Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mar 12 Nov - 21:27

[XP up!]


Toujours aucunes traces de l'ancien directeur du NYPD et responsable de la mort de plus de cinq cent civils... New York est en ébullition depuis cette tragique n...

Tu changes de chaîne, lassé de la journaliste de la Fox News. Mi novembre, et il ne parle encore que de toi et d'Isaak. Car Scott ne s'est pas fait prier pour utiliser les informations que tu lui avais donné sur les Sadovski pour aller perquisitionner les autres casinos désignés comme suspects de ces attentats et de l'absence de réclamation de la part de Konstantin Sadovski le gérant dont des vêtements ensanglantés ont été retrouvé dans un autre casino.


Vos trois portraits passent aux informations en continue et incitent les civils à appeler et témoigner s'ils pensent vous avoir vu.

Tu tombes sur une chaîne où un groupe de psychologues débattent sur ton identité psychique en s'appuyant sur le livre que tu as publié en 2026, peu après la chute du Dragon Noir. Un véritable succès pour un homme aussi jeune : Moi, Bryan, Parrain de New York.

Le titre avait fait polémique à l'époque et tu avais été reçu de nombreuses fois pour expliquer ce choix. A cette époque, c'est toi qui commandais les gangs, personne d'autres. Tu les faisais trembler disais-tu.

Au fond, Bryan Summer n'était qu'un homme désirant le pouvoir, et il s'est rendu compte qu'avec sa jeunesse, jamais il n'obtiendrait ce pouvoir tant convoiré. On pourrait le comparer à l'empereur romain...

Je ne suis pas d'accord, Summer est un homme troublé émotionnellement par la mort de son père dans ce tunnel de métro. Le fait est que...

La porte s'ouvre à la volée pour laisser passer Ellen sur des talons hauts mauve et un ensemble de la même couleur et une coupe de cheveux qui a dû coûter une fortune.

T'as une sale gueule, faut dormir la nuit. Hein. Pi qu'est-ce que ça pue ici, t'aères un peu ? Tu me déglingues pas mon appart', il m'a coûté une petite fortune !

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 1:06

J'écoute d'un air blasé les élucubrations des divers psychologues qui s'efforcent de faire mon profil psychologique, lorsque Ellen entre avec fracas dans l'appartement. Je bois une gorgée de whisky avant de poser le verre sur la table basse. Je me lèvre en lâchant un juron, le dos restant un peu douloureux malgré les semaines passées. Ceci dit c'est bien plus supportable. Je m'approche d'elle avant de dire :

Rho ça va, t'as perdu l'habitude de sentir l'odeur de la luxure ? J'ai dû aérer je ne sais pas y'a 2/3 jours, ou peut-être 4 tu me diras. J'ai un peu perdu la notion du temps.

Malgré le fait qu'elle dise que j'ai une sale gueule, je reste tout de même largement présentable, je prends soin de ma personne, même dans le pire des états. Et je ne vais pas si mal que ça pour un homme officiellement ennemi public numéro 1.


J'esquive le sujet me concernant en coupant la TV pour aller ouvrir la fenêtre donnant sur le balcon :

Alors ces vacances, les gamins étaient ravis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 11:28

Elle secoue sa main dans le vent,

Ouh tu pues de la gueule aussi, c'est quoi cette merde que tu bois ? T'es sérieux ?!

Elle tire la langue de dégoût en reposant la bouteille de whisky qui tombe par terre.

Oups. Ce sera pas une grande perte de toute façon.

Les vacances étaient bien sinon, le soleil, tout ça, juste que ça manquait de Chacha mais bon. Il pouvait pas venir.

Hâte que toute cette merde se termine histoire de retrouver et mon mari et le père de mes enfants. Bon et toi quoi de neuf l'ennemi public numéro un ?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 16:16

J'esquisse un léger sourire sincère lorsqu'elle me donne parle de ce qui l'attend après toute cette merde.

J'aimerais pouvoir en dire autant. Je crains malheureusement que lorsque tout ça sera fini, je ne puisse malheureusement pas récupérer ma femme et mon fils.

Je hausse faussement les épaules :

Mais bon, c'est le jeu, je regrette seulement de ne pas avoir pu descendre au moins Karp avant de récupérer Bastian. J’avais le choix entre descendre au sous-sol pour les récupérer, ou aller au bureau pour dessouder les russes. Tu connais mon choix.

Je rallume la télé et ne mets pas longtemps pour trouver une autre chaîne où des experts débattent sur mon profil psychologique et mon livre :

En quelques semaines à peine, mon bouquin s'est vendu à des dizaines de millions d'exemplaires dans toute l'Amérique. Ça a du bon d'être ennemi public n°1. Je pourrais faire publier un deuxième tome : Moi, Bryan, Ennemi public n°1 introuvable. Ils deviendraient fous.

En dehors de la TV et le quotidien trivial, je fais passer New York au peigne fin par mes hommes pour tenter de retrouver Isaak. Et de mon côté, à défaut de pouvoir bouger par moi-même au risque de finir dans le couloir de la Mort, je monte un plan pour titiller Scott sur son terrain.

Bref, malgré les apparences, je ne m'ennuie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 18:20

Elle hausse un sourcil et s'installe confortablement dans son canapé en cuir et sort une cigarette, tout en croisant ses jolies jambes,

Scott ? Qu'est-ce que tu as prévu ? Tu deviens un vrai mafieux dis donc.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 20:24

Je vais m'installer en face d'elle sans me cacher lorsque je passe mon regard sur ses jambes qu'elle croise. Plus qu'un mafieux, je suis littéralement transformé.

J'ai l'impression qu'elle me prend encore pour un simple clown malgré les heures qu'elle a passé enchaînée comme une chienne à mes pieds au sous-sol. Je lui laisse savourer sa victoire en ayant réussi à me mettre New York et ma femme à dos. Après tout c'est de bonne guerre, je lui ai gravé l’Étoile du Nord sur la joue et lui ai explosé son pare-prise à la gueule.

Je m'enfonce dans le canapé avant de lâcher :

Ce qu'elle semble ignorer, c'est que si on me "crèvera" selon ses mots, je l'emmènerai avec moi. Nos destins sont liés depuis des années maintenant.

Au fond elle a la haine, car malgré ma destitution officielle du NYPD qui m'a envoyé dans l'ombre, je parviens encore à la surprendre alors même que je lui avais donné de gros indices sur ce que j'allais faire. Elle ne me prend pas au sérieux, c'est bien dommage.

Je réponds à sa question sur ce que j'ai prévu :

Honnêtement, je ne sais pas encore quel genre d'entrevue je vais lui réserver, elle a beau me pourrir la vie et me traquer, si je l'élimine trop vite, je n'ai plus personne d'intéressant à asticoter après. J'imagine bien le genre de scène où elle se pointe comme d'habitude à son bureau un matin et que je l'y attende.


Compte tenu de mon nouveau titre, je ne peux plus me permettre de prendre ma voiture et me rendre purement et simplement au NYPD, comme elle le faisait pour moi.


Et cette situation me permet plus que jamais de lui prouver que si Charlie tient les ficelles de New York et qu'elle n'arrive pas à lui mettre la main dessus, ni lui reprocher quoi que ce soit, je peux en faire ma marionnette personnelle.


Après tout les Sadovski m'ont fait un don de 10 millions lors de la nuit de la pluie d'étoiles sanglantes, comme les médias se plaisent à la surnommer désormais, j'ai une certaine marge de manœuvre pour agir sans avoir besoin de bouger d'ici.


En somme, je suis certainement quelque peu illuminé, et New York se transforme en terrain de jeu pour moi maintenant que mes dernières attaches ont soigneusement été détruite par Scott.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 21:01

Hm hm je vois... Tiens au fait, j'ai des nouvelles de Dean Junior. Sérieux quel nom à la con. Tu l'as pourri dès sa naissance ce pauvre gosse.


La chirurgie s'est bien passé, il n'a plus de trace de cigarettes et de tatouages. Il consulte un psy chaque semaine..., dit-elle distraite.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 13 Nov - 21:43

Entendre parler de mon fils m'arrache un sourire :


Au moins en grandissant, il pourra être fier de la droiture de son grand père. L'école va devenir difficile pour lui, à se faire rabattre les oreilles que son père est un terroriste.


A défaut d'avoir réussi à prendre le contrôle de New York, Isaak aura au moins contribué fortement à ma décadence et entacher mon nom. 

J'étais un héros à ses yeux qui allait punir ceux qui lui ont fait du mal. C'est ce que j'ai fait. 

Je soupire :

J'espère que les douleurs se sont estompées en même temps que les cicatrices et tatouages. En plus j'ai vu avec quel matériel ils font ça, rien de clean, de quoi chopper des merdes. Ils lui ont fait toute une batterie de tests je suppose ?

Pour les psys, tu sais ce que j'en pense...Mais si ça peut lui faire du bien et qu'il réussit à chasser ses démons...Il est entre de bonnes mains au moins ? J'aurais voulu être présent mais malheureusement ce n'était pas possible...

Je ne sais même pas si je vais pouvoir le revoir, et si on ne l'aura pas remonté contre moi lui aussi...

La famille, un point faible qui fait mal, même si je me livre uniquement envers les personnes de confiance qui sont très limitées aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Jeu 14 Nov - 21:51

Oui, il a eu tous les tests possibles et inimaginables, il n'a rien chopé de grave comme le SIDA ou je ne sais quelle autre merde. Étonnant d'ailleurs. Mais tant mieux hein, et puis pour ce qui est d'admirer la droiture de son grand père, on a vu où ça l'a conduit l'autre débris : six pieds sous terre.


Pour ce qui est de l'école, il me semble avoir entendu de la part de June que ta femme l'avait retiré de l'école après son enlèvement. Il a une éducation à domicile, elle a d'ailleurs attaqué l'école pour l'avoir laissé partir avec un inconnu. Par contre...

Elle fait une moue, et sort un tas de papiers de son sac à main,

Elle a demandé à ce qu'on te fasse passer ça...


Tu regardes rapidement, c'est une procédure de divorce et d'accord de garde exclusive de Dean en faveur de Sam.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Jeu 14 Nov - 23:43

L'insulte envers mon père est effacée par le dossier de procédure de divorce suivi de la garde exclusive de Dean. Je m'y attendais bien entendu, mais ça fout un sacré coup qui se transforme rapidement en haine non pas contre Sam, qui a réagi naturellement, mais contre tout le reste, et ça fait beaucoup.

Je cogite toute ma haine tandis que j'attrape un stylo pour signer toutes les pages de la procédure. Je ne cherche même pas à contester quoique ce soit. Je lui ai fait suffisamment endurer de choses pour jouer à ce jeu là qui m'usera de l'énergie pour rien.


Je remets le dossier à Ellen puis après un certain de temps je lâche :

Ma dernière attache sentimentale et d'humanité envolée en éclats, je n'ai plus aucune limite.


Oh oui j'ai bien la haine, c'est comme si on venait de balayer tout ce que j'ai difficilement construit, en un rien de temps. Finalement il doit couler plus de sang de gangster que prévu dans mes veines.
 

Je prends une feuille de papier et un crayon pour reproduire la carte de l'Amérique. Je dessine un Ouroboros sur le Mexique et fais deux croix : une sur NY et l'autre sur Washington. Un dessin est parfois plus parlant que des mots.


As-tu d'autres nouvelles à m'apporter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Dim 17 Nov - 22:06

Ellen récupère le dossier en secouant la tête,

Non, je t'ai dit tout ce que j'ai de nouveau. 


Elle se lève, ayant terminée sa cigarette, si tu as des questions ou autres, tu sais qu'elle peut les transmettre.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mar 19 Nov - 17:32

Je me lève à mon tour puis lui pose deux questions, dont la dernière qui a une plus grande importance que la première :

Vasili Sadovski a-t-il fini par sortir de son coma pour entamer son entraînement chez les loups ?

Je me mets à ses côtés puis énonce avant de poser l'ultime question qui me brûle les lèvres :

Les attentats que j'ai provoqué ont complètement ébranlé New York qui s'était endormie. Hormis Charlie qui s'attendait plus ou moins à un gros coup de ma part, les NW n'étaient  pas préparés à ce que je fasse autant de victimes civiles même si j'ai demandé expressément à Damon de ne pas envoyer ses loups sur place le jour même. 

Concrètement, quelles sont les positions des gangs à mon égard désormais sachant que la famille Sadovski et les Tasars ne sont qu'un pretexte pour consolider l'implantation des ES ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mar 19 Nov - 21:54

Elle fronce les sourcils à tes questions,

Comment ça un prétexte ?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mar 19 Nov - 23:57

Je hausse un sourcil à sa question avant de sourire et de lui répondre :

Ça me semble pourtant évident, je n'ai pas décidé de monter mon gang suite à l'enlèvement de mon fils. Les Sadovski ont été  seulement l'élément déclencheur qui m'a permis de passer de l'autre côté de la barrière.  

Durant toutes ces années, j'avais imaginé le glissement vers la Mafia de manière plus invisible de sorte que j'aurais pu cumuler mon rôle de Directeur du NYPD et de Chef de gang. C'était sans compter sur l'arrivée des Sadovski depuis deux ans. Je les avais vu venir depuis le début, dès l'achat de leurs premiers casinos, les 5 que j'ai attaqué.


Sans le meurtre de l'avocat, et l'envoi des données de son ordinateur portable à Scott, jamais elle n'aurait pu me faire tomber définitivement du NYPD. Il est vrai que je n'avais nullement anticipé le fait que je sois amené à sacrifier des new yorkais pour porter le coup aux Sadovski qui serait le tournant pour l'avenir de New York. 

Je lui laisse le temps de suivre mon explication avant de continuer :


J'ai rapidement reçu le revers de bâton avec la caméra embarquée de Scott qui m'a mis en lumière d'une toute autre manière que lors de la chute du Dragon Noir. Mais je ne regrette rien, j'ai fait ce que j'avais à faire malgré toutes les conséquences fâcheuses qui s'en sont suivies. 

Aujourd'hui l'Amérique n'est plus qu'un échiquier géant à mes yeux, et tu n'es pas sans savoir que quelle que soit la partie jouée, il y a toujours des sacrifices indispensables, comme ce fût le cas pour les 500 civils et ma propre vie familiale. Pour ma part je savais que je prenais ce risque, même si c'est toujours difficile à vivre, quand bien même je le montre le moins possible.

Je fais une nouvelle pause et termine mon verre avant de terminer :

La question sur la position des gangs à mon égard concerne les futures décisions que je serai susceptible de prendre par la suite en dehors du cas des Savoski et des Tzars. Le cas de Scott est particulier dans la mesure où elle s'attaque à chacun d'entre-nous pour nous couler, mais d'autres cibles seront susceptibles d'être dans mon viseur par la suite pour arriver à mes fins. Il est évident que pour me hisser à la tête de l'Amérique, il me faudra développer un certain nombre de relations essentielles pour retrouver la confiance des américains si sèchement perdue en route.

Bien sûr, je pourrais à nouveau convoiter la tête du NYPD, mais malgré mon jeune âge, comme on ne cesse de le souligner, j'ai fait le tour de cette institution aujourd'hui. Il me faudra une fonction différente.

Enfin, chaque chose en son temps, nous avons fort à faire d'ici là. Charlie est déjà au courant de cette ambition que j'avais soulevé il y a un petit moment maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 20 Nov - 10:49

Ellen remue les lèvres dans sa réflexion avant de dire :

Les gangs ne sont pas contents de ton action Bryan. Tu as tué beaucoup trop de civils innocents. Même si c'était pour faire ton entrée.


Tu as gâché ta couverture au NYPD en te mettant à découvert alors que tu connais les manières de vipère de Scott. Tu ne peux que t'en prendre à toi même. 


Il va falloir corriger ton erreur si tu veux rester en vie après cette guerre.

Le couperet tombe. Tu es danger tant que tu n'auras pas réussi à montrer que Scott a tout monté contre toi.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 20 Nov - 16:39

Je hoche la tête à sa réponse franche :

J'aurais effectivement pu faire évacuer les casinos avant de les faire sauter et limiter les victimes à une petite dizaine, mais dans ce cas les héritiers et Bastian auraient au mieux été transférés, au pire j'aurais récupéré leurs cadavres à mon arrivée. Et surtout le FBI et le NYPD auraient compris mes intentions et je ne serai certainement pas en face de toi aujourd'hui.


Je ne laverai pas le sang que j'ai sur les mains même en démontrant que Scott est encore une fois au cœur de la faille. Je n'en ai pas l'intention de toutes manières. Je perds ma sensibilité,  mais pour autant, je ne ferai pas des new yorkais ma cible privilégiée, si c'est ce que craignent les gangs. En outre, je ne compte pas ouvrir une porte aux tzars ou tout autre mafieux pour prendre le contrôle de l'Amérique.


Je prends mon temps avant de terminer en plantant mes yeux bleus translucides dans les siens :

Mourir, j'y suis préparé Ellen, et depuis près de 10 ans maintenant. Seulement si je meurs ce sera au cours de cette guerre et non pas après. Je mourrais pour le maintien de New York sous la coupe des gangs locaux et la survie de la majorité des new yorkais.


New York est devenu un échiquier qui nécessite certes quelques sacrifices, et je suis près à faire partie des sacrifiés. Mais elle n'est pas un damier qui consiste à éliminer le plus de pions possible. Les sacrifices d'une partie d'échecs ne sont pas fait de gaieté de cœur mais bien pour conserver la mainmise en conservant le maximum de pièces possible sur le jeu.

J'illustrerai dans les mois à venir ma position définitive et laisserai l'alliance décider du sort qui devra alors m'être réservé, si je devais ne pas faire partie des victimes de cette guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 20 Nov - 21:00

La balle est dans ton camp, répond-elle en repartant vers la porte. Tu as intérêt à repasser un coup de peinture quand tu changeras de planque ! Allez ciao cousin !

La porte claque.


Tu es seul.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Dim 8 Déc - 15:55

Lorsque la porte de l'appartement claque pour me laisser seul, un sourire mystérieux se dessine sur mes lèvres. Je suis le seul à savoir quel sort je réserve à New York dans les prochains mois. Charlie lui-même aura du mal à anticiper une telle éventualité. Et pourtant, les parties d'échecs permettent des stratégies illimitées.

La Guerre contre les russes n'est plus mon affaire, en revanche celle contre le FBI et l'Agent Scott en particulier, j'en fais une affaire personnelle. Malgré ce que dit Ellen, je ne pourrais pas remonter dans l'estime des new yorkais, et encore moins reconquérir Sam. En revanche je peux effectivement prendre un malin plaisir à mon tour à détruire avec une minutie sans pareille la carrière de Scott.

Avant de prendre place dans le fauteuil face à la TV que je rallume sur la chaine des débats concernant mon profil psychologique, je prends un bloc notes et un stylo plume.

Prêtant une oreille distraite au débat qui me sert surtout comme une source d'inspiration, ma plume glisse sur la première feuille vierge pour y inscrire le titre de mon prochain livre faisant écho au premier :


Moi, Bryan : Ennemi Public n°1 et Maître de l'Amérique


Dès le prologue j'entre immédiatement dans le vif du sujet en énonçant des détails de la préparation de cette nuit qui coûtera la vie à près d'un milliers de civils. Je laisse transparaître une délectation certaine, prenant mes futurs lecteurs aux tripes dès les premières lignes. Le fait d'être le responsable d'un tel massacre me permet de faire preuve d'un réalisme insupportable dès l'étape de la préparation.

En écrivant, je me rends compte que je suis d'une froideur inhumaine, et que je ne ressens absolument rien d'autre que de l'excitation comme si j'écrivais un simple livre de fiction prenant.

Malgré le réalisme pur de cette nuit qui sera marquée à jamais dans l'esprit des new yorkais, et qui fera certainement l'objet de nombreux collocs au NCAVC et de débats au sein même de l'équipe AG, je n'omets aucun détail de mes raisonnements qui m'ont amené à un tel acte qui est encore et toujours décrié par les politiques et la population. Personne ne comprend mon acte.

Sans tenter de me dédouaner des attentats que j'ai commis et prémédité, je ne manque pas non plus d'évoquer à la fin du prologue mes entretiens avec l'Agent Scott, tant physique, que téléphonique, durant lesquels elle a pu être informée bien avant ladite nuit de mes intentions contre la Famille Sadovski.

Les heures passent sans que je ne m'en aperçoive tant je suis inspiré par mon roman qui deviendra sans nul doute lui aussi un Best Seller. Indirectement je brise les carcans dans lesquels les experts psychologues tentent de caser mon profil psychologique, qui est bien plus complexe que ce qu'ils semblent croire avoir percé à jour.


Les bouteilles d'eau vidées s'enchainent au fil des heures les unes après les autres, ainsi que mes allées et venues pour soulager les besoins de ma vessie. Tandis que je termine le premier chapitre que j'ai intitulé : Le Génie et les vœux silencieux, je décide de dessiner les plans de New York en mettant l'accent sur les Cinq casinos formant les Cinq Branches de l'Etoile du Nord, précisant les dates d'acquisition de chacun d'entre-eux. Ce plan sera mis en première page, juste avant le Prologue.

Satisfait de mon premier jet qui ne fera pratiquement pas l'objet de retouches, je referme le bloc notes, et vais lancer une ambiance pesante. J'active le programme me permettant de visionner les caméras piratées du NYPD afin de reprendre en mains les petites habitudes de Scott depuis les attentats. Je griffonne quelques noms sur un bout de papier dont celui du Directeur du FBI, celui de Scott, celui d'Isaak, de Konstantin.

En plus de me mettre le Directeur du FBI dans la poche, il va me falloir une taupe au NYPD, et pour cela il me faudra reprendre contact avec une personne ayant été proche de l'équipe AG, l'étant toujours, ou en faisant même partie. Pour cette dernière option je songe immédiatement à Lucie, puis à Abigail ensuite.

Ce ne sont que des options à étudier, il me faudra du temps, beaucoup de temps, voire même de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Lun 9 Déc - 14:00

Tu actives ton programme pour observer les caméras que tu as piraté. Tu fronces les sourcils devant certaines qui ne répondent plus. Kévin aurait-il entamé de corriger l'intrusion ? Tu finis par te concentrer sur ton ancien bureau et celui de Scott à présent. Elle est en train de cuisiner un agent et tu remarques qu'il y a une queue devant son bureau.


L'agent est au bord des larmes mais tient bon. Elle finit par le lâcher en hochant la tête. Elle leur met la pression pour quelque chose. Lucie entre ensuite et se fait cuisiner à son tour. Comme tu connais Lucie, elle ne scille pas et ne se laisse pas faire. Tu ne détectes aucune goutte de sueur sur son magnifique visage.


Scott la libère rapidement. S'il y a bien un agent qui peut tromper le monde entier c'est bien Lucie. Mais la contacter comporte un risque, son portable est sans doute sur écoute. Il va falloir trouver un autre moyen.


Le directeur du FBI s'appelle William Graham. Il est réputé pour avoir arrêté plusieurs psychopathes qui sévissaient dans toute l'Amérique durant sa carrière d'agent du FBI. Il a une très bonne réputation et un profil particulier. Son don pour se mettre dans la tête des tueurs le rend particulièrement dangereux à approcher lorsqu'on est un ennemi de l'Amérique.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Mer 18 Déc - 1:20

Je me passe une main sur le menton en repassant en boucle la scène des interrogatoires de Scott qui en arrive à faire pleurer des agents. Elle mijote un plan pour me dénicher et m'achever en me trainant dans la boue pour me lâcher en pâture à la population remontée contre moi, pour un lynchage en bonne et due forme.

Un sourire se dessine légèrement sur mes lèvres lorsqu'elle plie presque immédiatement face à Lucie. Je dois définitivement faire parler cette vidéo, et les ingénieurs que j'ai pris soin de prendre sous mon aile, vont me faire ça rapidement, de la même manière qu'ils m'ont permis d'utiliser un autre moyen que les téléphones pour prendre contact avec toutes les personnes de mon entourage ou en ayant fait partie.

L'Agent Scott a souhaité jouer la carte de la légalité pour me faire haïr des New Yorkais, je vais me faire un malin plaisir à lui rendre la monnaie de sa pièce. J'ai tout mon temps devant moi, après tout je suis l'Ennemi Public n°1 et le monde extérieur n'est plus le mien. Je vais devenir un ermite qui circule exclusivement entre ses différents QG.

Il est temps de passer à un tout autre plan fastidieux à mettre en place mais bien plus jouissif in fine.

Je note dans un coin de papier les coordonnées de William Graham qui me sera très utile pour ce que je compte faire.

J'effectue plusieurs copies de la vidéo avant d'aller prendre une douche et de manger un morceau. Je fais monter Pedro pour lui donner plusieurs copies qu'il devra transmettre aux équipes d'ingénieurs avec pour instruction bien précise de me scinder chaque séquence de tous les interrogatoires des agents, avec le son intelligible. Je veux toute la liste séparément, quelque soit le nombre d'heures jours et nuits qu'ils devront passer dessus en se relayant. Je paye en conséquence et fournis les repas nécessaires.

----

Le travail minutieux des ingénieurs aura finalement pris trois semaines aux équipes d'ingénieurs, pour me permettre d'avoir le son en plus de l'image sur les vidéos séquencées que je l'ai demandé. Au total, plus d'une centaine d'interrogatoires des agents du NYPD autant sur les nerfs les uns que les autres tant certains interrogatoires ont duré des heures, ont été minutieusement séparés. Scott a utilisé des méthodes de travail psychique pour épuiser les agents sans obtenir beaucoup plus d'information sur moi puisque je n'étais en relation directe qu'avec l'ancienne équipe AG, composée des agents les plus rodés à la manipulation.

J'ai pris soin de faire pirater les fiches médicales desdits agents pour constater que nombre d'entre-eux sont tombés en dépression subitement sans explication particulière, autre que le traumatisme des évènements que j'ai provoqué, ayant entrainé des surcharges de travail.  

Cela fait cinq jours que je suis enfermé à clef dans mon bureau et ne sors que pour prendre une douche, et assouvir des besoins pressants. Mes repas me sont apportés par mes hommes de confiance ou Carmen, qui prennent plus soin de moi que moi-même, comme lorsque j'étais au NCAVC, trop absorbé par mon travail pour penser à me nourrir. Leurs rares entrées me ramènent donc un temps soit peu à la réalité de laquelle je me suis entièrement coupé, déléguant tous mes pouvoirs à mon bras droit.

Je travaille sur les séquences vidéos depuis trente heures sans avoir fermé l’œil, shooté au café noir sans sucre, comme au bon vieux temps, la moindre goutte d'alcool étant proscrite dans ces conditions intellectuelles intensives.

Depuis tout ce temps les hommes qui ont encore le courage d'être aux abords de mon bureau subissent tous les interrogatoires comme s'ils se trouvaient eux-même en face de Scott. Entendre sa voix et son air supérieur et moralisateur pendant près de trente heures, à de quoi rendre fou n'importe qui.

Mais je passe bien au-delà de sa voix, je ne l'entends presque plus à force, seules ses paroles comptent, et combien sont-elles enrichissantes, surtout lorsqu'elle tente de cuisiner les membres de l'équipe AG qui lui montrent bien que malgré son coup de pute pour me décrédibiliser, ils me restent fidèles, bien qu'ils ne comprennent pas mon geste. Au fond d'eux, ils se disent que j'ai forcément eu une raison d'agir ainsi et pas autrement, je suis le protecteur des new yorkais depuis toujours.

Les écoutes sont éreintantes, mais je sais qu'il y a une trame principale qui lie chacun des interrogatoires personnalisés. Scott est une vipère, ses questions paraissent anodines de prime abord, mais elle insinue des messages subliminaux à ses interlocuteurs qu'elle manipule à sa guise pour les mener à des conclusions sur ma trahison à New York,tout en livrant ses plans, maintenant que je ne suis hors course.

Depuis cinq jours je fais un véritable travail d'orfèvre en mélangeant plusieurs parties d'interrogatoires qui se suivent pour connaître ses réelles intentions. Elle ne se donne pas tout ce mal pour rien, elle a un but très précis. Quel que soit le temps que cela devra me prendre, je percerai à jour son petit manège. Tel un travail minutieux sur une mosaïque grandeur nature, je mets en place une ultime pièce me permettant d'avoir une première partie de ce que je recherche.

Je m'accorde enfin une pause pour boire un énième café. Je porte mon regard sur mon écran qui m'indique trois heures de l'après-midi, pourtant je suis ruiné tant physiquement que psychiquement. Je ne peux plus masquer mon épuisement, mon visage est fortement marqué.

J'enregistre la séquence modifiée et la lance. Je tiens bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Dim 22 Déc - 10:47

Tu lances ton montage vidéo. Tes yeux glissent sur les images qui défilent. Ton oreille aiguisée te permet de bien entendre chaque mot.

Lorsque la vidéo se termine, le bilan arrive : Scott manipule les agents du NYPD pour charger encore plus ton dossier au cas où elle t'arrêterait. Ceci afin que tu fasses de la prison à vie. Car chaque élément qu'elle arrive à soutirer, elle le note avant d'en faire un compte rendu qu'elle fait ensuite signer par l'agent qui a dit ce qu'elle voulait qu'il dise.

Contrairement à ce que tu pensais, elle ne les paye pas ou autre. Elle se contente de les manipuler avec discrétion. C'est un peu la technique du "Est-ce que vous avez vu le voleur en manteau noir ?" Qui a dit qu'il portait un manteau ? Elle. Mais la mémoire des agents ne leur permet pas de réfléchir plus loin avec la pression, donc ils acquiescent. Au final, elle a monté contre toi tout le NYPD, chaque agent qui a pu être en ton contact. Excepté l'équipe Anti-gang qui ne se laisse pas faire. Quoique, tu te laisses à penser que Marianne et Lee ont réussi à se faire embrouiller malgré qu'ils n'aient encore rien signé. Sans doute souhaite-elle créer un conflit au sein même de l'équipe.

O'Malley l'envoie bouler dès qu'elle lui ordonne de venir dans son bureau, il est toujours aussi indiscipliné mais elle sait qu'une mise à pied la pénaliserait d'un élément important et utile. Surtout qu'O'Malley ne doit rêver que de ça de pouvoir se la couler douce chez lui avec sa femme et son petit garçon dont il doit rater toute son enfance à cause de ces conneries.

Toi aussi d'ailleurs. Scott ne t'a pas volé que ton poste, elle t'a aussi volé et détruit ta famille. Et pourtant... Tu l'as relâché... Pourquoi ? Parce qu'elle t'a manipulé. Elle aime manipuler. Ça doit être son atout principal. Pourquoi avait-elle kidnapper le fils de Charlie et Ellen ? Comment se fait-il qu'elle ait pu éponger cette erreur monumentale de son dossier du FBI ? La police fédérale ne pardonne pas. Jamais. Et si William Graham était acteur de sa réintégration...? Ou peut-être quelqu'un d'autre au sein du FBI ? Quel était ton plus grand rêve il y a cinq ans ? Prendre la tête du FBI, non ? Puis mener carrière en politique... Pourtant tu t'es contenté d'un poste de directeur de NYPD.

New York t'a bien baisé.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Summer
Modérateur
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
170/180  (170/180)
Respect:
115/150  (115/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Dim 22 Déc - 16:39

Les attentats que j'ai mené ont permis à Scott d'être sous les feux des projecteurs en ayant utilisé des moyens illégaux pour m'attribuer l'étiquette d'Ennemi Public n°1. New York a oublié que ce n'est pas moi qui étais de mèche avec les Yakuza.

Cette vidéo retravaillée va permettre à tout un chacun de voir et entendre les plans de Scott à mon égard mais aussi et surtout la manipulation dont elle fait preuve vis-à-vis des agents du NYPD, qui n'ont demandé qu'à faire leur travail.

Même si je garderai une image entachée par la mort de 500 civils et de plus de 300 blessés, cette vidéo prouvera à toute l'Amérique que Scott se fiche éperdument de leur sort, ce qui n'était pas mon cas, même si j'ai effectivement sacrifié des civils pour permettre au NYPD de cibler la Famille Sadovski au complet.

Alors qu'elle a toujours fait en sorte de me couler publiquement pour détruire mon image, et ma famille désormais, j'ai pris soin de garder notre rivalité en dehors de la vie publique. Mais son dernier coup avec sa caméra embarquée, me force à utiliser tous les canaux télévisés de toute l'Amérique pour la décrédibiliser. Je détiens entre mes mains une bombe qui, si elle n'est pas mortelle, n'en reste pas moins dévastatrice pour l'image de Scott et celle de l'institution du FBI.

J'anticipe dès lors l'éventuelle intervention de Graham qui lui a permise d'être réintégrée après l'affaire des Yakuza, en le paralysant. En lui envoyant une copie, et en parallèle en prenant d'assaut tous les canaux, je le forcerai à prendre des mesures draconiennes s'il compte garder la tête haute et prouver que le FBI n'est pas corrompu.

Après avoir fait d'ultimes réglages nécessaires et créé plusieurs copies, je mets l'IMac au repos, jette tous les gobelets que j'ai vidé durant ce marathon, et quitte finalement mon bureau. Les copies en mains, je rejoins l'appartement, avec une tête de zombie mais un sourire non feint aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Lun 23 Déc - 9:34

Alors que tu marches en direction de ton appartement, ta mémoire turbine toujours. William Graham. Ce nom te dit plus que quelque chose. Tu te concentres sur ce prénom. Tu es certain de l'avoir rencontré. Ce n'est pas un vieux de la veille comme l'était Paul Staer, non, tu dirais qu'il a ton âge. Pourtant être directeur du FBI...

Soudain tout te revient. Des souvenirs, une flopée de souvenirs.

[Flashback]

Tu es le plus jeune de la promotion. Beaucoup te charrie et tu n'aimes pas ça. Mais ton père t'a toujours répété de garder ton sang froid. Et puis de toute façon, on te charrie depuis la primaire. En tant qu'enfant surdoué, les autres enfants t'ont toujours rejetés. Tu aurais pensé qu'au NCAVC ce serait différent mais la jalousie prime.

En amphithéâtre ce sont des agents du FBI qui vous dispensent souvent les cours. Des cas pratiques car les cours vous sont fournis sous format papier avec un nombre de pages inimaginables. Pourtant chaque dossier doit être lu pour le prochain cours et appris par coeur.

En attendant le professeur, tu te récites le code du FBI. Tu aimerais entrer au FBI mais tu sais que ton Père aimerait que tu l'aides sur une vieille affaire de gangs new yorkais même s'il en parle peu. Tu espères au fond de toi qu'il ne te demande pas ton aide. Cela entraverait ton objectif : devenir le patron du FBI.

Alors que tu es dans tes pensées, on te tapote sur l'épaule dirais-tu. Enfin on te touche l'épaule avec un stylo. Tu reviens dans le monde réel et te retrouve face à une jeune recrue un peu plus âgée que toi dirais-tu ou peut être pas, il a l'air de vouloir faire plus âgé avec sa barbe.




Il fuit ton regard et se contente de dire,


Il n'y a plus de place, tu peux enlever ton sac ?


Tu t’exécutes, il s'installe en silence. Tu remarques rapidement des tics de nervosité chez ton nouveau voisin qu'il n'essaye pas de cacher. Il fuit toujours ton regard comme un autiste le ferait. Il ne te dit rien.

Ça va ? Demandes tu par pure politesse.

Chaud, répond-il en tirant sur son col.

Vrai qu'il fait chaud dans la salle mais il ne fait pas non plus une chaleur torride. Un agent arrive en tenue de civil, une femme d'une cinquantaine d'années qui finit sûrement sa carrière derrière les bureaux ou dans les amphis car ne pouvant plus aller sur le terrain. Elle vous jette un regard avant de sourire,




Nos deux majors de promotion ensemble, qu'est-ce que c'est étonnant. Je croyais que vous n'aimiez pas la compagnie William Graham ?


Ton voisin a un tic nerveux avant de répondre sans lever les yeux,

Les autres chaises sont prises.


Je vois. Commençons, le cas pratique d'aujourd'hui commence sur la découvert dans une forêt de six cadavres de type européenn entre 1m70 et 1m75. Hommes et femmes... Des champignons recouvrent leurs corps, l'espace est aménagé comme un potager...

[/Flashback]

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   Lun 30 Déc - 20:51

Tu as réussi à attirer subtilement l'attention William Graham avec ton montage. Tu as décidé de ne les fournir aux médias uniquement s'il ne réagissait pas. Pourtant au grand journal, alors que tu étais prêt à envoyer tes hommes larguer le paquet à différentes antennes, une phrase défilante à attirer ton attention. Elle demandait à contacter un numéro étrange par rapport à des informations sur Bryan Summer.

Pourtant le numéro n'existe pas. Après un léger casse tête, tu t'es vite rendu compte que c'était un signe de Graham. Tu as attendu les autres signes que tu as repéré sur cette chaîne.

Le tout t'a finalement donné un numéro protégé pour l'appeler. Tu as bien évidemment fait en sorte qu'il ne trace pas ton appel. Votre conversation s'est révélé plutôt intéressant pour toi, car il t'a clairement fait comprendre que tu n'avais rien d'un psychopathe et donc qu'il avait une offre à te faire.

Il te suffit d'attraper Isaak et Karp... Et alors que tu réfléchissais au moyen de le faire, une vieille connaissance t'a recontacté.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 7 : Ennemi Public n°1 [Bryan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que sont devenues les Mercédès payées par le trésor public?
» Episode 457 One piece
» Bryan Ryan
» Haïti : Le trésor public est en bonne santé
» Un marche public inacheve a Petion-Ville...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: RP :: Jeu solo-
Sauter vers: