Gangs of New York Épisode 3 : La Rose et ses Épines donne lieu à une guerre sanglante entre gangs et citoyens de New York. Une question : en sortirez-vous vivant ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Episode I : Les faucheurs

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Episode I : Les faucheurs   Jeu 26 Jan - 12:12

Périphérie nord de New York, unique ville survivante.

Tu entres dans l'hôtel capsule deux étoiles. Tu es au niveau deux des périphéries nord. Elles sont plus confortables que celles du niveau un et zéro. Mais aussi beaucoup plus cher. Néanmoins, ton petit boulot dans le Coffee Shop te permet de te payer une capsule deux étoiles. C'est à dire qu'elle comprend une douche personnelle, un lit, et un petit écran holographique pour regarder les informations.

Tu te laisses tomber sur ton lit. Ton cœur bat encore la chamade à cause de ta course. Tu as manqué y passer. Tes nano-robots s'agitent en toi, tu les sens. Qu'est-ce que c'était, ce passage entre les étages ? Tu as eu peur. Et d'un coup, tu t'es retrouvée au second étage de cet immeuble mal famé. C'est à n'y rien n'y comprendre...

La douche que tu prends ensuite te fait du bien. Elle te calme mais tu as de plus en plus peur. Et si le dealer te retrouvait ? Il pourrait te faire la peau... Non, pas d'inquiétude à avoir, il doit avoir autre chose à faire, ha ha...

Tu entends qu'aux informations, des gangsters ont été tué lors d'une fusillade dans les égouts des périphéries. Pas d'autres informations à ce sujet. Plusieurs publicités présentant les augmentations à la mode en ce moment sont diffusées ensuite. Elles coûtent les yeux de la tête. Tu fermes les yeux et une voix résonne dans ta tête :


Tu es Ashley ? Merci, de m'avoir activé.


Tu tournes ton regard dans tous les sens, tu es seule dans ta capsule. Et les bruits sont isolés. D'où peut bien venir cette voix ?

Ce n'est pas la peine de me chercher. Je suis en toi. Quand tu as traversé cet étage... Ta peur m'a atteint et a déclenché une évolution des nano-robots qui sont nés en toi... Je crois que nous avons évolué en quelque sorte... Tu es sûre que tu veux continuer à jouer avec les gangs ? C'est dangereux, tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Jeu 26 Jan - 15:20

Je prends une longue inspiration, comme pour me préparer à ce qui va venir. Ca y est, je deviens folle. Une voix qui n'est pas moi parle à l'intérieur de ma tête.

Je traverse les plafonds et j'entends quelqu'un parler dans ma tête. En fait, c'est plus probable - et plus rassurant - de se dire que ce n'est qu'un mauvais rêve...


Ce n'est pas la peine de me chercher. Je suis en toi. Quand tu as traversé cet étage... Ta peur m'a atteint et a déclenché une évolution des nano-robots qui sont nés en toi... Je crois que nous avons évolué en quelque sorte... Tu es sûre que tu veux continuer à jouer avec les gangs ? C'est dangereux, tu ne crois pas ?

Et voici que la voix intérieure me dit des choses qui, cousues ensemble, pourraient presque paraître censées. J'hésite. Je succombe et me décide à répondre, à haute voix :

Est-ce que... vous êtes réelle ?

Mais que je rêve ou non, cette voix semble faire appel à ma conscience, ou agit comme une manifestation de celle-ci. Non, ce n'est pas sage de faire ce que je fais, mais...


Je ne joue pas... Et je ne vise pas particulièrement les gangsters, mais il s'avère que parmi la clientèle potentielle, ils sont les plus faciles d'accès. Je n'ai pas envie de rester dans ce trou toute ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Jeu 26 Jan - 16:18

Ta voix résonne dans la pièce. C'est vraiment étrange de se parler à soi même, n'est-ce pas ? Les actualités continuent, encore une tempête de gaz OKA-2 qui approche. Il est conseillé à tous les habitants des périphéries de rester chez eux dans les deux jours qui viennent ou du moins de porter des respirateurs pour pouvoir sortir et ne pas mourir d’asphyxie.

Tempête en prévision. Portez bien vos masques lorsque vous sortez dans les périphéries. Vous pouvez en acheter à tous les points de ventes et cliniques du laboratoire ARIM

Le gaz OKA-2 est issu des armements nucléaires utilisés lors des guerres pour la survie. Ils viennent vers New York toutes les deux semaines environ. Ce gaz est mortel, une fois dans votre organisme, il détériore les nano-robots et se nourrit de vos organes jusqu'à la mort. C'est une morte lente et douloureuse, ne risquez pas votre vie
, reprend une présentatrice.

La voix dans ta tête reprend doucement,

Réelle ? Je ne sais pas. Qu'est-ce que la réalité aujourd'hui ? Un monde de destruction ? Je sais que je vis en toi depuis ta naissance en Angleterre mais... J'étais endormie jusqu'ici.

Le journal se coupe pour un bulletin spécial :

Les Mowers ont encore frappé ! Ce gang de la périphérie sud classé comme l'un des plus dangereux jusqu'ici reconnu a attaqué un fourgon d'Axion en route pour les cliniques des périphéries sud. Ils ont réussi à voler environ 2000 litres d'Axion pure. C'est une énorme perte pour la société ARIM qui a décrété qu'ils ne fourniraient pas plus d'Axion à cette périphérie jusqu'à la nouvelle date de livraison.

Si les citoyens ne se donnent aucun mal pour arrêter ces malfaiteurs, alors qu'ils vivent avec et ne viennent pas se plaindre ! Un discours bien dur mais pourtant frappant ! Les dirigeants du Centre n'ont pu qu’acquiescer.

Hm... Les Mowers. Ils ont l'air assez intelligent pour ne pas se faire prendre, peut-être est-ce vers eux qu'il faut se tourner, et non pas vers le petit dealer qui a manqué courir à ta perte ? Mais qu'aurais-tu à leur proposer ?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Jeu 26 Jan - 19:47

Je n'écoute la télévision que d'une oreille. Trop confuse. Je me pince l'avant-bras gauche. Douleur. Je me redresse pour m'asseoir sur ma couche. Je tends mon bras vers la table de chevet non loin pour y attraper mon paquet de cigarettes. J'en allume une, avant de me rendre compte que c'est ma dernière.

Je fume peu. Occasionnellement, quand l'envie me prend. Ca doit être la première fois que je me suis dit "j'ai besoin d'en griller une."


Comment est-ce-que je dois t'appeler ?

Je pose la question dans un nuage de fumée blanchâtre. La boîte à images continue à débiter un flot de paroles que je n'analyse pas.

Hm... Les Mowers. Ils ont l'air assez intelligent pour ne pas se faire prendre, peut-être est-ce vers eux qu'il faut se tourner, et non pas vers le petit dealer qui a manqué courir à ta perte ? Mais qu'aurais-tu à leur proposer ?

Oh là, ralentis... Je croyais que c'était trop dangereux ? Et tout d'un coup je devrais aller mettre le nez dans les affaires d'une des bandes les mieux organisées du coin ? De quel côté es-tu, exactement ?

Mon esprit décortique l'attitude de la voix. Mon ton reste calme, mais je me sens perdue. J'ai besoin de prendre une décision, et de reprendre le contrôle. Je laisse tomber le mégot dans le cendrier posé à côté. Je reste pensive de longues secondes.

S'ils ont volé une telle quantité d'Axion, ils comptent probablement la distribuer à des revendeurs un peu partout sur le territoire. Je pourrais probablement contribuer à cette distribution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Jeu 26 Jan - 20:33

La voix est neutre et ne change pas d’intensité malgré le débit de parole. Il y a un silence qui passe avant qu'elle ne réponde, lentement :

Je n'ai pas de nom. Je n'en ressens pas le besoin mais tu souhaites m'en donner un... Quand à ta question concernant le gang des Mowers, je ne fais qu'enregistrer des informations intéressantes que les médias transmettent.

Si tu as été à cet appartement malgré le danger que cela représentait, j'en conclu donc que tu es décidée à travailler dans l'illégalité pour gagner plus d'argent. Je ne veux en aucun cas t'influencer. Je n'en ai aucun droit et surtout aucune utilité.

Réfléchis, si tu te fais tuer, je meurs aussi. Je ne veux juste pas te contrarier. Après si tu veux faire la barman et servir du café toute ta vie, je l'accepte. Ce n'est pas si désagréable au fond ? On y fait des rencontres sympathiques dans ce café.

Tu comprends ?

D'ailleurs, pour ce qui est de l'idée pour le rôle de dealeuse, ce n'est pas bête. Tu as des augmentations intéressantes, la course est conseillée pour semer la police si on te prend en possession d'Axion trafiqué et détourné. Tu as une idée de comment procéder à une rencontre ?

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Jeu 26 Jan - 21:59

Très bien. Ne pressons pas les choses, alors. Je te baptiserai lorsque je te connaîtrai un peu mieux.

Je n'ai toujours pas vraiment exclu l'idée que je suis en train de devenir folle, mais... Pouvoir parler à quelqu'un de ces choses est extrêmement rassérénant. Je me décontracte un peu et fais courir mes doigts sur les draps qui recouvrent mon lit. Je prends conscience de ce qu'elle me dit.

Réfléchis, si tu te fais tuer, je meurs aussi.

Je me relève, direction la salle de bains où je vais prendre une gorgée d'eau. Mon visage blanchâtre se reflète dans la glace poussiéreuse.

Je suis désolée. Si ce que tu dis est vrai, j'espère que tu ne souffriras pas trop de cette dépendance. J'ai tendance à faire beaucoup d'erreurs.

Je n'ai aucune idée de comment je pourrais contacter les Mowers. Mais j'aimerais le faire... Ou plutôt, c'est une option qui me semble viable. J'aurais tendance à favoriser l'approche frontale, mais je ne sais même pas où je pourrais les trouver.

Une autre possibilité serait d'attirer leur attention pour que ce soit eux qui me trouvent. Hmm... Mais j'aurais tout de même besoin d'un point de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Ven 27 Jan - 20:33

Même si le ton de la voix de change pas, tu peux deviner que ta réponse ferait sourire tes nano-robots s'ils en étaient capables. Un petit silence passe de nouveau avant que la discussion ne reprenne :

C'est vrai que tu sembles étourdie. D'après ce que j'ai retenu des médias. Les Mowers se trouvent dans la périphérie sud. Se rendre là bas serait peut-être un bon point de départ.

Mais du coup, vu que le voyage est assez long, il faut peut-être que tu prévois quelques affaires, sans compter que tu devras traverser la tempête de gaz. Dommage que tu ne sois pas améliorée au niveau 2, cela aurait été un jeu d'enfant pour la traverser...

Par où veux-tu commencer alors ?


Tu sens très bien qu'elle ne veut en rien t'influencer mais t'aider et vivre en harmonie avec toi. Du moins... Pour le moment. Ta dernière piqûre d'Axion remonte à hier matin. Il ne faudra pas trop tarder pour la suivante. Mais, as-tu assez d'argent pour te payer une seringue et des affaires ou des informations pour le voyage que tu comptes entreprendre ? Avec la chambre capsule, il ne te reste qu'une trentaine de dollars à tout casser sur ta puce de crédit. La seringue coupée coûte 100 dollars.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Sam 28 Jan - 6:09

Je ressors de la salle d'eau pour enfiler mon blouson, et je me prépare à ressortir de la chambre. Si je traîne trop, je vais me retrouver coincée ici pour un bout de temps, et sans mon "fix", je ne donne pas cher de ma peau.

Je dois avoir assez pour me payer un masque à gaz... Mais après ça, je suis fauchée.

Je fais un tour d'horizon des choses que je devrais emmener. Je finis par isoler trois choses qui me semblent utiles : Un couteau, ou une autre arme blanche que je pourrais utiliser pour ma défense si quelque chose devait arriver ; une bouteille d'eau ; un plan de la ville, si j'arrive à en trouver un, étant donné que je serais sans doute amenée à me déplacer à pied. Une fois ces différents objets réunis, je m'apprête à passer la porte de mon appartement pour me diriger vers le point de vente ARIM le plus proche.

On va commencer par aller acheter un masque, et puis directement vers la périphérie sud après ça. Une fois là-bas, et bien... on avisera, j'imagine. En fonction de la situation... Ce sera toujours plus productif que de rester ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Sam 28 Jan - 12:15

Tu fourres tes maigres affaires dans tes poches et quittes donc l'hôtel capsule pour de bon. Le gérant te remercie pour tes nombreuses nuits passées en son sein et t'offres un plan des périphéries contre un de tes sourires. Ce genre de choses reste gratuit, le Centre les met à disposition dans chaque point de vente et les petits magasins ou les hôtels en ont toujours quelques-uns en réserve. Ils sont sous forme tactiles et se rentre dans une petite poche. Il suffit de l'activer avec un toucher et il apparaît devant tes yeux. Dessus apparaît alors ta position dans la périphérie ainsi que l'étage dans lequel tu te trouves. La lumière bleutée qu'il émet t'éclaire un peu. Pour choisir une direction, tu as juste à lui indiquer ta destination. Il te trace un chemin simple, tu peux choisir les raccourcis pour aller plus vite mais la plupart du temps ils sont à l'étage zéro où les pires racailles traînent.

Tandis que tu regardes ton nouveau plan, tes pas te mènent à l'extérieur où l'obscurité règne en maître depuis très longtemps. Le temps de voyage est estimé à 4 jours par l'étage 2, 3 jours pour l'étage 1 et 2 jours par l'étage 0. A toi de décider par où tu souhaites passer.

Tu désactives le plan et commence à marcher en direction du point de vente du laboratoire ARIM dans ton coin, il y a une queue monstrueuse, et tu perds deux bonnes heures pour un masque recycleur qui te coûte 15 dollars. Il est valable pour deux tempêtes.


C'est affreux comme le Centre profite de vous. Quinze dollars pour un machin qui ne fonctionnera que deux fois...! Se permet de souffler ta puce. Enfin, nous devrions nous mettre en marche...

Quelques heures après, comme l'avait annoncé la présentatrice, tu vois les rues sombres se remplirent de fumée. Tu installes directement ton masque sur ton nez et ta bouche. L'air y est purifié et tu peux marcher dans la fumée sans en subir les mauvaises conséquences. D'autres personnes marchent à tes côtés avec leurs masques, en piteux état et chargés de leur baluchon de voyage.

Alors que tu es arrêtée et te tâte pour l'étage que tu vas choisir, quelqu'un te tapote l'épaule, tu sursautes, en pensant que cela pourrait être le dealer qui t'a reconnu. En fait, c'est juste Billy, un client du Coffee Shop où tu bosses, s'il le pouvait il te ferait un sourire mais avec son masque c'est impossible :


Salut Ash, tu vas bien ? Tu ne bosses pas aujourd'hui ? Pourtant Mike m'a dit qu'il aurait besoin de tout son personnel en vue de la tempête. Beaucoup de monde se réfugie chez lui en attendant que le gaz parte. C'est moins cher de payer du café et dormir sur place que de payer des hôtels bulles hors de prix... Hein, mais tu sais de quoi je parle...

Billy a toujours été très agréable avec toi, il a une trentaine d'années et des charmants yeux noisettes ainsi que des cheveux blonds toujours emmêlés et ébouriffés. Il discute souvent avec toi lorsqu'il passe le soir. Tu sais qu'il travaille dans le service de recyclage, c'est à dire qu'il déménage les déchets et les emmènent directement à la broyeuse plasmique qui les réduit à une lave de couleurs variées.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Dim 29 Jan - 0:32

Le plan interactif sera d'une grande aide, et je suis contente d'avoir pu le récupérer. Je réfléchis aux différentes options qui me sont laissées tout en avançant vers la clinique. Je veux arriver sur place le plus rapidement possible, mais passer par l'étage 0 m'effraie énormément. C'en est presque ironique lorsque l'on sait la raison pour laquelle je voyage. L'itinéraire passant par l'étage 1 me semble néanmoins être un compromis acceptable. Alors que je prends ma décision, j'arrive au guichet et effectue mon achat.

C'est affreux comme le Centre profite de vous. Quinze dollars pour un machin qui ne fonctionnera que deux fois...!

Je ne réponds pas. Peut-être par résignation, après ces nombreuses années à vivre cette injustice au quotidien. Peut-être parce que j'espère encore qu'il y a une excellente raison pour que les choses soient ainsi. Peut-être parce que ça pourrait être encore pire, et que je ne préfère pas avoir à l'imaginer.

Je décide de changer de sujet en faisant part de ma décision à la voix.


On va passer par les rues du premier étage. Le voyage est un peu plus long que si nous descendions plus bas, mais c'est un peu plus sûr.

La tempête de gaz recouvre la ville, et j'ai un instant de fascination puérile pour ce changement soudain, contemplant la fumée colorée qui obscurcit ma vision tandis que j'enfile mon masque. Une tape sur l'épaule me fait sortir de ma rêverie dans un sursaut. Je me retourne pour apercevoir l'un des habitués du "Mermaid's", mon lieu de travail.

Il me faut son intervention pour me rendre compte des risques que je prends en entreprenant mon périple. Le fait que je ne me rende pas sur mon lieu de travail, et ce pendant plusieurs jours, risque fort de mener à mon licenciement. Quitte ou double, en quelque sorte.

Dans tous les cas, il faut que j'essaie de broder une réponse pour mon interlocuteur.


Bonjour... En fait, je... J'ai quelques ennuis en ce moment. Je ne vais pas pouvoir bosser ces prochains jours. Je n'ai pas encore eu le temps de prévenir Mike. Je l'appellerai tout à l'heure.

Après une courte hésitation, je me hasarde à ajouter quelques détails pour ne pas l'alarmer.

Ma mère est tombée malade, et elle vit dans le Sud à présent. Je vais aller m'occuper d'elle jusqu'à ce qu'elle aille mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Lun 30 Jan - 20:47

Il te fait un sourire désolé et te pose une main amicale sur l'épaule,

Ah je vois. Malade hein... Et bien fais bon voyage ma grande. Ça va me manquer ton jolis minois au café, se permet-il de dire. Tu sens qu'il est peiné pour toi : l'unique maladie qui existe au 30ème siècle c'est le manque d'Axion.

Et lorsque ça arrive, la famille se rassemble désespérément autour du souffrant jusqu'à ce qu'ils voient ses nano-robots prendre le contrôle du corps hôte et la vie quitter les yeux de l'être aimé. Combien de drames familiaux y a t-il eu dans ce genre...? Des millions sans doute.

Fais bien attention à toi, surtout. Les rues ne sont pas très sûres dans les périphéries, surtout pour une fille.

Il retire sa main et te serre contre lui avant de partir d'un pas rapide. Tu ajustes ta veste en cuir et ton masque avant de reprendre ta marche. Tes pas te mènent à l'étage inférieur de la périphérie nord. Tu te sens en sécurité sur ton territoire mais à peine foules tu l'étage 1 que le stress et l'inquiétude te gagne doucement. Tu ne peux t'empêcher de surveiller du coin de l’œil tous les mouvements des punks encapuchonnés. Surtout les noirs. Ils font partis du gang des Chronos pour beaucoup d'entre eux. Et ils sont facilement repérables : ils sont tous équipés de bras augmentés que tu peux voir malgré leur sweat à capuche. Tant que tu ne t'approches pas, il n'y a pas de problème.

Comme tu es prudente et pressée, tu passes par la périphérie est pour rejoindre la périphérie sud. Ton voyage se passe plus ou moins bien. Par moment tu as tellement peur que tu coures comme une forcenée à travers les échoppes et la foule. Tu te sens épiée malgré toi. La voix dans ta tête te laisse en paix tout au long du voyage. Tu es obligée de dormir prudemment dans des coins sombres sur un œil.

A l'aube du troisième jour, tu pousses un soupir de soulagement en voyant le panneau indiquant que tu es dans la périphérie sud. A l'étage 1. Tu croises des hommes et femmes revenant couverts de cendres. Quelques murmures t'apprennent qu'ils rentrent des mines et ta carte CNR te confirme leurs dires.

Alors que tu es de nouveau immobile et cherche ton chemin entre deux rues, tu sens qu'on te fixe. Avec insistance. Jusqu'à ce qu'une voix perce avec un léger ricanement :


Alors, on est perdu ma ptite demoiselle ? Hin hin... Jpeux ptêt t'aider...


Tu fais volte face et te trouve nez à nez avec un homme modifié sur la moitié du visage et qui ne semble pas très amical. La voix dans ta tête t'avertit que trois autres personnes sont là et t'encerclent.

Alors ma jolie, qu'est-ce tu fais toute seule ici ?...

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Mar 31 Jan - 19:18

Billy est plus empathique que ce que je pensais. Je suis un peu prise au dépourvu lorsqu'il passe ses bras autour de moi, et je pense que mon malaise transparaît malgré moi dans mon attitude. Je le salue poliment lorsqu'il prend congé avant de reprendre ma route.

Le voyage se passe mieux que je n'aurais pu l'espérer, et l'arrivée dans la périphérie sud en est presque un soulagement. Ou du moins, elle le serait si elle ne soulevait pas de nouvelles questions quant à la marche à suivre, l'objectif à atteindre, ou même les raisons qui font que la voix ait été silencieuse ces derniers jours. Alors que ces pensées s'agitent dans mon esprit, je suis tirée de ma réflexion par un son que je ne peux m'empêcher d'identifier comme menaçant.



Alors, on est perdu ma ptite demoiselle ? Hin hin... Jpeux ptêt t'aider...

Je fais de mon mieux pour garder mon calme. Si je veux être capable de continuer sur la voie que j'ai choisie, je ne dois pas me laisser démonter par ce genre de situations. Je reprends un peu d'assurance et soutient le regard de l'homme qui m'interpelle.

M'aider ? Peut-être. Quel genre d'aide tu serais en mesure de proposer ?

Consciente des risques que je prends, j'essaye d'analyser ma situation et les options qui s'offrent à moi si la conversation devait tourner au vinaigre. Je commence par évaluer la carrure de mon interlocuteur, sa force physique, et si ses membres comportent des modifications visibles. Dans un second temps, je cherche à avoir une vue d'ensemble des bâtiments et objets qui m'entourent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Mar 31 Jan - 20:20

Ta réponse semble le surprendre légèrement. Il doit sans doute être habitué à des réponses plus craintives de la part de ceux qu'il aborde. Il lâche un léger ricanement en s'approchant de toi. Le temps qu'il soit à deux ou trois mètres de toi, tu as le temps d'observer les environs.


A ta droite, tu as un monticule de machines à laver hors d'usage. Elles sont attachées par des câbles en attendant qu'on les transfère dans la périphérie nord pour les détruire dans la décharge à plasma. Un peu plus loin, il y a un magasin qui est fermé et protégé par un rideau de fer, une femme fume adossée à ce dernier et fait mine de ne rien voir à ta situation. Juste à l'angle de ce magasin, il semble y avoir une nouvelle rue mais qui sait si ce n'est pas un cul de sac. La rue qui longe le magasin semble quelque peu éclairée par des néons économiques.

Ton observation des environs terminée, tu aperçois les autres gus du coin de l’œil, ils portent tous une capuche sur la tête et sont différemment augmentés. Certains ont un œil cybernétique, d'autre une mâchoire, quand à ton premier agresseur tu peux voir qu'il a un bras cybernétique. Il doit donc avoir une sacré force avec ce bras. Il t'immobiliserait sans soucis si vous deviez vous battre.

Hm... J'ai un petit coin sympa avec d'autres filles. T'es de quel coin ? Pas du sud, ça tombe bien il me faut du sang neuf... Qu'est-ce t'en dis ? Gagner ta vie honnêtement et te payer quelques doses d'Axion sans trop te fouler...?

Il te fait un petit sourire malicieux.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Mar 31 Jan - 21:36

Je peine un peu à masquer un rictus de dégoût en entendant sa réponse. Plus précisément, je crois que je suis vexée d'être réduite à... ça. Je réponds de façon très directe, sans prendre le temps d'y réfléchir.

Désolée, je suis pas ce genre de fille.

Ce n'est pas très diplomatique, mais ça a le mérite d'être clair. J'essaye de rester à l'affût du moindre mouvement brusque, particulièrement de la part du personnage qui m'aborde directement, sachant que je ne pourrai pas rivaliser avec lui. L'idée engendre un frisson qui me parcourt l'échine. J'essaye de réprimer la nervosité qui commence à transparaître dans mon attitude. Je reprends la parole, sans hostilité.

Tu es sûr que tu n'as rien de plus excitant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Mar 31 Jan - 21:57

La moitié robotique de son visage semble frémir à ta réponse et il te fixe de son œil rouge vif pendant quelques secondes avant de répliquer,

Excitant hein ? Qu'est-ce t'entends par là ? Tu me sembles bien trop sûre de toi ma jolie... Je pense pas que tu saches à qui t'as affaire.

Il lève son bras non augmenté et amène une bouteille en verre de bière à ses lèvres. Il boit quelques gorgées avant de briser le goulot de sa mâchoire d'acier sans frémir.

Alors. J't'écoute. Réponds bien, sinon tu vas finir avec mes ptites copines.

Ses amis ricanent à sa réponse et murmurent comme les rats couinent autour d'une proie. Il est sans aucune doute le chef de ce petit groupe. Tes yeux se fixent sur ses lèvres qui mâchent tranquillement les morceaux de verre.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Silver

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/01/2012

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
30/30  (30/30)
Respect:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Jeu 2 Fév - 22:02

Je sais bien qu'il ne s'agit là que d'une manœuvre d'intimidation visant à me déstabiliser. Et pourtant, c'est efficace. Mon angoisse est palpable, et je peine à continuer à soutenir le regard de l'homme qui me fait face.

A qui j'ai affaire ? Pour l'instant, je dirais que j'ai affaire à un maquereau de base. Pas le genre de type qui tire les ficelles dans le coin.

Je feins d'avoir l'air déçue, pour tenter de le provoquer et voir si je peux tirer quelque chose de ce type. S'il fait partie des Mowers, il est un contact potentiel que je dois exploiter au maximum. Dans le cas contraire, il est sans doute plus que temps pour moi de décoller d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu
Admin
avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Karma:
7/7  (7/7)
XP:
500/500  (500/500)
Respect:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   Sam 4 Fév - 12:05

Ta réponse semble faire monter d'un cran la tension. Il t'attrape brusquement à la gorge de son bras augmenté et te soulève comme si tu ne pesais rien. Tu as du mal à respirer puisque ses doigts se pressent sur ta peau.

Un maquereau de bas étage ? Hein ?! Sache que je suis Connor, lieutenant de Aleksandr Mac Dowell, chef des Mowers. Et je crois que tu n'aimerais pas du tout le rencontrer.

Quoique, ce serait marrant que le chef la ridiculise
, se marre un des hommes.

Ton agresseur tourne la tête vers lui, dégaine un revolver à plasma et met une balle en pleine tête à celui qui a parlé. Il crache quelques bouts de verre sur le sol avant de te fixer à nouveau avec son sourire mi humain mi robotique.

C'est vrai que ça pourrait être amusant... Quelle grande idée je viens d'avoir !

Mais c'est Matt...


Tu as quelque chose à rajouter ? Qui a eu l'idée ?!


Euh toi... Connor.

Bien, mettons nous en route.


Il te fout sans aucune gène sur son épaule, et commence à marcher avec ses acolytes, abandonnant l'homme qu'il a tué en plein milieu de cette petite rue du niveau 1. Tout le long du chemin, tu croises le regard de quelques personnes qui te fuient du regard, par honte ou plutôt par crainte de ne pas avoir le courage de venir t'aider de ces mauvaises graines. Tu as une jolie vue sur sa nuque, et tu remarques enfin quelque chose qui paraît intéressant. Il a un tatouage : un corbeau appuyé sur une branche. C'est bel et bien un Mower. Sur ta carte, ce signe est apparu dès lors que tu as posé un pied dans la périphérie sud.

Vous descendez d'un étage et arrivez au niveau 0. Le plus mal fréquenté. Vous croisez d'autres gangsters qui se bourrent la gueule bien méchamment et profitent de quelques seringues d'Axion. Ton petit groupe franchit finalement une porte et vous tombez sur de nouveaux escaliers, de la musique électronique se fait entendre. Ainsi qu'un tremblement. On dirait presque un tremblement de terre. Connor donne un coup de pied dans une deuxième porte et assomme au passage une femme qui danse en tenue légère.

Tu hallucine face au spectacle que tu as devant toi : des gens dansent sur une piste de danse, il y a un DJ, de la lumière comme dans le Centre, des canapés luxueux, plusieurs bars, c'est une véritable boîte de nuit... Tout ça te fait presque mal aux yeux, toi qui est habituée à l'obscurité.

Connor finit par te poser et te pousse du pied d'un grand coup dans le dos. Tu joues la toupie quelques minutes, en te cognant dans des personnes augmentées, ivres, et complètement déchaînées. Tu tombes finalement sur un homme et deux femmes qui l'encadrent.


Tu te relèves bien vite malgré la frousse que tu as. Et l'homme éclate de rire,

Eh bien Connor, qu'est-ce que tu me ramènes là ?!

Une gueuse qui n'a pas sa langue dans sa poche ! Tu devrais lui donner une petite leçon.


Pourquoi pas, oui.... Elle est pas trop moche. Aleksandr Mac Dowell, heureux de te rencontrer,
sourit-il en te tendant une main humaine.

De ce que tu peux voir, il n'a rien d'augmenté. Son sourire par contre est assez effrayant, tu ne saurais dire pourquoi. C'est un homme qui pourrait te faire faire n'importe quoi mais qui pourrait te tuer dès que tu aurais le dos tourné. Ce sentiment est assez étrange puisque malgré toi, il t'attire comme un aimant. Cet Aleksandr, il a sûrement un travail, pour toi.

_________________
"I’m the scumbag outlaw… and you’re the pillar of justice. But neither one of us likes looking at ourselves in the mirror."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode I : Les faucheurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode I : Les faucheurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gangs-of-new-york :: RP :: Jeu solo-
Sauter vers: