Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le salon & le bar

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Lun 25 Avr - 14:58

Je souris quand ils s'approchent de moi. Bien, première étape effectuée, plus qu'à faire les autres à présent. Je souris de manière énigmatique avant de reprendre la parole après l'intervention de Luke. Faut toujours qu'il se fasse remarquer celui-là mais je m'en tape de savoir ce qu'il pense. Tout ce que je demande, c'est qu'il me fasse cette foutue mission, pas besoin de rajouter un grain de sel où il y a pas besoin d'en mettre.
Je ne relève donc pas ses paroles et me concentre plutôt sur ce que j'ai à proposé. Si je commence à répondre aux petites provocations de Luke, j'ai pas fini et on y sera encore demain. Je parle donc d'une voix quelque peu suave pour expliquer le deal en question.


Si vous réussissez la mission que j'aimerais que vous fassiez ce soir, alors ce sera 600 dollars pour chacun d'entre vous. Et si vous ne me croyez pas...

Je leur montre bien ouvertement l'enveloppe que j'ai à la main, et l'entrouvre légèrement pour qu'ils puissent tous voir les billets qui s'y trouvent, puis je la referme vivement, la tenant fermement.
Je reprends mon sourire, et tout aussi calme je fais un tour du regard de chacun d'entre eux en commençant par Luke.


Inutile de vous précisez que ça ne sera qu'une mission de routine mais avec un degré un peu plus élevé puisque l'on peut se trouver face à des agents du FBI en face de nous. C'est la seule nuance, le reste, rien de bien compliqué. J'ai besoin de toi Luke pour t'occuper d'un garde et vous les mecs pour vous occuper d'éventuels gêneurs, le temps que je libère un prisonnier précieux pour le gang.

J'envoie un sourire ravageur pour les convaincre. Allez, c'est plutôt intéressant comme misson, non? Et un joli pactole à la clé en plus !

Bien sûr, je ne vous ai pas choisi au hasard. Je vous connais et je vous fais confiance, avec vous je suis certaine que la mission sera opérationnelle du début à la fin. Qu'en pensez-vous? ça vaut le coup, non? 600 dollars dans la poche en un rien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Lun 25 Avr - 15:10

Ils s'échangent un regard légèrement apeuré sauf Luke quand tu parles du FBI. Ils discutent un peu à voix basse entre eux, Luke reprend :

600 $ pour distraire un gorille ? Ça marche pour moi. Mais c'est payable d'avance.


Il tend la main pour avoir sa paye. Et les autres disent :

Mais pour le FBI... On doit faire quoi au juste, les emmener sur une fausse piste quand vous vous évaderez ? Parce que c'est risqué ça pour nous hein... Ils rigolent moins que le NYPD ceux là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Lun 25 Avr - 15:24

Je souris à la détermination de Luke. Bien, en voilà au moins un sûr mais je ne me faisais aucun souci en ce qui le concernait. Il saute sur n'importe quelle mission et le danger ne lui fait pas vraiment peur. Cela ne me surprend donc pas quand il ne réagit pas trop au mot FBI, par contre les autres.
J'attends qu'ils se décident et pour cette raison je ne donne pour l'instant rien à Luke.
Hé, coco, attends que tes petits copains se décident avant de réclamer. Ce sera un travail d'équipe tout de même.
Je soupire, l'air un peu agacée, du moins c'est ce que je veux faire croire aux quatre autres qui hésitent face à cette mission. Je les fixe d'un regard beaucoup plus froid qu'auparavant, essayant d'y faire passer un semblant d'autorité.


Le FBI... Qu'est-ce qui vous effraie les mecs? Vous me décevez légèrement là, vous êtes des Niners ou pas? Vous avez juste à les occuper suffisamment longtemps. Pour nous, il y a aucune différence entre le FBI et le NYPD.

Je les toise de mon regard, j'ai envie qu'ils comprennent qu'ils sont méprisables et décevant dans leurs réactions, Luke, lui, ne semble pas s'en offusquer bien au contraire.

Je ne vous savais pas si trouillards. Si vous n'en êtes pas capable, je choisi d'autres mecs, des bas de gamme qui n'ont juste leurs muscles pour eux. Moi qui pensais que vous en aviez un peu plus dans la cervelle... Vous me décevez.

Plus aucun sourire, juste un regard froid et glacial et une posture calme et droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Lun 25 Avr - 16:13

Ils baissent les yeux face à ton air autoritaire, Luke s'en amuse beaucoup contrairement à eux puisque ce n'est pas dirigé contre lui. Ils finissent par accepter :

D'acc ça marche !
On est dans l'affaire !

Ils hochent finalement la tête et tu lis de la détermination dans leur regard. Comme tu n'as plus rien à dire, ils repartent dans leur coin. Bastian descend et t'empêche de payer Luke tout de suite. Il dit qu'il risque de te lâcher en cours de route si tu lui donnes l'argent tout de suite.

Vous partez donc pour l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Lun 30 Mai - 13:05

J'arrive après avoir rouler pendant un long moment dans différents quartiers, de peur d'avoir été suivie puis je gare la voiture à deux rues d'ici. Je sors un peu patraque. J'ai écouté la radio durant tout le trajet dans l'espoir d'entendre les dernières nouvelles à propos du président et de cet Haruchiki dont m'a parlé mon frère.
Je savais que les yakuza étaient actifs ces derniers temps mais je ne pensais pas que le monde politique était aussi chamboulé. Y a-t-il un lien ? Le nom de cet homme fait japonais, mais peut-être qu'il ne s'agit que d'une simple coïncidence ?

J'entre donc un peu patraque dans la résidence principale et je file me trouver un siège au bar pour commander un jus de fruit, j'ai l'impression que j'en ai grand besoin vu que j'ai tout vomi ce matin, et je demande aussi quelque chose à manger.
Je me sens un peu fatiguée, peut-être que manger un truc me fera du bien. Une fois ça fait, je chercherais Bastian du regard ou au moins des journaux qui traineraient de ces derniers jours... Il faut que je sache les dernières nouvelles. M'enfermer dans le travail que me passe Bastian ne m'aidera pas à m'affirmer et à avancer... Je risquerais de ne pas être crédible justement et de faire encore plus de bourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mar 31 Mai - 15:36

Il n'y a pas beaucoup de journaux qui trainent dans cette partie de la résidence. Après tout, les gangsters ne sont pas connus pour leur sens de l'information. Néanmoins, après avoir titiller le barman, tu finis par obtenir le New York Time d'hier. Toujours mieux que rien. En couverture, tu as ce fameux Haruchiki qui est bien d'origine japonaise, son visage ne fait aucun doute. Il doit avoir dans la cinquantaine, au moins. C'est jeune pour devenir président de la plus grande nation du monde...

Quand tu te penches sur l'article, tu peux lire qu'on a diagnostiqué une maladie très rare au président et donc qu'il cède son mandat. Le sénateur Haruchiki semble avoir sauté sur l'occasion et a fait annuler les nouvelles élections comme le voudrait la Constitution. Étrange. De toute façon, il est déjà en place à présent. Il est le nouveau Président.

Bastian ne montre pas le bout de son museau, les hommes attendent et fument tranquillement en regardant la télévision. On y montre les interviews de l'agent Scott qui certifie que Summer est maintenant sous les écrous et qu'il sera puni pour ses crimes. Les niners qui vous ont aidé à le sortir de l'hôpital ne disent rien tandis que les autres s'excitent et font mine de cracher ou bien de jeter des mégots sur la télé.


Ouais crève en taule sale crevure ! Tu mérites que ça !

J'espère que tu te feras enculer bien profond au gniouf sale tapette !!

Visiblement la haine est toujours présente, Charlie ne les a t-il pas encore mis au courant qu'ils oeuvraient pour le libérer et le remettre en place ? Un gangster qui aide un flic, quelle idée étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mer 1 Juin - 13:09

Comme je m'y attendais, je ne vois aucune trace de Bastian ici. Serait-il avec Charlie dans son bureau ? Ou alors... Serait-il simplement en mission ?
Je soupire distraitement. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive ces derniers temps, mais je doute de tout et même des paroles de Bastian... Ne m'a-t-il pas dit qu'il ne me mentirait plus ? Pourtant... Il y a bien certaines choses que je ne sais toujours pas ou que je ne saisis pas, comme cette affaire du sénateur Haruchiki par exemple.
Comment cela se fait-il que je n'en ai pas eu vent plus tôt ? C'est... C'est pourtant quelque chose qu'on ne peut pas louper ! Je décide donc d'interroger un peu le barman et j'arrive à lui extorquer un journal de la veille au bout de plusieurs minutes. Je le remercie chaleureusement avant de me plonger dans ma lecture. Tiens donc. Le fameux Haruchiki en première page du journal ! Et ce que je pensais se révèle être juste : c'est bel et bien un japonais.

Mais que cela ait un rapport ou non avec les yakuza... Il suffirait que je demande le nom du chef de ce gang à Bastian pour vérifier que les yakuza ont bien pris du grade ces derniers temps, comme l'avait mentionné Bryan lors sa sortie d'hôpital.
Je savais qu'ils bougeaient, mais si ça se révèle juste, ce rapport au yakuza avec ce sénateur, cela ne fait plus aucun doute que le FBI est mêlé à tout ça. Beaucoup plus que je n'aurais pu le penser... Je regarde la raison du départ de l'ancien président : maladie rare. Hum... Assez tordue comme explication, et la prise de pouvoir de Haruchiki également. Et ça... C'est certain, il a dû être appuyé par des instances secrètes ou importantes, le FBI comprit dedans. Voilà pourquoi les chefs de gangs veulent redonner la place à Bryan Summer. Ils souhaitent évincer le FBI et reprendre le contrôle de New-York en détruisant les yakuza.
Mais pourquoi n'ai-je pas été mis au courant plus tôt de tout ça ? Est-ce que Bastian ne savait pas ce qu'il tramait ou là aussi, il aurait fait ça pour me protéger soit-disant ? Et de quoi ? Je fricote jamais avec ces asiatiques, ils me fichent la trouille de toute manière avec leurs méthodes barbares...

Je repose le journal à mes côtés, soupirant une nouvelle fois. J'ai l'impression que de nombreuses choses m'échappent en ce moment... Ces informations qu'on ne me transmets pas, la situation de mon frère, ces nausées bizarres, ces crises d'angoisses... Je ne saisis pas trop...
Enfin... Je tourne ma tête pour observer un peu la salle. On dirait que c'est un jour tranquille aujourd'hui, tous les Niners présents semblent détendus et regardent même la télévision. Je décide de faire de même et découvre enfin le fameux Agent Scott dont n'arrête pas de parler Summer Junior. Ainsi donc, voici la femme qui veut le détruire ? Intéressant. J'écoute son témoignage à propos des "crimes" de Bryan en silence. Hum... Elle semble posséder un sacré caractère cette femme. Mais bon, je ne me fais pas de souci. Avec Mary Wolf du côté de Bryan, c'est plutôt l'Agent Scott qui va être détruite, n'est-ce pas là ce que souhaitent faire les chefs de gangs?

D'ailleurs cela me surprend... Au vue des réactions des personnes présentes, ils n'ont pas l'air de saisir que nous luttons pour sa libération et le remettre à la tête du NYPD ?
Et ai-je le droit de le leur apprendre ? Moi, un sous-bras droit non installé encore ? Je prends mon téléphone, joue avec quelques secondes avant de faire le numéro de Bastian.
S'il décroche je lui demanderais où il se trouve et ce qu'il fait. S'il ne décroche pas, eh bien... Peut-être que j'irais m'entraîner un peu ou que je retournerai à l'appartement si je n'ai aucune mission à faire pour l'instant.
J'ai pas trop envie de faire le tour des planques aujourd'hui donc je préférerais que Bastian décroche son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Jeu 2 Juin - 20:08

Bastian ne répond pas au téléphone. Par contre pour ta plus grande surprise, tu vois Charlie descendre lentement les immenses escaliers de la résidence. Pour une fois il n'est pas en costard. Mais il porte un jean et un t-shirt en col v qui met en valeur son torse musclé.

A y penser, il est plus imposant que Bastian qui lui est très fin. Son bouc de quelques jours comme il a l'habitude de le laisser et de l'entretenir accentue son air sévère. Il a un verre vide à la main. Et il balaye du regard le salon où le silence s'est installé.

Les gangsters le saluent avec respect. Et il leur répond par un regard froid mais poli. Ses yeux bleus sont vraiment magnifiques mais tellement mystérieux... Comment Ellen a t-elle pu tomber amoureuse d'un homme aussi mystérieux et silencieux ?

Car tout comme Bastian, il ne parle que lorsque c'est utile. Alors que tu t'attendais à le voir seul, tu remarques deux fines jambes descendre à sa suite. C'est Ellen ! Et elle est en robe courte et très tentante pour les yeux autant des hommes que des femmes...

Les hommes deviennent nerveux en la voyant. Comment est-elle entrée ? Quand ? Ton chef s'approche de toi et te frôle. Il te tend la main pour te saluer en personne en plongeant son regard dans le tien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Jeu 2 Juin - 21:06

Je soupire en voyant que Bastian ne répond pas au téléphone après au moins trois tentatives. Mais qu'est-ce qu'il fait bon sang ? Où se trouve-t-il donc ? Je pose mon téléphone avec lassitude à côté du journal et je pianote sur le bar avec mes doigts pour réfléchir aux lieux où pourraient se trouver mon petit ami.
Mais qu'est-ce qu'il fait qui aurait besoin de couper son téléphone portable ? Car trois fois je me trouve devant un répondeur automatique. Ce que ça peut m'énerver ! Je voulais lui parler ! Je voulais avoir des informations qu'il m'aurait caché ! Merde ! Et bien sûr, personne ne peut me répondre ici, dans cette salle.
Je suis encore en train de soupirer, tout en sirotant ce qu'il me reste de mon jus de fruit, qui est enfin passé, je sais pas pourquoi j'ai vomi plus tôt. Bref. Je me demande bien ce que je devrais faire quand j'aperçois Charlie qui descend les grands escaliers du hall !

Euh... Je ne rêve pas, hein ? Car là... Euh... Il est tout sauf en costard ! Je... Je n'en crois pas mes yeux. Il est dans une tenue si décontractée... Rien de comparable avec ce qu'il affichait jusqu'ici. J'en avale difficilement ma salive, c'est déjà étrange qu'il sorte de son bureau en pleine journée, un verre vide à la main. J'observe un peu plus son look et je remarque que son autorité ne disparait pas pour autant avec ces vêtements, bien au contraire. Cela ne fait qu'accentuer son air autoritaire et sévère...
Comment a-t-il pu séduire Ellen ? Comment a-t-il fait avec un air si indéchiffrable au visage ? Car tout comme Bastian finalement... Il ne parle que très peu mais non pour rien.
Cette pensée me glace le sang. Oui. Il est comme Bastian : mystérieux et silencieux... Mince. Je ne l'avais jamais remarqué auparavant mais ils se ressemblent énormément finalement même si Bastian est plus fin de corps que son chef.

Je le regarde donc descendre en silence avant de voir qu'il n'est pas seul. Et là. Je reste muette de surprise quelques secondes. Ellen ? Mais que fait-elle là ? Et vu la tenue qu'elle porte... Elle n'est pas vraiment là pour le travail, à moins que ce ne soit justement sa tenue de boulot ?
D'ailleurs, alors que Charlie salue les Niners présents qui semblent admiratifs, très vite ils changent d'attitude pour devenir nerveux à l'apparition d'Ellen Dolls. Certes, ils ne les voient pas souvent mais ils savent bien qui elle doit être, elle, comme chef de gang.
Charlie aurait-il décidé de montrer au grand jour sa relation avec Ellen ? Il ne se serait jamais montré de manière aussi ouverte autrement... Sauf que cela me conforte dans le fait que les One Niners ne sont pas au courant. Et j'ai bien peur que cela ne crée quelque petits problèmes.

Mais je n'ai pas le temps d'y réfléchir car Charlie se dirige vers le bar mais surtout vers moi. Merde. Qu'est-ce qu'il veut ? Je suis toujours aussi nerveuse en sa présence, même si ça s'est un peu calmé par rapport au début. Mais c'est clair, que je suis jamais à l'aise en sa présence.
Mais peut-être est-ce un test ?
Quand il me frôle et me tend sa main pour me saluer, son regard rivé au mien, j'ai du mal à avaler ma salive. Reprends-toi Abi ! C'est juste ton boss ! Rien d'autres ! Et peut-être qu'il sait où se trouve Bastian d'ailleurs...
Je soutiens donc son regard, sans me départir pour autant d'un certain malaise, et lui serre la main.


Bonjour, Charlie. Que nous vaut donc cette visite ? Et si vous nous présentiez votre amie ?

Je garde un ton poli. Je fais un gros travail sur moi-même pour rester à peu près neutre. Je ne parle pas que pour lui, vu qu'un certain silence s'est installé dans la salle pour cause d'Ellen. Je lui demande donc implicitement de nous révéler le pourquoi de la présence d'un chef d'un gang ennemi parmi nous.
J'espère que je n'ai pas les mains moites...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Ven 3 Juin - 17:42

Ce n'est pas la présence de la Doll qui semble mettre mal à l'aise les hommes, non. Sans doute aucun d'eux ne la connaît. Rappelle toi, si Bastian ne t'en avais pas parlé, tu ne la connaitrais pas non plus aujourd'hui.

Son regard malicieux et plus animé que celui de Charlie ainsi que son physique représentent une source de plaisir pour les yeux et une source de désir intarissable semblerait-il.

Rien que poser les yeux sur elle, sur ses fines jambes, sa taille, ses cuisses... ses seins généreux et ses yeux... Des yeux de chats... elle est tout simplement irrésistible et séductrice. Elle doit avoir tous les hommes qu'elle souhaite, cela ne fait aucun doute. Et l'espace d'un instant tu te dis qu'une petite partie avec elle ne te dérangerait pas...

Charlie tourne son regard vers Ellen après ta phrase, et il l'invite à la rejoindre. La belle poupée brune, s'approche et passe une main dans sa nuque pour l'embrasser langoureusement devant vous tous. Le Niner semble un instant dérouté mais il répond au baiser. Cette action te fait penser à quelque chose... Non ?

C'est une dominante. Tu le sens. Son charisme est puissant et elle inspire plus que le désir, mais le respect aussi. Une fois son affaire terminée, Charlie prend la parole et marche lentement en sortant un couteau de sa poche de jean.

Il marche silencieusement devant ses hommes, et parle :


Mes chers compagnons... Depuis le temps que nous travaillons ensemble, je dois avouer qu'il est temps que je tarisse les secrets et élimine les rumeurs qui trainent dans cette maison. Non ?

Savez vous, depuis combien de temps les Niners se battent corps et âme contre les Little Dolls ? Hm ? Et bien ? Personne ? Aucun de vous ne s'intéresse à l'histoire ?

Vous avez raison. Car c'est inutile quand l'on sait que tout est manipulation dans un gang. Vous n'êtes que des poupées avec lesquelles nous chef de gang jouons. Oui, j'ai bien dit nous.

Il prend une respiration et sourit très très lentement.

Je vous présente... Ellen Dolls. La Reine et Maîtresse des poupées tueuses... De Staten Island.

Ellen croise les bras et toise les hommes qui s'enfoncent dans leur canapé. Elle bouge légèrement une jambe et cela vous donne un frisson le long de la colonne vertébrale.

Enchantée
, souffle t-elle joueuse.

Tout le monde est sur le cul et soudain un homme se lève et lance un couteau en direction de la chef des Dolls. A votre plus grande surprise, c'est Charlie qui intercepte la lame. Entre son index et son majeur. Nouveau silence, il se tourne vers le lanceur qui pâlit à vue d’œil.

Abigail, dit-il. Tue-le.

Tous les regards se tournent vers toi à présent, Ellen hausse un sourcil et attend ta réaction. C'est Luke le lanceur de couteau. Ton ami te regarde, et tu sens qu'il hésite entre les réactions. Le regard de Charlie ne laisse paraître aucune porte de secours. Il te tend le couteau de Luke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Ven 3 Juin - 22:01

Curieusement, mon regard est attiré par le petit jeu silencieux d'Ellen Dolls. Peut-être qu'ils ne la connaissent pas finalement... N'étais-je pas dans l'ignorance comme eux, il y a encore peu ? Enfin, c'est certain qu'elle fait l'unanimité... Son corps est celui d'une déesse, on ne peut pas le nier. Et j'avoue que l'espace de quelques secondes, je me suis retrouvée moi aussi face à un désir étrange avant de le chasser et de reporter mon attention sur elle et Charlie.
D'ailleurs, elle ne tarde pas à faire quelque chose d'hallucinant. Elle empoigne Charlie fortement avant de l'embrasser fougueusement devant toute l'assistance !
Mais... passer la surprise cela me fait surtout penser à autre chose, mais à quoi ? Et en y réfléchissant, le souvenir de la mort de Dean me revient en mémoire... Merde. J'ai fait exactement la même chose à Bastian il y a plus de cinq mois pour montrer aux autres filles qu'il m'appartenait. Je ne pige pas... C'est la deuxième fois en quelques minutes où je trouve qu'il y a des ressemblances entre Bastian et Charlie... et entre la manière de faire d'Ellen et moi, et je ne sais pas si cela me plait ou non.

En tout cas, elle a un charisme écrasant, cela ne fait plus aucun doute. Elle a cloué tout le monde et continue d'instaurer son propre rythme et sa propre autorité sur le groupe.
Je soupire alors doucement quand je vois Charlie sortir un couteau et commencer enfin à déballer la vérité. Et les réactions ne se font pas attendre. La stupéfaction s'empare de tout le monde. Bon. Certes, Charlie ne s'y prends pas vraiment bien pour l'expliquer mais au moins c'est clair... Et il n'y a plus aucune doute sur les intentions des gangs.
Mais le clou du spectacle est la révélation de l'identité d'Ellen. Là, je retiens mon souffle en attendant de voir la réaction des Niners. Comment vont-ils prendre le fait que Charlie sorte avec la chef des Little Dolls ? Une ennemie de longue date ?
J'attends quand quelqu'un se lève et lance quelque chose en direction de la chef des poupées tueuses. Merde. Merde. Merde.

Qui a fait ça ? Et mon sang se glace quand je remarque qu'il s'agit de Luke. L'imbécile ! Pourquoi a-t-il fait ça ? C'est la mort qu'il veut ou quoi ?
Peut-être que son couteau a été arrêté par Charlie mais ça ne le sauve pas pour autant ! Quel con ! Putain, il pouvait pas rester à sa place, celui-là ? Mais je sursaute légèrement quand Charlie s'adresse à moi et m'ordonne de tuer Luke, un ami et un ex, devant tout le monde. Je regarde le couteau qu'il me tend.
Non... Il ne veut tout de même pas que tue Luke ? C'est une blague, hein ? Pas Luke ! C'est l'un de mes rares amis ici ! L'un des rares en qui j'ai vraiment confiance au delà de Bastian ! Merde ! Pourquoi a-t-il fallu qu'il se fasse remarquer ? Je prends le couteau qu'il me tend et le soupèse dans ma main quelques secondes avant de relever mon regard vers mon chef. Tuer Luke... Je... Je ne sais pas si je peux...

Je devrais normalement obéir à Charlie mais Luke est un bon élément et un ami... Mais que dois-je faire ? Puis-je en faire part à Charlie devant tout le monde alors que je sens les regards braqués sur moi ? Puis-je réclamer une autre punition ? Je ne sais plus... Dois-je exécuter les ordres sans broncher ? Peut-être est-ce un test ? Mais... Luke quoi... Un ami...
Je soutiens le regard de Charlie, ignorant Ellen qui me regarde et parle d'une voix neutre, faisant en sorte qu'elle ne tremble pas.


Non. Pourquoi le ferais-je ? C'est un bon élément, qui fera nos corvées ? C'est un homme de confiance pour le gang. Dites-moi une raison valable... N'y a-t-il pas une autre manière de le punir de cet affront qu'il a commis envers votre amie ? Envers Ellen Dolls ? Vous sacrifieriez un excellent élément pour ça ?

J'ai confiance que j'ai été peut-être un peu trop loin mais s'il veut faire comprendre aux autres que quiconque touchera à Ellen, se verra tuer, autant qu'il le mentionne à voix haute. Pourquoi cela serait-il à moi de faire le sale boulot sans rien recevoir en retour ?
Le couteau pèse dans ma main et je le sers donc très fort comme pour ne pas oublier que je tiens la vie de Luke entre mes mains. Je ne le regarde d'ailleurs pas celui-là. Je n'ai pas envie de craquer face à l'autorité et au charisme de Charlie Nine.
J'ai besoin de réponses. Je les obtiendrais même si cela veut dire me faire tuer à mon tour pour cause de protection envers un affront fatal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Ven 3 Juin - 22:14

Ton chef te fixe, et toujours aussi autoritaire, il reprend,

Depuis quand ai je besoin de donner des explications à mes ordres ? Depuis combien de temps Abigail Jones te dis tu être une Niner ?! DEPUIS COMBIEN DE TEMPS DÉSOBÉIS TU A MON AUTORITÉ ?!

Il reprend une respiration tandis que tous les autres sont apeurés.

Maintenant. Abigail. Je te demande de me montrer quelle est ta place dans le gang. Qui es-tu ? Une de mes lieutenants ou bien une mauviette guidée par ses sentiments ?

Vas-tu laisser cet imbécile montrer de l'irrespect à la femme de ton chef ?! Oui, ou non ? Dois-je le tuer moi-même ? Dois-je te couper une main pour te montrer quelle est ta place ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Ven 3 Juin - 22:37

J'encaisse avec violence l'autorité de Charlie et ses remarques. Ce qu'il me dit me va droit au cœur et me blesse un peu mais j'encaisse sans broncher ou presque. Je continue de tenir le couteau dans ma main à m'en faire blanchir les jointures des doigts...
Seul ce geste me permet de me contenir un minimum et ne pas perdre complètement mon sang froid face à ce déferlement de paroles de la part du grand chef.
Il n'a pas tord. Je tergiverse beaucoup trop en ce moment... Beaucoup trop et j'en viens à me perdre moi-même. N'a-t-il pas tord en me demandant qu'elle est ma place, ici ? Pourquoi m'aurais-je fait tatouer autrement ? J'avais le choix au départ. Le choix de n'être que la copine de Bastian et une fille lambda dans le gang, voir ne plus en faire partie vu que ma dette avait été retirée... Mais alors pourquoi aurais-je fait ce tatouage que j'arbore sur mon bras ? Pourquoi l'aurais-je fait ?

N'avais-je pas décidé d'être quelqu'un pour le gang ? De pouvoir être autre chose qu'une simple petite Niner ? Et Charlie ne vient-il pas de me considérer comme une "lieutenant" même si je ne le vois pas vraiment ? Ne vient-il pas de me dire indirectement qu'il commence à m'estimer ?
Si je veux faire partie du gang et devenir ce pour quoi je m'entraine, je dois lui obéir et faire passer le gang avant toute autre chose. Mais...
Est-ce vraiment la bonne solution ? Non, je n'ai plus le choix. Soit je tue Luke, soit je deviens une moins que rien à ses yeux. Peut-être vaut-il mieux que je sois la cible de la colère des autres Niners quand j'aurais tué Luke que devenir une moins que rien, manchot en plus...

J'avale ma salive avant de lui répondre.


Non. Pas la peine. Je vais le faire. Vous n'avez pas à vous salir pour ce genre de chose.

J'espère que je ne fais pas une connerie. Luke... C'est quand même pas n'importe qui. C'était mon premier ami ici, ce fut un copain d'un soir, puis un ami de confiance par la suite. Il est le dernier lien qu'il me reste avec mon entrée dans le gang. Mais ai-je le choix ?
Je me détourne de Charlie, le couteau en main et je me dirige d'un pas tranquille vers Luke. Ne pas montrer de peur, ne pas montrer de colère, n'être qu'un être froid et sans sentiment... N'est-ce pas ce qu'ils attendent tous de moi ? De refouler mes sentiments et mes désirs les plus profonds ?
Je regarde Luke quelques instants.


Pourquoi t'as fais le con ? T'es qu'un imbécile Luke. Mais il est trop tard.

Seule liberté avant de faire le vide dans mon esprit et d'appliquer la sentence de Charlie d'un regard froid.
Je vise la jugulaire, et si mes entraînements ont porté leurs fruits, je devrais réussir en un seul coup. S'il tente de résister, j'esquiverai avant de le poignarder cette fois en plein cœur. Je n'ai pas passé de longues après-midi à subir de sacrés entrainements pour ne pas réussir un simple meurtre. Mais cela me fait bizarre... Je n'ai jamais tué pour le simple fait de tuer...
Une fois qu'il sera mort, je me retournerais vers Charlie et Ellen, qui reste silencieuse.


Cela convient?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Sam 4 Juin - 10:22

Deux hommes se saisissent de ton ami pour le tenir. Luke te lance un regard suppliant,

Abigail, non... Fais pas ça...

Il se débat et du coup tu n'arrives à viser sa jugulaire. Faute de, tu lui assène ton coup de couteau dans le foie. Comme Bastian te l'a enseigné. Luke crache quelques gouttes de sang par terre et sur toi tandis que tu enfonces le couteau dans sa chaire.


Charlie te fixe et reste neutre.

Bien. Reprenons.

Luke touche sa blessure et s'accroche à toi pour tomber à terre, il commence à mourir à petit feu. Sans foie, personne ne peut vivre, la mort est lente et douloureuse. Charlie va s'installer sur une chaise du bar et t'invite à le rejoindre tout comme Ellen qui ne se fait pas prier et te regarde avec des yeux intéressés et amusés.

Comme vous le savez... Nous avons un nouveau président. L'ancien sénateur Haruchiki. C'est un énorme problème pour nous, car ce dernier je le soupçonne est le chef des Yakuza. En devenant le président de la plus grande nation du monde, il contrôle l'armée ainsi que les polices spéciales comme le FBI.

Je vois que vous avez suivi toutes les dernières informations à la télévision. Avec Summer. C'est là que nous intervenons. Nous devons nous insérer dans les affaires du NYPD de façon à monter jusqu'au président et l'assassiner. Mais avant, je veux une équipe pour aller récupérer un de nos informateur.

Il s'agit d'un Doll. Tom O'Connel, précieux élément de notre nouvel allié. Il a infiltré il y a quelques mois la résidence principale du sénateur sous l'ordre d'Ellen. Et après un dernière échange d'informations a disparu et n'a plus donné de nouvelles.

Toi, toi, toi et toi vous irez là bas, dans le Queens et infiltrerez la résidence. Abigail. Tu les commanderas.

June vous donnera toutes les informations nécessaires dès qu'elle rentrera de sa mission avec Bastian. Ils ne devraient pas tarder, d'ailleurs.

C'est elle qui était chargée de récupérer les infos du Fox.


Soudain, la porte de la résidence s'ouvre et Bastian entre, couvert de sang séché tout comme June qui est dans le même état. Mais il semblerait que ce ne soit pas eux qui saignent. Ils sont en pleine forme même si fatigués.

Bastian te jette un regard surpris en voyant que tu as du sang sur toi. Et il parcourt la salle du regard et découvre le corps de Luke. Son regard est indéfinissable. Il vient faire son rapport.


Nous avons fait sauter l'un des QG des Yakuza dans le Queens. Ils sont bien excités et cherchent partout le moindre membre d'un gang américain. La résidence semble un peu plus accessible vu que les hommes patrouillent dans tout le territoire. Je me chargerai d'emmener l'équipe qui doit infiltrer la maison du sénateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Sam 4 Juin - 12:27

Pourquoi faut-il qu'il me supplie et qu'il résiste ? S'il ne l'avait pas fait, il n'aurait pas obtenu cette mort lente et douloureuse... Je serre les dents quelques secondes lorsque je sens mon couteau transpercé son foie.
Pourquoi... Pourquoi ai-je du en arriver jusque là ? Je viens de tuer l'un de mes rares amis ici... Je ne lui lance pas même un regard quand il s'accroche à moi pour tomber sur le sol et je ne fais aucune remarque quand je m'aperçois que du sang a giclé sur mes vêtements et que j'en ai plein la main droite, celle qui tenait l'arme. Je... Je viens de tuer quelqu'un. Je détourne mon regard de Luke qui s'effondre et qui meurt doucement à mes pieds pour rejoindre Charlie et Ellen au bar après son invitation.

Je m’assois à la place que j'avais tout à l'heure, près de mon journal et de mon téléphone, mon verre de jus de fruit vide à présent. Je regarde ma main pleine de sang. Rouge... Rouge comme la passion aussi. Est-ce cela que je recherche ? Je n'en sais rien. Je me sens bizarre. Je viens de tuer pour le simple fait de tuer sur ordre de mon boss ! Il n'avait rien fait d'autre que lancer un affront à Charlie... Mais il n'aurait jamais du le faire.
J'ai du choisir et j'ai choisi le gang... Je ne peux plus faire marche arrière à présent et le simple fait que Charlie m'invite à m'asseoir à ses côtés le prouve. Je n'ai pas le droit aux émotions et aux sentiments. Je dois devenir comme Bastian, un être de marbre. J'entends à peine les paroles de Charlie, j'ai l'impression qu'un brouillard s'empare de mon esprit.
Mais je le chasse bien vite pour écouter les informations que j'attends. Donc, ce serait bel et bien un japonais ? Ok. Cela rajoute au fait qu'ils sont bien trop actifs ces derniers temps.

Ainsi donc, Charlie accepte enfin de dire la vérité aux Niners à propos de toute cette histoire ? Et comment réagiront-ils ? Par contre, mon sang se glace dans mes veines quand il fait allusion à un certain Tom qu'il appelle le Fox... Merde.
Ce serait pas ce type sur lequel j'ai du enquêter au NYPD ? Celui qui avait fait un massacre sur ce célèbre journaliste ? Ce fou-furieux ?
On doit sauver un mec pareil ? Cela ne me plait pas, et encore moins quand il décide que c'est moi qui dirigerait les hommes qu'il a choisi. Je ne veux rien à voir affaire avec ce Fox là, c'est un dingue... Un gangster peut-être, un allié peut-être mais un fou !

Enfin si tels sont les ordres... Cela ne me plait pas mais ai-je le choix ? J'ai l'air d'avoir gagné un peu d'estime chez Charlie, ce n'est pas pour commencer à rediscuter.
Bastian était donc bien en mission et avec la copine d'O'Malley en plus ? Voilà pourquoi je ne pouvais pas le joindre malgré mes nombreux appels...
Merde. D'ailleurs... Quand on parle du loup... Mon cœur se serre quand je le vois ensanglanté de partout, tout comme June, mais je me ressaisis bien vite quand je vois qu'il ne s'agit pas de lui-même mais de celui de quelqu'un d'autre. Je soutiens son regard quand il remarque que moi aussi j'ai du sang étranger sur moi et quand il remarque le corps de Luke, étalé par terre, une mare de sang commençant à se répandre.

Je l'arrête à la fin de sa phrase. Ce n'est pas lui qui ira, c'est moi.


Je t'arrête Bastian. Charlie a décrété que c'est moi qui irait. Tu me donneras juste les infos nécessaires avec June. Et quand doit-on infiltrer cette résidence pour récupérer ce Fox ? Après le remous qu'ils ont fait, il ne faudrait pas trop attendre, ils risqueraient de ramener quelques renforts vers la résidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mar 7 Juin - 12:54

Bastian te jette un oeil surpris, et hausse les épaules,

Je comptais juste vous déposer dans un coin à peu près sans risques, maintenant si tu prends tout en mains, je t'en prie.

Ellen prend la parole, rieuse,

Ah, c'est nouveau ? Les sous bras droit sont polis et demandent quand est-ce qu'ils doivent agir ? C'est mignon ! Tu es sûre qu'elle est capable de ramener mon homme Cha ?

Ton boss soupire, et enchaîne,

Abigail. Quand tu es chargé d'une mission, tu t'occupes de tout. Tu veux la faire dans deux heures, dans cinq jours ? Tu fais comme bon te semble, mais tu sais que nous sommes pressés. Réfléchis un instant.

June s'approche et pose sur la table un plan du quartier. Il y a la maison du sénateur entourée par un feutre rouge. Elle te désigne plusieurs rues pour y accéder. Et est prête à répondre à tes questions, si tu en as...

Ton petit ami, lance finalement dans un grognement.


Et vous là, débarrassez vous de ce corps, il va empester tout le salon. Et discret hein, vous me le brûlez ou bien vous me le balancez à la décharge.


La blonde, et petite amie d'O'Malley ajoute,

Je vais te confier une gamine qui devrait t'être très utile. Évite de me la faire tuer. J'en ai encore besoin. Elle n'est pas très habituée au terrain mais a de bonnes intuitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mer 8 Juin - 13:11

Que t'es stupide Abigail Jones ! Tu viens encore de faire une bourde monumentale alors que t'as tué ton meilleur ami de sang froid il y a, à peine quelques minutes ! Fait chier !
Se faire rire au nez par la femme du boss et se faire reprendre par ce dernier devant deux bras droits et une bonne partie des Niners... C'est trop la honte !
Je devrais l'avoir compris que ça ne sert à rien d'hésiter ! Merde ! Si je ne l'avais pas fait, Luke serait encore en vie, si j'avais pas émis des réserves et hypothèses, je n'aurais pas eu autant envie de crier ma haine !
Je serre les dents face aux sarcasmes d'Ellen et aux remontrances de Charlie. J'observe June s'approcher avec un plan et le regarde attentivement avec elle. Hum... Elle se trouve dans un lieu sacrément bien situé quand même cette barraque...


Quelqu'un s'est-il suffisamment approché de la maison pour savoir quel côté semble le plus sûr pour faire une infiltration ? A-t-on des plans de la maison elle-même ? Votre homme doit être retenu dans une cave ou quelque chose d'équivalent. Il faudrait savoir s'il y a une entrée à l'extérieure ou pas. Sait-on combien d'hommes se trouveraient là-bas actuellement ? Je pense qu'il faut s'y mettre immédiatement vu qu'ils semblent en patrouille à droite et à gauche. A-t-on un interprète ou qui que ce soit proche de la résidence qui pourrait nous être utile si l'on rencontre un obstacle ?

J'ignore les paroles de Bastian, à propos du corps de Luke même si cela me fait un peu mal d'entendre qu'on va se débarrasser de lui sans autre forme de procès et qu'il n'aura pas d'enterrement... J'aimerais émettre cette pensée, mais il vaut mieux que je me concentre sur la mission.
J'ai quatre hommes avec moi, plus la fille dont vient me parler June.


Pas très habituée au terrain ? Quelles sont ses limites ? Des intuitions ? De quelle type ? Elle est voyante ? Elle a un lien avec notre homme, c'est ça ? Tant qu'elle n'est pas une gêne, elle ne peut que m'aider. Mais je veux être certaine de ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Ven 10 Juin - 11:05

June te toise avec un petit sourire :

Si la question principale c'est : a-t-on déjà infiltré la maison du Sénateur, la réponse est non. Tu as ce plan du quartier pour te débrouiller. Je sais pas où est le Fox, ça se trouve il est même pas dedans. Quand aux hommes, il m'a dit qu'il y en avait bien une vingtaine qui patrouille dans les jardins et autour de la maison.

Après il y a un certain Light, il pense que c'est le bras droit de Haruchiki. Mais rien ne dit qu'il sera là. Je n'en sais pas plus.

Pour l'interprète... Tu crois qu'il y a un mec assez intelligent pour parler le hareng fumé ?


Elle hausse un sourcil et Bak, un grand black assez costaud, se lève,

Moi j'ai des connaissances en japonais Mlle Abi. Vous voulez que je vienne ?


Ellen prend soudain la parole,

La petite s'appelle Ashley, ou la Rouquine. Quand à la voyance, t'en as encore des questions débiles comme ça ? June vient de te dire qu'elle avait de bonnes intuitions. Elle a pas de troisième oeil si c'est ça la question. Nan mais franchement c'est comme Jésus ou tout le bordel, tu vas pas à la messe écouter des conneries. Tu la prends et tu te tais, bordel.


June calme Ellen d'un sourire tranquille,


Ashley est un peu trouillarde mais du coup, elle sent bien le danger arriver. Elle a sauvé beaucoup d'hommes grâce à cette capacité. Et quand au lien avec le Fox... On pourrait dire que c'est son petit ami, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Lun 13 Juin - 18:48

J'écoute attentivement les réponses de June, une vingtaine d'hommes patrouilleraient donc... Hum... Avec quatre homme et une fille, ça va être assez risqué de pénétrer cette demeure qui semble assez bien gardé semble-t-il. Quand elle fait référence au bras droit de Haruchiki, j'en ai des sueurs froides.
Si je peux éviter de tomber sur lui, cela m'arrangerait bien... J'ai tout sauf envie de me frotter à un bras droit alors que je ne suis moi-même rien d'autre qu'un sous-bras droit, une sorte d'assistante en gros... Par contre, je ne relève pas sa remarque assez sarcastique sur une éventuelle personne parlant le japonais. Certes, on ne l'est porte pas dans notre coeur mais tout de même. C'est pourquoi je suis surprise mais aussi soulagée quand un black, dans l'assistance se propose pour m'aider. Comment il s'appelle déjà ? Mince... Je suis censée avoir appris certains noms utiles. Enfin. Je le lui redemanderais plus tard, pour l'instant je vais accepter son offre, même si j'ai des doutes quant à l'efficacité d'un black parlant japonais pour nous aider... Bref.


Merci, cela me sera bien utile. Tiens-toi prêt comme les autres à partir dès que possible.

Puis je me retourne vers Ellen qui reprend la parole et qui me fait son petit topo ironique et désobligeant. Je serre les dents. Si je la respecte, elle me doit le respect aussi. Ses remarques sont inutiles et fatiguantes.
Je la fixe donc dans les yeux, ce n'est pas parce que c'est la boss des poupées tueuses que je vais la laisser me marcher dessus, elle veut que je sauve son gars ou pas ? Elle m'énerve ! Qu'est-ce qu'elle a besoin de plus ? Que je me la ferme ? Que je me prosterne à ses pieds ou quoi ? Je serre le poing pour m'éviter de faire un geste déplacé mais je soutiens son regard avec le mien, qui, j'espère est assez froid. J'écoute donc distraitement les paroles de June. Elle pourrait m'être utile si elle a une bonne sensation du danger... Par contre... Je ne sais pas si cela me rassure ou me stresse de savoir qu'elle est aussi intime avec le Fox. Tant qu'elle ne me gêne pas...


Vous voyez Ellen, si vous aviez laisser faire June jusqu'au bout, vous ne vous seriez pas énervé inutilement. Et cela ne nous aurait pas ralentit non plus. Laissez-moi poser mes questions, laissez les autres y répondre, et laissez-moi faire mon travail. Ce n'est pas en m'agressant que vous arriverez à quoique ce soit. Vous voulez que je sauve votre homme, n'est-ce pas ? Alors laissez June et Bastian m'expliquer les tenants et aboutissants de cette histoire. Vous n'êtes là qu'en spectatrice, laissez le spectacle se faire sans intervenir.

J'en ai marre de me faire marcher sur les pieds depuis tout à l'heure ! J'ai tué pour elle, et voilà toute la considération qu'elle me porte ? J'ai tué mon meilleur ami pour ses beaux yeux ! Merde ! Elle le pige pas, ça ? Et puis... Ici. C'est encore Charlie mon boss ou Bastian, mais certainement pas elle.
Je me fiche de savoir si j'ai manqué de respect ou non, elle n'a pas à intervenir. Je me retourne vers le plan que June a ramené. Bon. Je n'ai plus d'autres questions, je vais juste passer en revue les capacités des gars qui vont me suivre et que j'ai à disposition, puis je laisserais une heure à tout le monde pour se préparer avant de partir à l'assaut de la résidence de ce sénateur véreux.
Je me déplace donc pour m'approcher des gars que Charlie a sélectionné quelques minutes plus tôt et auquel le black s'est ajouté.


Quelles sont vos spécialités les mecs ? Y a-t-il un bon tireur ? Y a-t-il quelqu'un avec des capacités de cambriolages intéressantes ? Dites-moi un peu dans quoi vous excellez et ensuite vous avez une heure pour vous préparez, prenez tout l'attirail dont vous aurez besoin, on se rejoindra devant le QG. Alors ?

Plus vite j'aurais toutes les cartes en mains, plus vite la mission pourra se mettre sur pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mer 15 Juin - 10:46

Un énorme silence s'installe quand tu reprends Ellen. Et June qui est à côté de toi, t'infliges une bonne gifle dans la figure que tu ne peux pas contrer. Elle te regarde froidement :

Jamais je ne laisserai quelqu'un parler sur ce ton à ma chef de gang ! Reste à ta place !!


Abigail, ne tente pas trop le destin, il faut savoir s'arrêter parfois... Bastian te regarde et tu sens que le prochain écart te coûtera très cher. C'est lui que tu ridiculises à te rebeller comme ça. La loi des gangs est celle des plus forts, quand tu es en dessous de la haute hiérarchie, il vaut mieux se taire.

Ton petit ami prend la parole, et s'adresse à Ellen,


Excuse la Ellen s'il te plaît. Cela ne se reproduira plus.

J'espère bien.

Charlie te fixe froidement,

Dernier avertissement. Ellen a le même pouvoir que moi sur les Niners à présent. Ne sors pas de ton rang Abigail. Ou bien va t'allier aux Yakuza.


Ils montent finalement dans le bureau tous ensembles, et tes hommes ne savent pas trop quoi dire. Ils hésitent mais ton regard de braise les encouragent à parler. Tu pourrais tuer quelqu'un pour la honte dont tu viens d'être la victime.

Tu apprends que tu as deux bons tireurs, ils manient tous les deux les pistolets mitrailleurs à deux mains, l'un d'entre eux est un pro du camouflage. Le quatrième a un don de suggestion intéressant et le petit dernier qui a à peine 19 ans tu dirais est un petit hacker...Back lui te servira d’interprète mais il est très bon en arts martiaux et tu bien sûr Ashley qui entre. Elle ne sait pas trop où se mettre et devine sans hésitation que tu es la sauveuse de son ami. Elle vient te serrer la main.


Ashley. Ravie de faire équipe avec toi. Comment fait-on alors ? Tu as un véhicule ? Des armes ? Quand part-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mer 15 Juin - 13:05

Je ne vois pas venir la gifle de June et je la reçois sans broncher. Juste surprise par la force dont elle a fait preuve. La vache !
Je n'avais pas manqué de respect autant que ça... En même temps, je n'ai fait que la même chose qu'elle, rien de plus et rien de moi car ses remarques à deux balles, elle pouvait se les garder. Enfin. A voir la tête de Bastian, et le silence dans la salle, je me rends compte que j'aurais mieux fait de me taire. En gros, j'aurais du supporter sans broncher son manque de respect flagrant, c'est ça?
Très peu pour moi... Donc ouais... Tuer pour ses "beaux yeux" ne suffit définitivement pas. Et si je lui ramène son gus là, elle fera la même chose ? Une remarque inutile et irrespectueuse ? On est peut-être des gangsters, nous sommes peut-être de la sous-merde mais on a droit à un minimum de respect comme tout habitant de New York !
Merde, merde, merde ! Qu'ils aillent tous se faire foutre ! Même Charlie qui donne le bon dieu sans confession à sa "chérie" et qui lui ouvre, ainsi, les portes des Niners en grand. Tu parles ! Comme si j'allais lui obéir à cette femme !

Ce sera la seule mission que je ferai pour elle, les autres, elle se les mettra où je pense ! Sérieux ! Putain... ça me fout la haine ! Deuxième fois d'affilée, ou troisième ? Que je me fais humiliée devant tout le monde ! Fait chier !
Je suis quoi alors à la fin ? Rien ! Un membre lambda ! Je ne les regarde même pas monter vers le bureau de Charlie, qu'ils aillent tous brûler en enfer ! Je leur ramène leur mec, et je fais silence radio pendant plusieurs jours ! Pour ce que ça changera... Mais en aucun cas, je rejoindrai les yakuza comme l'a proposé Charlie, plutôt crever que de les rejoindre...
Je me tourne donc vers ceux présents et attend les réponses que j'ai demandé. Même si au départ, ils semblent un peu timide d'un coup avant de se reprendre et de me parler enfin. Si j'en tuais un, là, qu'est-ce que ça ferait ?
Je suis tellement énervée que je ne sais même plus ce que je dis ! Est-ce parce que j'ai tué Luke que je pense ainsi ? Non. C'est faux, ça n'a rien à voir.

Je serre les poings pour reprendre mon calme alors qu'ils me font la liste de ce en quoi ils excellent. Deux tireurs, dont un plutôt bon en camouflage, un autre bon en suggestion, ça, ça peut être intéressant, un petit hacker... Hum... Pas un peu jeune celui-là? Je sais pas pourquoi mais j'ai comme l'impression qu'il n'est même pas majeur... Enfin... S'il est aussi doué qu'il le dit, il pourra être utile pour détourner la sécurité une fois sur place et nous ouvrir quelques chemins.
Back, je sais enfin son nom, qui est aussi bon interprète que fort en art martiaux. Hum... Très utile ça. Puis bien sûr Ashley...
Je me demande bien à quoi elle ressemble, cette fille à laquelle tient June. Je n'ai pas à attendre bien longtemps car une rousse entre alors dans la salle. Hum... Si c'est bien elle, elle pourra me servir pour autre chose que ses intuitions... Avec un si joli minois, elle peut très bien m'aider à séduire les hommes et à nous frayer un passage.

Elle se dirige vers moi et se présente rapidement. Est-ce que je suis contente de l'avoir sur les bras ? Aucune idée, mais elle peut être utile. Je lui serre la main également et je réponds à ses questions ensuite.


Enchantée, je suis Abigail Jones. Voici notre équipe tout d'abord, dans laquelle tu entres comme membre à part entière. On m'a parlé de ton don assez particulier et je vais avoir besoin de toi pour séduire l'ennemi. Back pourra toujours assurer nos arrières au cas où.

Je présente d'un geste large l'équipe de cinq Niners qui lui fait face. Je les laisse faire rapidement connaissance avant d'enchainer.

Pour le reste, je laisse une heure à tout le monde, pas plus pour se préparer. Prenez autant d'armes que nécessaires. Pour vous les tireurs, favorisez d'autres armes à feu que vos mitraillettes habituelles, en plus de ces dernières bien sûr. Il faut pouvoir réagir au quart de tour si un danger se pointe. Toi, prépare tout ton matos pour pouvoir infiltrer le réseau électrique ou ce que tu veux de la résidence, tu t'installeras dans la camionnette et tu nous guideras par oreillettes, je vais nous trouver ça. Back, tiens-toi prêt, prends-toi des armes de jets au cas où même si ton rôle principal sera interprète et garde du corps éventuellement d'Ashley. Quand au dernier... Prends l'arme que tu veux. On se donne rendez-vous dans une heure, dans cette salle.

Je pense avoir été assez claire quant à la place de toute le monde au sein de l'équipe. Pendant l'heure qu'il reste, je regarderai une nouvelle fois le plan des alentours de la résidence pour choisir notre itinéraire, j'irais nous chercher une petite camionnette dans ce que nous possédons comme véhicule et j'irais me changer et me préparer à l'appartement.

Vous avez des questions avant qu'on ne se sépare ?

J'attends néanmoins quelques instants pour voir s'il n'y a plus aucune question, auquel cas, il ne reste plus qu'une heure avant l'opération "libération du Fox".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mer 15 Juin - 14:17

Ils hochent la tête, et Ashley demande juste précautionneusement :

On va l'infiltrer en plein jour...?


Tes hommes se retiennent de hocher la tête, visiblement ils avaient pensés à ça... aussi. Et niveau transport, vous y allez comment, en vélo ? Et les armes, vous les trouvez où ?Il doit être 15-15h à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Mer 15 Juin - 21:13

Je la regarde avec un air un peu sceptique face à sa question. Ai-je mentionné à un moment ou un autre que le mot "jour" pour notre infiltration?
N'ai-je pas juste dire prêt dans une heure ? Il faut que je détaille tout, maintenant, au lieu d'attendre d'être installé dans la camionnette que je compte prendre auprès de Malcolm, notre fournisseur en voitures ? Je les regarde tous. Ouais. Peut-être que j'ai pas été très claire... J'ai l'impression d'être déjà fatigué de tout ça après les diverses humiliations que j'ai subies plus tôt...


Je ne me souviens pas avoir dit les mots "infiltration en plein jour", non ? Je vous ai juste demandé de vous tenir prêt d'ici à une heure. Le temps que vous regroupiez vos armes, les vôtres ou celles prises dans la réserve du gang, ou encore de vous préparez tout simplement. Je n'ai pas dit qu'une fois prêts, on irait infiltré illico presto cette résidence. Non. On planquera quelques heures pour bien observer les alentours et mettre toutes les chances de notre côté. Mais pour ça, il nous faut un minimum de temps de préparation.

Je les regarde tour à tour, qu'est-ce qu'ils voudraient bien entendre à présent?

Servez-vous dans la réserve pour les armes, il doit bien nous en rester quelques unes. Sinon, prenez dans votre réserve perso, vous devez bien en avoir, non? Moi, je m'occupe de la voiture. On se tient prêt dans environ une heure, si je suis pas là, vous m'attendrez, c'est que je serais en route avec la caisse. D'autres questions ?

Il faut que je contacte Malcolm, je ne l'ai pas encore aperçu aujourd'hui ici, c'est qu'il se trouve peut-être dans son garage. Mais où il se trouve déjà ? Mince. J'ai oublié. Et il me faudrait quelqu'un pour m'amener. Bastian ? Après ce qu'il s'est passé ?
J'ai des doutes pour le solliciter... Ne lui ai-je pas fait comprendre que c'est moi qui mènerait cette mission ? Donc je me débrouillerais seule.
J'attends d'éventuelles questions, auquel cas, je partirais me changer vite fait à l'appart', j'essaierai d'avaler un truc en passant et j'irai chercher une voiture chez Malcolm. En espérant qu'il en aura bien une, du type camionnette à me proposer puis je retournerais avec au gang récupérer mes coéquipiers avant de prendre le chemin de la résidence, en emportant le plan avec moi pour vérifier certains lieux stratégiques avec mon équipe et de les explorer un peu avant la dite infiltration finale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Le salon & le bar   Jeu 16 Juin - 19:45

Ils répondent par la négative à ta question. Quand tu vas voir Malcolm, il râle un peu car il n'aime pas devoir prêter des fourgonnettes dans les heures à venir mais ton autorité te permet de te faire entendre. Tu obtiens une fourgonnettes noire où il y a marqué "Dépannage d'ordinateurs & co".

Tes hommes sont prêts et t'attendent à l'heure prévu. Quand tu regardes à nouveau la carte, la maison d'Haruchiki est bien entourée. Libre à toi de l'infiltrer ou de faire ce que tu veux avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le salon & le bar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salon & le bar
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Le Salon des Héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: The Bronx :: Districts :: Districts & Avenues :: Arthur Avenue [Quartier italien] :: One Niners [Résidence principale]-
Sauter vers: