Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrée I Central Park [ouest]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Entrée I Central Park [ouest]   Jeu 23 Déc - 22:15

@ Abigail : après ta dure journée de travail et de discussions diverses autour des gangs, tu as légèrement le bourdon. Et c'est compréhensible. Tu n'as pas osé demander à l'un de tes collègues de t'héberger. Comment vas tu faire ? Un hôtel ? Oui ça devrait le faire. Pour un jour ou deux maximum, ce n'est pas avec 50$ que tu vas pouvoir manger, dormir et te laver comme tu l'entends! Surtout te payer des vêtements, il va falloir faire un choix...

Alors que tu flânes dans Central Park qui ne se trouve pas loin de ton travail, tu peux remarquer quelques enfants qui jouent joyeusement au ballon ou encore des couples qui se tiennent la main et se promènent gentiment. Une vie normale...Oh que ça a l'air bien...

Rêveuse, tu ne fais pas attention au "Psst" qu'on te lance alors que tu passes sur un pont en pierre pour traverser un petit ruisseau. Intriguée, tu te penches par dessus la rembarre, aurais tu rêvé ?


Psst ! Psst ! Abi !

Tu fronces les sourcils. Ah, c'est toi qu'on appelle ! Tu te dépêche de traverser le pont et tu cherches d'où provient l'appel. Quelle surprise tu as en te retrouvant face à Luke ! Il est assis devant les barrières qui empêchent l'accès au ruisseau. Il a un sac de sport près de lui, et il essaye de se la jouer incognito.

Il te fait un petit signe de tête, pour te faire comprendre que tu dois venir t'assoir près de lui. L'herbe est très froide en cette début de soirée mais ça n'a pas l'air de le gêner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Jeu 23 Déc - 22:50

J'ai fini la journée comme dans un songe. Une fois la réunion bouclée, la journée est passée dans un calme terrible... Seuls O'Malley et Marianne sont sortis faire une ronde, pour le reste... Rester assis toute la journée derrière un bureau et des papiers, y a beaucoup plus exaltant c'est sûr. Enfin, malgré tout je n'ai pas osé aborder une seule fois mon problème de logement avec le reste de l'équipe. Lee car il en était hors de question vu son esprit pervers, O'Malley et Sam car ils devaient sûrement habités ensemble, et plus d'un coloc' je sais pas si j'aurais pu le supporter ce soir... Marianne, je ne préférais pas. Si jamais je me réveillais en pleine nuit et qu'elle était là à me fixer avec son flingue? Brrr, j'en frissonne rien que d'y penser. Kevin, aucune vie sociale ce mec. Et Lucie, disons qu'elle avait l'air sympa mais au point de nouer immédiatement une relation de cohabitation? Peut-être pas...
Quand aux Summer, autant se jeter dans la gueule du loup illico presto ! Je suis pas folle. Donc plutôt que de rester au NYPD à regarder ces deux fous furieux de boulots, je préfère sortir prendre l'air. Ce matin, j'ai tellement pressée le pas que j'ai même pas pu faire un repérage des alentours. C'est que je ne suis pas souvent venue dans les parages en plus... Donc mes pas me mènent naturellement vers le plus grand parc de New York : Central Park.

Là, déjà, le moral revient légèrement mais vraiment très légèrement. De voir ces gosses jouer là-bas me réchauffent le coeur et me fait penser que finalement tout va bien à New York. Même ces fichus couples qui se donnent en spectacle ont l'air de vivre en paix.
Je soupire doucement alors que je m'aventure sur un petit pont au dessus d'un ruisseau. Ah, rester ici serait vraiment plaisant. Mais j'abandonne très vite l'idée. Il fait trop froid la nuit, même en Septembre, pour rester dehors jusqu'à pas d'heure à Central Park !
Alors que je déambule, je crois entendre un bruit d'insecte. Est-ce que c'est mon imagination? Après tout, n'étais-je pas en train de me laisser aller à la rêverie? Me reprenant très vite j'entends à nouveau ce drôle de bruit.
Puis mon surnom qui suit ! Nan mais c'est moi qu'on appelle là, non? Je regarde partout autour de moi de manière à ce qu'on ne voit pas que je cherche quelque chose puis je repère Luke. Ah, ce cher Luke. Celui-là même qui m'a abandonné deux jours plus tôt aux mains de Bastian et de Charlie, et qui semble leur avoir donner quelques informations sur mon compte.

Je m'approche de lui, un sourire carnassier au village. Ah, ce très cher Luke ! Quelle bonne blague de le voir ainsi dans ce parc ! Me retenant de le frapper au visage d'une gifle bien sentie, je m'assoies à côté de lui en frissonnant de froid. Brr, l'herbe n'est pas très chaude à cette heure-ci. D'ailleurs quelle heure il était là, déjà?


Que me vaut donc la visite d'un faux compagnon? Tu te souviens encore de moi? Eh ben ça ! Si je m'y attendais ! On m'aurait prévenu que j'en aurais ri quand même !

J'avais prononcé ces paroles en le fixant bien tranquillement du regard. Puis, je tourne mon visage vers les enfants qui jouent plus loin.

Plus sérieusement... Qu'est-ce que tu m'veux Luke? ça t'as pas suffit de me lâcher dans ce bureau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Jeu 23 Déc - 23:19

Luke te fixe et fait une moue, il marmonne un instant dans sa barbe, sachant parfaitement qu'il a tord et que tes propos sont avérés. Tu peux lire un peu de regret dans ses beaux yeux bleus.

Il pousse le sac de sport près de toi.


Tiens, c'est tout ce que j'ai réussi à récupérer de tes affaires après la descente de Bastian dans ton appartement... Désolé, y'a sûrement pas tout mais bon, j'ai fait ce que j'ai pu.


Lorsque tu ouvres le sac, tu peux trouver quelques vêtements de rechange. Ta brosse à dent, dentifrice, brosse à cheveux, quelques cadres avec des photos de tes parents et de tes frères, et le bijou de famille que ton père t'a offert lors de l'ouverture de ton cabinet de détective : une montre à gousset en or avec ton nom de famille gravé dessus.

Luke se lève, et murmure :


Je pense que c'était important pour toi. Pour ce qui est du reste, il a tout vendu, tes meubles, et autre. Ton appartement est de nouveau à louer, il ne t'appartient plus. Je suis désolé...Maintenant je vais m'en aller Abi. Bon courage.

Il commence à s'éloigner et il se retourne pour te dire,

Bastian m'a dit de te dire qu'il te tient à l'oeil et qu'il te téléphonerait bientôt. D'ailleurs tu dois t'arranger avec Dean pour qu'il t'autorise à aller sur le terrain... A plus Abi !


Il va pour s'en aller. Le laisse tu partir ou bien..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Jeu 23 Déc - 23:38

Je ne veux surtout pas céder face à son regard. Je sais que je l'ai blessé mais et moi alors? Il m'a blessé encore plus quand j'ai appris qu'il avait participé à ma "révélation" auprès du grand patron. C'était vraiment sympa de ma part de lui adresser la parole après tout ça, même si ce n'était pas gaieté de cœur.
Lorsqu'il s'excuse, je tiens bon. Ne surtout pas le regarder ou je vais encore craquer comme dans la journée. Mais lorsqu'il me parle du sac de sport que j'avais repéré avant de m'installer à côté de lui, je lui lance un regard de surprise. Ainsi, il avait quand même pensé à me garder quelque chose de cet appartement?

J'ouvre le sac et fouille à l'intérieur. Les vêtements de rechange, ma brosse à dent, ma brosse à cheveux et mon dentifrice passent très vite au delà de mon regard. Ce qui m'intéresse, ce sont les cadres photos qu'il a réussi à récupérer et la montre à gousset que mon père m'avait offert pour l'ouverture de mon cabinet de détective... Seigneur, de voir ces objets là entre mes mains me fait vraiment chaud au cœur après une telle journée. Au moins, me reste-t-il finalement quelque chose... Je n'ai pas tout perdu après tout.
J'observe quelques instants les visages de mes parents et de mes frères avant de ranger les cadres dans le sac et de l'approcher de moi.
Bien, au moins je pourrais me changer pour demain. Alors seulement je tourne mon visage pour apercevoir celui de Luke, mon ex-compagnon de mission... J'ai le coeur serré au fur et à mesure qu'il parle et qu'il se lève pour s'en aller.
Pourquoi j'ai la gorge nouée face à ses paroles? Parce qu'il dit tout haut ce que je n'arrête pas de penser tout bas depuis ce matin? Parce qu'il vient tout simplement d'étaler ma vie comme s'il s'agissait de la une d'un journal? Faut croire que oui car une boule se forme dans mon estomac. Je n'ai plus d'habitat...

Je voudrais dire quelque chose mais je n'y arrive pas. Les mots restent bloquer. Il s'éloigne. Vite, dit quelque chose. Il va te laisser, seule, dans Central Park, à deux pas du NYPD et tu dis rien? Allez... Abi... Vite !
Ah il revient ! Il me dit que Bastian me recontactera. Il s'éloigne de nouveau. Nan, t'en vas pas...


Luke ! Attends ! Me laisse pas... Attends... Reste... encore un peu. S'il te plait... Luke

Si lui aussi s'en va et m'abandonne, je serai effectivement seule. Faut que je le retienne, faut que je le retienne ! J'en ai des larmes de désespoir. Pourquoi il ne peut pas, ne serait-ce qu'une fois, me dire une chose sensée et gentille? Pourquoi ne voit-il pas que j'ai besoin d'aide? Pourquoi ne le voit-il donc pas?

Aide moi...

Je murmure simplement ces deux mots de peur de les faire disparaitre en parlant trop fort et je lance un regard larmoyant à mon ex-compagnon de mission. Qu'il m'aide ! Je vous en supplie, qu'il m'aide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Jeu 23 Déc - 23:53

Il te regarde sans trop comprendre, après tout, tu as été assez acerbe il y a à peine quelques minutes avec lui. Il semble hésiter et regarde autour de vous, il s'avance néanmoins vers toi.

Face à lui, tu es légèrement plus petite. Luke doit mesurer environ 1m80, cheveux noirs ébouriffés, yeux bleus. Il est habillé d'une veste en cuir et d'un jean avec des boots noires. Il se gratte la tempe,


Que veux tu que je fasse pour t'aider Abi ?

Il semble prêt à t'écouter, et à t'aider surtout. Un peu de douceur dans ce monde brutes ? Tu n'as plus qu'à demander. Mais t'es tu posée la question sur le pourquoi du comment Luke a accepté de vendre ses informations sur toi à Bastian et Charlie ? Crois-tu qu'il a fait ça pour le plaisir ? Ou peut-être pour l'argent...? Qui sait. N'oublie pas ce que tu as appris aujourd'hui. Il ne faudrait pas perdre ta chance !

Dis moi tout, je ferais ce que je peux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Ven 24 Déc - 14:52

J'étais soulagée de voir qu'il s'était arrêté et qu'il revenait vers moi. Mais que dire à présent? J'avais vraiment parler sous le coup du désespoir... Par quoi commencer? Est-ce que je pouvais encore avoir confiance en lui? Est-ce que je pouvais croire en ces paroles d'excuses et ce geste de réconfort, qui était autre que de m'avoir rendu des affaires très personnelles?
Je le regarde, toujours assise à côté du sac de sport, les genou repliés contre moi-même comme pour me protéger de quelque chose. Il est grand... Très grand, trop peut-être en cet instant précis... Je l'ai supplié de rester mais serais-je capable de lui demander une faveur? De lui parler de mes problèmes? Je sais que je suis assez fière... Mais est-ce le moment de l'être?

Je le regarde et ravale des larmes de désespoirs face à ses mots. Qui lui dire et que lui demander? J'ai tellement de chose à lui dire... Tellement de questions à lui poser et pourtant... Et pourtant j'hésite, oui j'hésite, pourquoi? Est-ce que je m'en voudrais de m'être ainsi laissée aller face à lui? Lui, qui m'a trahi? Mais d'un autre côté... Comment savoir si c'est vraiment de la trahison et non pas autre chose? Je le regarde.


Je... J'ai quelques problèmes Luke... Tu crois vraiment, que tu peux m'aider? Et... Et qu'est-ce qui pourrait me faire croire que tu seras alors sincère? Je... Ce n'est pas que je n'ai plus confiance en toi mais... Je sais pas... Je me sens perdue. Et puis, ne plus rien avoir pour soi c'est assez difficile...

Je me mets à rire nerveusement. Nan mais je suis folle ou quoi? Rire dans un moment pareil ! Je fais vraiment pitié, je ne me reconnais vraiment plus !

Excuse moi... Oublie... J'aurais une faveur à te demander... Si tu peux bien sûr. Est-ce que... Est-ce que tu aurais un endroit où dormir pour moi cette nuit? Juste cette nuit, c'est pas grave, juste cette nuit? Je n'ai vraiment pas envie de dormir sur une chaise, derrière un bureau du NYPD...

Je sais que je devrais le questionner sur le gang mais là, tout de suite, je n'en ai pas la force. Je n'ai envie que d'une seule chose, me poser quelque part durant plusieurs heures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Ven 24 Déc - 16:30

Lorsque tu lui demandes ce qui pourrait prouver sa sincérité, tu réalises que tu l'as blessé. Il baisse les yeux, fixe l'herbe, il a du mal à encaisser visiblement. Il laisse passer cinq bonnes minutes de silence avant de t'adresser la parole, sa voix tremble légèrement :

Abi... Tu peux même pas savoir à quel point je m'en veux... Jamais j'ai voulu lâcher toutes ces infos sur toi, tu sais... On faisait une si bonne équipe que pour rien au monde je ne t'aurais trahi... Mais, Bastian m'a coincé un soir. Et,...Et, il a menacé de te tuer, enfin de me charger de te tuer... si je ne lâchai pas le morceau.

Il avait repéré notre complicité, et le degré de réussite de nos missions quand on bossait ensemble. Et surtout le fait que lorsqu'on se séparait, j'avais l'air inquiet. En fait, pour ton boulot de détective, je l'ai su lors de notre deuxième mission. Tu poses trop de questions, tu essayes de paraître naturel mais pour moi qui suis dans le gang depuis longtemps, ça m'a sauté aux yeux. Alors je t'ai suivi, et j'ai tout découvert. Mais j'ai rien dit, jusqu'à ce que Bastian me coince.

J'ai pas réclamé d'argent tu sais... Il m'a donné que le droit de me taire. Et puis... Je devais pas venir te voir ce soir, tu sais ? Je défie son autorité là... Bref, c'est pas important... Je comprends que tu hésites à me refaire confiance. Mais tu sais Abi, moi, je te ferais toujours confiance, si j'ai accepté de tout lâcher, c'est parce que j'étais persuadé que tu t'en sortirais.

Il avale difficilement sa salive, puis il s'accroupit devant toi. Il te regarde. Et au moment, où il reprend la parole, une pluie fine commence à tomber sur New York. Le ciel s'assombrit de plus en plus, il te fait lever, en t'attrapant par la main,

J'ai rien sur Manhattan, je suis désolé... Mais si tu veux, je peux te payer l'hôtel... il y en a un, à deux rues de Central Park. C'est pas le grand luxe mais tu auras au moins un endroit pour dormir...

Il commence à sortir son porte feuille, et te tend un billet de 100$

C'est tout ce que j'ai pour le moment, désolé, je suis un peu à sec moi aussi. Les Niners me tiennent et bien en plus... Je suppose que tu n'as plus besoin de moi maintenant ? Je peux m'en aller ?

Tu ne lis que de la sincérité dans ses beaux yeux bleus. Il doit avoir dans la trentaine, ce n'est qu'un homme brisé et rien qu'à le regarder, tu peux le sentir. Après tout, deux mois à travailler ensemble non stop, ça ne s'oublie pas. La pluie mouille doucement ses cheveux noirs, et il faut avouer que ça accentue son charme masculin... Luke n'est pas n'importe qui, il est ou était ton ami, il ne faut pas l'oublier. Fierté ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail J. Farlos

avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 40

Feuille de personnage
Karma:
1/7  (1/7)
XP:
160/160  (160/160)
Respect:
95/150  (95/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Ven 24 Déc - 17:36

J'ai vraiment beaucoup de mal à retenir mes larmes face à ses aveux. Tant, que je détourne moi aussi la tête alors que lui-même fixe l'herbe intensément, n'osant pas me voir. Que répliquer face à des aveux pareils? Je l'ai encore blessé. Faut croire qu'en ce moment je ne fais que ça, blesser encore et encore quand je ne suis pas moi-même blessée. Je crois qu'il est vraiment temps que je dorme ou que je m'avale un truc car je sature niveau mental.
Cette journée a vraiment été beaucoup plus éprouvante que prévu et cela, même si cet après-midi je n'ai rien fait à part feuilleter de la paperasse ou voir Kevin pianoter sur ses ordinateurs... Rien de bien passionnant en somme mais pour cause d'un retard et d'un certain coup de fil j'avais les nerfs en pelote...

Alors comme ça il a tout fait pour me protéger sans que je le sache? Finalement, je me rends compte qu'il a toujours été fidèle à notre amitié... Car oui, nous sommes devenus amis au fil des jours. Il faut croire que Bastian est beaucoup plus dangereux qu'on ne peut le croire mais comment tiennent-ils donc Luke? J'aurais voulu en savoir plus mais je ne pense pas qu'il aurait accepté de parler. J'ai l'impression qu'il veut à tout prix s'en aller et de savoir qu'il a braver l'autorité de Bastian, justement, pour venir me voir personnellement ce soir me fait chaud au cœur et me remonte le moral. Non, notre amitié n'est pas encore brisée et la gentillesse qu'il a prise avec moi est un véritable baume.
Je relève la tête quand il fait mine de chercher quelque chose dans son porte-feuille, m'en fichant comme pas deux de la pluie qui commence à tomber sur la ville. Il ne va tout de même pas me donner de l'argent? Il doit être tout aussi endetté que moi ! Il ne peut pas faire ça !

Étant debout face à lui je me rends compte que même si je protestais il insisterait. C'est du Luke tout cracher ça, alors plutôt que rouspéter je le regarde me tendre un billet de 100$.
Je lève ma tête pour fixer mes yeux dans les siens.


Tu ne devrais pas me donner cet argent Luke... Si tu es dans la merde aussi, tu devrais le garder mais je te promet que je te le rendrai dès que possible. Tu n'as pas à te priver pour moi, ça n'en vaut pas la peine.

Et là, je lui adresse un sourire chaleureux et franc avant de reprendre la parole.

Dépêche toi de filer... Je... Merci, pour tout : tes paroles et ton aide. Merci Luke, je te revaudrais ça. Allez, file ! Dépêche toi !

Je lui fais un beau sourire en lui faisant un signe de la tête signifiant qu'il ne vaut mieux pas qu'il reste. Je ne me sens pas très bien, j'ai pas envie qu'il voit mon état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   Ven 24 Déc - 18:11

Il serre ta main et froisse légèrement le billet du même coup, il te sourit. Tu sens ses bras trembler. Et qu'il se retient de faire quelque chose vu le mouvement de ses épaules à l'instant. Il allait t'enlacer ou était-ce ton imagination ?

Finalement, il garde ta main dans la sienne et il te tire vers la sortie la plus proche,


Viens, je vais t'emmener jusqu'à l'hôtel.


Il attrape ton sac de sa main libre et file d'un pas rapide vers les rues de Manhattan... T'emmenant enfin vers une bonne nuit de repos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrée I Central Park [ouest]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée I Central Park [ouest]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Guess who I am - Lily
» ✿ Groupe 4 - Central Park
» INTRIGUE : La défense de New-York - Central Park

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: Manhattan :: Midtown :: Central Park-
Sauter vers: