c'est pas comme si j'avais grand chose à foutre de mes journées de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   Mer 21 Mai - 18:25

Elle fait une moue,

Je pensais que tu pourrais t'en occuper ce soir... Il te suffit de faire la fermeture du garage non?

Cette idée émise, elle te sourit avant de remonter sur sa bécane et de démarrer.

Rendez-vous vers 21h alors Luc'!


Elle repart, te laissant à ta moto japonaise. Tu proposes au mécano en chef de faire des heures supplémentaires sur les bécanes en retard ce qu'il ne refuse pas. Clara Wolf revient comme promis à l'heure convenue avec sa moto, elle la rentre dans l'atelier pour que tu puisses jeter un coup d'oeil.

Tes yeux ne manquent pas d'apprécier ses courbes fines et féminines à travers son jean slim. Tu apprécies plus particulièrement son petit haut décolleté qui ne cache que très légèrement sa jolie et jeune poitrine d'adolescente. Elle te sourit tandis que tu commences à te pencher sur sa moto.


Je sais pas grand chose de toi Lucas, tu me parlerais un peu de toi? Tu as quel âge?

Ses yeux marrons clairs te fixent tandis qu'elle se penche légèrement en avant pour t'observer.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 3 : Une meute protège toujours ses louveteaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Ma meute!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: RP :: Jeu solo-
Sauter vers: